Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Agenda culturel > Cinéma > Personnalités > Pitchoul Vassily

Pitchoul Vassily

Né en 1961 à Zhdanov, il a fait ses études au VGIK de 1977 à 1983. Il a ensuite travaillé pour la télévision soviétique (1984) et réalisé un court-métrage documentaire en 1985. En 1986, il est rentré aux studios Gorki en tant que réalisateur et enseignant.

LA PETITE VERA est le premier film de Vassily PITCHOUL, il en a écrit le scénario avec sa femme Maria KHMELIKH, dans un style réaliste et libre, qui a annoncé un autre cinéma, une autre vision de la vie en URSS. LA PETITE VERA est un film qui a renversé bien des tabous. Le langage n’y est pas codifié par crainte de la censure.

Vassily PITCHOUL n’hésite pas à montrer la difficulté de
vivre dans un milieu prolétaire, la faiblesse de toute une génération qui n’a pu s’exprimer, les conflits avec une jeunesse qui n’a plus les mêmes valeurs. On est loin de la famille idéale des films "réalistes socialistes".

Dans LA PETITE VERA, le père est alcoolique, le chômage est latent, la ville industrielle est polluée, les jeunes sont en opposition avec leurs parents dont ils méprisent les idéaux, la lâcheté et l’indifférence. Ils sont plus libres, plus individualistes, plus gais.

S’ils prennent des cuites c’est entre copains, ils écoutent de la musique rock, aiment sortir, danser et faire l’amour librement. Ils ne se sentent pas redevables envers l’état socialiste dont il ont pleinement mesuré les limites et les manques.

Le film a été interdit pendant 6 mois en URSS, avant que
Robert Redford ne le découvre lors d’un voyage à Moscou et n’invite Vassily Pitchoul à le présenter au Festival de Sundance.

S’il a été au nom de la morale fortement contesté par certains, il est devenu le film culte d’une génération.

Filmographie

- 2006 - Festival de cinéma, ou le Porto d’Eisenstein (Кинофестиваль, или Портвейн Эйзенштейна)
- 1998 - Un ciel parsemé de diamants (Небо в алмазах)
- 1998 - Vieilles chansons sur l’essentiel 3 (Старые песни о главном 3)
- 1995 - Le Sapin de NTV (Елка НТВ - 1995)
- 1993 - Rêves d’un idiot (Мечты идиота)
- 1989 - Oh qu’elles sont noires les nuits sur la Mer noire / Dans la ville de Sotchi les nuits sont noires (В городе Сочи темные ночи)
- 1988 - La Petite Véra (Маленькая Вера)
- 1985 - Je veux te dire (Хочу тебе сказать).

Prix et récompenses

La Petite Véra :
- Prix NIKA de la meilleure actrice (Natalia Negoda), 1988
- Prix de la FIPRESCI à Venise, 1988
- Prix spécial du jury à Montréal, 1988
- Prix du meilleur rôle féminin à Natalia Negoda à Chicago, 1988
- Prix du meilleur premier film à Agers, 1989
- Prix Felix de l’Académie Européenne de cinéma du meilleur scénario.

Rêves d’un idiot :
- Prix NIKA pour les meilleurs costumes, 1993.

© lundi 19 décembre 2016, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document