Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






2001
Accueil > Espace PRO > 2001 > Accise sur l’alcool



Accise sur l’alcool

12/06/01

Les nouvelles mesures gouvernementales de régulation du marché de l’alcool ont amené à sa totale désorganisation.
A compter du 1er juin 2001, l’accise sur l’alcool doit être supportée à la fois par le producteur et le grossiste. En outre, ces derniers ne peuvent garder leurs marchandises que dans des dépôts administratifs de contrôle et ne peuvent vendre leurs produits que marqués d’une accise régionale.

Prévue initialement au 1er janvier 2001, l’instauration de ces mesures a été repoussée pour des raisons techniques : ni les autorités fédérales ni les pouvoirs régionaux ne s’étaient alors dûment préparés. Le scénario se répète 6 mois après. A ce jour, selon le journal électronique Gazeta.ru, le nombre des dépôts administratifs et des accises régionales est loin d’être suffisant. En conséquence, un nombre important d’usines ont dû arrêter leur production.

Vendredi 8 juin, les représentants du ministère des Impôts ont tenté de rassurer la population en affirmant qu’il n’y aura pas de déficit d’alcool sur le marché pas plus qu’une augmentation des prix. Selon les dires du ministre adjoint des Impôts, Nikolaï Bobrovskii, les réserves de vodka produite avant le 1er juin seraient suffisantes pour satisfaire la demande dans les deux prochains mois. Par ailleurs, la commercialisation d’alcool est encore possible sans la marque de l’accise régionale jusqu’au 1 septembre 2001.

Nikolaï Bobrovskii a ajouté que la construction des dépôts et l’édition des marques régionales battaient leur plein. Selon les données du ministère des Impôts, il existe actuellement 493 dépôts. Le journal Gazeta.ru souligne toutefois qu’il en existe seulement dans 49 régions sur 89. Toutefois, Nikolaï Bobrovskii maintient qu’au 1er septembre, les 1500 dépôts seront construits et que la population ne remarquera aucun changement d’ici là.

Le directeur exécutif de l’Association nationale des producteurs d’alcool, Pavel Chapkine, estime que le désordre actuel sur le marché est dû aux pouvoirs régionaux. " Les gouverneurs sont insatisfaits de voir le ministère des Impôts prendre le plein contrôle des revenus de l’alcool ". Pavel Chapkine précise que les prix sur l’alcool, et sur la vodka en particulier, devraient très certainement augmenter et que la disparition de ces produits des magasins est encore à craindre.

Gazeta.ru 12/06/01





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20

  A la une !


Soirée russe : l’Association RUSLAN fête ses 30 ans !...
Samedi 17 décembre 2016 à 19h30

KEDROFF BALALAÏKA TRIO et POLYPHONIES GÉORGIENNES MARANI...
PARIS (75) dimanche 11 décembre 2016 à 16h00

Le Chœur Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg...
Du 10 décembre 2016 au 1er janvier 2017

Les Fêtes de fin d’année en Russie...
NOËL RUSSE ET JOUR DE L’AN RUSSE

Les médias russes saluent la victoire de Fillon à la primaire en France...

Palmarès du 24ème Festival du cinéma russe à Honfleur...
Dimanche 27 novembre 2016



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !