Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Artistes russes
Accueil > Musique et danse > Artistes russes > Mort de Vladimir Vissotsky à Moscou : ’la voix d’une nation’ s’éteint...



Mort de Vladimir Vissotsky à Moscou : ’la voix d’une nation’ s’éteint...

Le 25 juillet 1980

’Il était simplement un fils de son pays, il était très russe. Il a joué un rôle très politique, parce que dans ses chansons il se déclare contre la force malicieuse, contre le vilain système sous lequel il est né’ (Mikhail Chemiakin, artiste, ami proche de Vissotski).

Le 25 juillet 1980, son cercueil, drapé de noir, est exposé au Théatre de Taganka et le lendemain, plus d’un million de personnes suivent le cortège funéraire. C’est la première fois dans l’histoire de l’URSS qu’un poète reçoit de pareils hommages.

Qui est-il ? Pourquoi est-ce que les gens viennent à la tombe de Vissotski chaque année le 25 juillet, l’anniversaire de sa mort ? "Admiré par tous les cercles de la société soviétique, une voix de dissidence, mais non pas un dissident, accepté par le gouvernement soviétique en tant qu’acteur, mais jamais comme un poète et un chanteur, Vissotski ne tenait pas d’office ou de titres. "Il était simplement un fils de son pays, il était très russe. Il a joué un rôle très politique, parce que dans ses chansons il se déclare contre la force malicieuse, contre le vilain système sous lequel il est né " (Mikhaïl Chemiakine, artiste émigré, ami proche de Vissotski).

La mort de Vissotski ébranla le pays ; ses funérailles furent un événement national et eurent des suites conséquentes. Dans son discours funèbre, par une phrase restée célèbre, un ami de l’écrivain reconnut en Vissotski "la voix pour le couleur d’une nation".
Vladimir Vissotski, il est vrai, a non seulement cumulé tous les talents (littérature, poésie, théâtre, chanson) mais aussi témoigné sa vie durant de convictions élevées, en harmonie avec son temps !

Marina Vlady, femme de Vladimir Vissotski, comédienne, actrice et écrivaine, issue d’une famille de l’aristocratie russe émigrée après la révolution de 1917, dans les années 1970 elle retournera vivre en Union soviétique auprès de son mari, Vladimir Vissotski, dont elle partagera tous les combats. De retour en France, elle décrit cette période dans un roman autobiographique, "Vladimir ou le vol arrêté : ’Je ne suis pas attachée à la Russie des ancêtres, mais à celle dans laquelle j’ai vécu avec Vissotski, un homme que j’adore et qui est un grand poète, qui m’a beaucoup marquée dans ma vie de femme et d’artiste.’ - Marina Vlady.

Boulat Okoudjava - Hommage au poète disparu

Sur Volodia Vissotski, je décidai de composer une chanson :
En voilà un encore qui n’a pu retourner chez lui de la
guerre.
On dit qu’il commettait des péchés, qu’il a éteint la
chandelle avant le terme fixé.
Comme il pouvait, il vivait,
Mais la nature ne connaît pas d’hommes sans péché.
La séparation ne sera pas longue : un court instant,
ensuite
Nous irons nous aussi sur ses traces brûlantes.
Que plane sur Moscou sa voix de baryton enroué.
Alors, avec lui, tous ensemble, nous rirons et ensemble
nous pleurerons.
Sur Volodia Vissotski, je voulais composer une chanson.
Mais ma main tremblait et l’air ne s’accordait pas
auxparoles.
La cigogne blanche de Moscou a monté dans le ciel blanc,
La cigogne noire de Moscou est descendue sur la terre noire.





  Dans la même rubrique

0 | 10

  A la une !


Soirée russe : l’Association RUSLAN fête ses 30 ans !...
Samedi 17 décembre 2016 à 19h30

KEDROFF BALALAÏKA TRIO et POLYPHONIES GÉORGIENNES MARANI...
PARIS (75) dimanche 11 décembre 2016 à 16h00

Le Chœur Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg...
Du 10 décembre 2016 au 1er janvier 2017

Les Fêtes de fin d’année en Russie...
NOËL RUSSE ET JOUR DE L’AN RUSSE

Les médias russes saluent la victoire de Fillon à la primaire en France...

Palmarès du 24ème Festival du cinéma russe à Honfleur...
Dimanche 27 novembre 2016



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !