Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






2005
Accueil > Actualités > Société > 2005 > Aleksandre Soljenitsyne, le grand écrivain russe fête ses 87 ans !



Aleksandre Soljenitsyne, le grand écrivain russe fête ses 87 ans !

Le 11 decembre 1918 - 2005

Aleksandr Soljenitsyne, Ecrivain dissident russe. Auteur d’Une journée d’Ivan Denissovitch’, du ’Premier Cercle’, du ’Pavillon des cancéreux’, prix Nobel en 1970. Selon son biographe D. M. Thomas, ’Aucun autre écrivain du XXe siècle n’a eu une telle influence sur l’Histoire.’

Écrivain russe, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1970.

Il né le 11 décembre 1918 à Kislovodsk, dans le Caucase. Il ne connaît pas son père, mort six mois avant sa naissance. Soljenitsyne fut élevé par sa mère à Rostov-sur-le-Don. Après des études de mathématiques et de physique à l’université de Rostov, il suivit des cours de philosophie, de littérature et d’histoire à l’Institut de Moscou. Il fréquente un groupe de jeunes, notamment Natalie Rechetovskaia qui deviendra sa femme en avril 1940. En 1941, Soljenitsyne passe avec brio ses examens de mathématiques et de physiques. Il obtient la "bourse d’étude Staline", mais, à la grande déception de ses professeurs, il décide d’interrompre ses études et accepte un poste d’enseignant dans une école de la petite ville de Morosovsk, au nord de Rostov.

Alors que Soljenitsyne entame une vie d’enseignant classique il est mobilisé en octobre 1941 comme soldat. Il entre dans l’armée où il est décoré à deux reprises. En 1945, après avoir été promu capitaine, Soljenitsyne est arrêté et condamné à huit ans de travaux forcés par suite de l’interception d’une lettre à un ami, dans laquelle il critiquait Staline...

Il a été condamné a huit ans de goulag ; et c’est dans ces camps qu’il va commencer son travail d’écrivain qui est basé sur son expérience des camps. Après avoir survécu à un cancer il est réhabilité en 1956 avec l’arrivée au pouvoir de Khrouchtchev et sa politique de déstalinisation. Ainsi il commence son premier roman. En 1962, Khrouchtchev autorisa la parution d’ Une journée d’Ivan Denissovith, une description du goulag. Cette publication fit sensation dans le monde entier et valut à son auteur une célébrité immédiate. Mais à cause de son engagement il est arrêté et expulser d’URSS. Après s’être exilé en Suisse il part dans le Vermont, aux États-Unis ou il continue d’écrire. En janvier 1988, une revue semi-clandestine soviétique, Vybor, publie sa Lettre aux dirigeants, écrite en 1973. À partir de 1990, dite « année Soljenitsyne », l’écrivain commence à être réhabilité en Union soviétique et son œuvre, interdite et censurée jusqu’alors, est publiée. Soljenitsyne devient alors pour les Russes le représentant de la « glasnost ». Après un exil de 20 ans il revient en Russie en 1994 , un retour qu’il a toujours souhaité. Actuellement Soljenitsyne est une des plus grandes personnalité de la Russie.

Principaux écrits de Soljenitsyne :

- Le Cerf et la putain des camps en 1954
- Lettre sur la censure en 1967
- Le premier Cercle de 1955 à 1958
- Le Pavillon des cancéreux de 1963 à 1966
- Sous les décombres en 1974
- Lénine à Zurich en 1975
- Le Chêne et le veau en 1979
- Nos Pluralistes en 1982
- Novembre 16 en 1985

Oeuvres majeurs de Soljenitsyne :

- Une Journée d’Ivan Denissovitch en 1962
- L’Archipel du goulag a partir de 1970
- La Roue rouge à partir de 1973.

Depuis dix mois, son dernier livre "Deux Siècles ensemble 1795-1995. Juifs et Russes ..." joue en Russie un rôle de catalyseur. Catalyseur parce que rien n’est plus explosif que le rôle massif des juifs dans les mouvements révolutionnaires, leur proportion dans le Politburo de Lénine. On se rappellera qu’il a été accusé d’antisémitisme pour L’Archipel du goulag, lorsque par exemple il fournit les listes de responsables du goulag des années vingt, et que tous les noms sont juifs. Ou encore pour la scène de tentation de Lénine par l’homme d’affaires juif allemand Parvus dans Lénine à Zurich, où d’aucuns ont vu à l’œuvre un stéréotype de l’antisémitisme. En réalité, Soljenitsyne n’est ni antisémite ni philosémite.

Soljenitsyne a rencontré le problème juif dans sa quête titanesque du « renseignement » sur la Révolution de 1917.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 200

  A la une !


Semianyki (La Famille)...
Du 8 au 31 décembre 2016, Paris

"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !