Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Moscou et les environs
Accueil > Voyage en Russie > Moscou et les environs > Le monastère Novodievitchi



Le monastère Novodievitchi

Новодевичий монастырь

(Novodievitchi monastyr) 1, Novodievitchi proezd. Le monastère est à
500m à pied au sud du Métro Sportivnaïa. Autobus 132, 64 ou trolleybus 5, 15
jusqu’à la rue Deciatiletia Oktiabria - Tél. : (095).245.29.54. Visites de
10h30 à 17h30, fermé le mardi. Portail ouvert de 7h à 20h. Cimetière :
tél.(095).246.66.14. Ouverture de 10h à 17h.

Protégé par un mur et douze tours de guet dans le style baroque russe, le
monatère Novodievitchi est un couvent de religieuses fondé en 1524 par le
grand prince de Moscou, Vassili III, pour célébrer la
reconquête de Smolensk sur les Polonais.

Le "Nouveau Couvent des jeunes filles", à la fois
couvent et place forte, a joué un rôle très important dans la défense de
Moscou. En 1591, ses canons mirent en déroute les Tatars de Crimée ; en 1612,
les armées du prince Dimitri Pojarski défirent à cet endroit
l’hetman, chef militaire, de Lituanie, allié des Polonais.

Boris Godounov fut proclamé tsar dans la cathédrale du
monastère, en 1598. Ce personnage de l’histoire russe, haut en couleur, a
inspiré Alexandre Pouchkine pour son drame historique Boris Godounov, qui a
lui-même servi de base à Modeste Moussorgski (1839-1881) pour
son opéra du même nom, composé en 1874.

Sous Pierre le Grand, le monastère fut le lieu de
réclusion de la tsarine Eudoxie Lopoukhina après sa répudiation. Sa belle-sœur,
la princesse Sophie, demi-sœur de Pierre, avait fomenté un complot avec l’aide
des streltsy (milice fondée sous Ivan le Terrible) pour renverser le tsar. Par
conséquent, il la fit également emprisonner pendant 15 ans et fit pendre les
streltsy devant ses fenêtres.

Au terme de sa campagne de Russie, Napoléon se rendit
également à Novodievitchi, mais heureusement, les bâtiments échappèrent à
la destruction grâce à la sœur-trésorière qui réussit à désamorcer les
explosifs placés par les sapeurs français.

La collégiale Notre-Dame-de-Smolensk
(Soborny khram Smolenskoï Bogeï Matieri)
Les murs intérieurs sont revêtus de fresques du XVIe siècle, qui évoquent
des épisodes de l’Ancien et du Nouveau Testament. L’iconostase et les icônes
qui la décorent ont été réalisées pendant le séjour de la tasrine Sophie,
à la fin du XVIIè siècle. Dans une petite salle attenante, on peut voir le
trésor où sont conservés des pièces d’orfèvrerie liturgique.

Le clocher (72m) fut construit en 6 registres octogonaux et
rivalise avec le clocher d’Ivan-le-Grand (Ivan Veliki) au Kremlin.

Dans le cimetière, sont enterrés les écrivains Gogol, Tchekhov,
Maïakovski, Tolstoï, le metteur en scène de théâtre Stanislavski, le
cinéaste Eisenstein, les compositeurs Scriabine et Prokofiev et aussi
Khrouchtchev.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

  A la une !


Semianyki (La Famille)...
Du 8 au 31 décembre 2016, Paris

"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !