Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Politique





Accueil > Actualités > Politique > Poutine appelle à 10 ans de continuité en pleine année électorale

Poutine appelle à 10 ans de continuité en pleine année électorale

Le Premier ministre Vladimir Poutine a longuement loué mercredi l’action gouvernementale, appelant à une décennie de continuité en Russie, dans un discours aux accents de programme électoral, à quelques mois de législatives et à moins d’un an de la présidentielle.
L’homme fort de la Russie a commencé par se féliciter du succès de sa politique pour surmonter la crise économique mondiale.

"La crise est en recul sur tous les fronts", a jugé M. Poutine, dans son discours annuel devant le Parlement, soulignant que la Russie n’avait pas été obligée d’en appeler à l’aide internationale, contrairement à la Grèce ou au Portugal.

"Dans aucun cas nous ne renoncerons à nos engagements sociaux", a-t-il aussi déclaré, relevant que la Russie, à l’inverse d’autres Etats européens, dont la France, n’avait pas relevé l’âge de la retraite ou réduit les dépenses sociales.

Il a assuré qu’en 2012 le PIB russe retrouverait son niveau d’avant la crise grâce à une croissance de 4,2% cette année. M. Poutine a aussi appelé à ce que d’ici à 2020, la Russie devienne l’une des cinq principales puissances économiques du monde.

Le Premier ministre a clairement signifié qu’aucun changement radical ne devait intervenir à la tête de la Russie, qui va élire coup sur coup son Parlement (décembre) et son président (mars 2012).

"Le pays a besoin d’une décennie de développement constant et stable. Sans secousses, sans expériences irréfléchies fondées sur un libéralisme injustifié et sans démagogie sociale", a-t-il déclaré.

Selon la presse de mercredi, le Premier ministre voulait avec ce discours lancer la campagne électorale de son parti, Russie unie, pour les législatives.

D’ailleurs, le chef du gouvernement russe a annoncé pour 2011 des augmentations de salaires tous azimuts pour les fonctionnaires, les instituteurs et les médecins.

Il a ensuite répondu aux questions de douze députés, mais ceux-ci étaient concentrés sur des sujets annexes comme les permis de pêche et les liaisons aériennes intérieures.

M. Poutine n’a donc pas eu à se prononcer sur le thème sensible de la lutte contre la corruption, sur l’écrasante domination de son parti dans le pays, ou sur le système électoral, objet de nombreuses critiques de l’opposition parlementaire qui dénonce régulièrement des fraudes.
Dans un discours à la tribune, le chef du Parti communiste, Guennadi Ziouganov, a soulevé ce problème.

"Si les élections se déroulent comme elles se déroulent habituellement, alors il n’est pas exclu que la situation évolue vers ce qui s’est passé en Afrique du Nord", a-t-il dit.

Le chef du premier parti d’opposition à la Douma a décrit un pays dont la population est réduite en grande partie à la misère et où des pans entiers de l’économie sont laissés pour compte.

"C’est une existence entre faim et misère. Une telle population ne peut pas assurer la transformation du pays", a-t-il martelé.

Le président de la Douma, Boris Gryzlov, un dirigeant de Russie unie, a balayé ces propos, avant d’adresser à Vladimir Poutine un serment de fidélité.

"Vous êtes notre leader, vous être le chef de notre parti. Vos initiatives sont pour Russie unie un appel à l’action, et vous aurez toujours notre soutien", a promis M. Gryzlov.

L’allocution du Premier ministre, dont la cote de popularité tourne toujours autour de 70%, intervient après une série de petites phrases de M. Poutine et du président Dmitri Medvedev qui a relancé les conjectures quant à d’éventuelles tensions entre les deux hommes.

Aucun d’entre eux n’a exclu de se présenter à la présidentielle, et le Premier ministre a appelé son camp à ne pas évoquer ce sujet avant 2012, alors que la question de son éventuel retour au Kremlin est la question clé de la vie politique russe.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 280

  A la une !


Andrei Mikhalkov-Konchalovski est né le 20 août 1937...

Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !