Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






CONCERTS
Accueil > Agenda culturel > CONCERTS > La commémoration du 65ème anniversaire de la victoire du 9 mai 1945 à l’Unesco



La commémoration du 65ème anniversaire de la victoire du 9 mai 1945 à l’Unesco

Siège de l’UNESCO, le 10 mai 2010

Le Siège de l’UNESCO à Paris célèbre en grande pompe le 65e anniversaire de la victoire du 9 mai 1945.

L’HISTOIRE DE L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DES JEUNES DE LA COMMUNAUTE DES ETATS INDEPENDANTS DIRIGE PAR L’ARTISTE DE L’UNESCO POUR LA PAIX VLADIMIR SPIVAKOV

La formation d’un espace culturel commun en CEI ne peut avoir lieu sans l’implication de la jeunesse. C’est aux jeunes – ouverts à la communication et à l’innovation – qu’il appartient d’effacer les frontières, de surmonter les barrières linguistiques, de comprendre que l’univers est beaucoup plus large et de se percevoir comme partie fondamentale et intégrante de cet univers. Notre vision de l’avenir dépend de plusieurs aspects, mais il est indéniable que les relations culturelles rapprochent les gens beaucoup plus qu’autre chose. Dans ce contexte, la création de l’Orchestre Symphonique de la Jeunesse de la CEI est un phénomène significatif. De jeunes talents de différents pays, de diverses nationalités et traditions culturelles créent ensemble, au cours de répétitions et de concerts, leur propre univers en communiquant sans traduction, étant donné qu’ils communiquent dans une langue universelle – celle de la musique.


L’initiative de créer l’Orchestre Symphonique de la Jeunesse de la CEI appartient à la Fondation intergouvernementale pour la coopération dans l’éducation, la science et la culture (IFESCCO), assistée dans l’organisation de ce projet par la Philharmonie Académique d’État de Moscou. L’orchestre s’est réuni pour la première fois, en novembre 2007, à Astana, capitale du Kazakhstan, dans le cadre d’un concert consacré au 2e Forum de l’intelligentsia créatrice et scientifique des pays-membres de la CEI. Le concert était dirigé par Fouat Mansourov, Artiste du Peuple de la Russie, du Kazakhstan et du Tatarstan. Cette première performance a été à l’origine du développement du concept et, un an après, à l’issue d’un concours, 98 musiciens de 10 pays sont venus préparer à Moscou plusieurs concerts sous la direction du professeur Youri Simonov, Artiste du peuple de l’URSS, directeur artistique et chef de l’Orchestre Académique et Symphonique de la Philharmonie de Moscou. Le 13 septembre 2008, un premier concert a mis en scène, à la Grande salle du Conservatoire de Moscou, le jeune pianiste Viatcheslav Griaznov de la Philharmonie de Moscou. Puis l’orchestre, Youri Simonov et le pianiste mondialement connu Denis Matsouïev sont partis en tournée à Bakou, Douchanbé, Bichkek et Almaty.

108 musiciens de 12 pays ont pris part au projet de 2009 (du 8 septembre au 11 octobre). L’orchestre a été dirigé par le maestro Marc Gorenstein, Artiste du Peuple de la Fédération de Russie, directeur artistique et chef de l’Orchestre National de Russie Svetlanov. La troupe internationale et le soliste Miroslav Koultychev qui s’est fait remarquer lors de plusieurs prestations au XIIIe concours International Tchaïkovski (où ce jeune pianiste s’est vu remettre le 2e Prix et la Médaille d’Argent), se sont produits à Odessa, Kiev, Minsk, Moscou, Erevan et Chisinau. Le 9 octobre dernier, dans le cadre du programme du Sommet des Présidents des États-membres de la CEI, les musiciens ont donné, avec Denis Matsouïev, un concert à Chisinau.

En 2010, la géographie des tournées de L’Orchestre Symphonique de la Jeunesse de la CEI va considérablement s’élargir, notamment grâce aux concerts prévus à New York et Paris, dans le cadre de la commémoration du 65e anniversaire de la fin de la SecondeGuerre mondiale.

Le 7 mai prochain, l’orchestre dirigé par le maestro Vladimir Spivakov, musicien légendaire, directeur artistique et chef de l’Orchestre National Philharmonique de Russie, de l’Orchestre National de Chambre « Les Virtuoses de Moscou », Président de la Maison Internationale de la Musique de Moscou, donnera un concert à l’Assemblée Générale des Nations Unies (soliste – Denis Matsouïev) ; le 10 mai, l’orchestre se produira au Siège de l’UNESCO à Paris (soliste – Alexandre Gavriliouk). Puis, en septembre 2010, l’orchestre et Vladimir Spivakov donneront des concerts en Azerbaïdjan, Arménie, Kazakhstan, Russie, Turkménistan, Ouzbékistan et Ukraine.

L’objectif de ce projet n’aurait pas été réalisé dans une pleine mesure, si l’activité des jeunes musiciens se limitait aux répétitions et aux concerts. Une circonstance est incontestablement unique en son genre – c’est la coopération des jeunes musiciens avec des chefs d’orchestre russes de renom, de même que l’important travail réalisé, chaque année, par de brillants musiciens – solistes des meilleurs orchestres de Moscou – avec des groupes de l’orchestre (cordes, vent, percussions).

En outre, un programme culturel varié est organisé pour les jeunes gens dans toutes les villes participant au projet : musées, théâtres, concerts et expositions ; initiation aux traditions culturelles des pays de la CEI, ainsi que loisirs communs et autres manifestations contribuant au renforcement de la compréhension mutuelle, de l’amitié et des relations entre les jeunes talents.

Les organisateurs sont assistés dans la promotion de ce projet par les ministères de la culture et les philharmonies des pays-membres ; par les recteurs des écoles supérieures de musique de la CEI qui leur accordent une aide inestimable ; par tous les intellectuels intéressés à mettre en œuvre un des principaux objectifs de la musique d’aujourd’hui – la sauvegarde et le développement des traditions de la musique symphonique.


Le programme du Concert de Gala de l’Orchestre Symphonique des Jeunes de la Communauté des états indépendants dirigé par l’Artiste de l’UNESCO pour la Paix Vladimir Spivakov :

- John Williams. La musique du film cinématographique « La Liste de Schindler »

- Sergei Rachmaninov. Le concerto N°2 pour piano et orchestre c-minor, Op.18, (la partie I – Moderato).

- Piotr Tchaikovsky. La danse russe du ballet « Le Casse-Noisette »

- Piotr Tchaikovsky. La danse arabe du ballet « Le Casse-Noisette »

- Piotr Tchaikovsky. La danse chinoise du ballet « Le Casse-Noisette »

- Piotr Tchaikovsky. Le pas de deux du ballet « Le Casse-Noisette »

- Piotr Tchaikovsky. La danse éspagnole du ballet « Le lac des cygnes »

- Piotr Tchaikovsky. La danse hongroise du ballet « Le lac des cygnes »

- Piotr Tchaikovsky. La danse napolitaine du ballet « Le lac des cygnes »

- Piotr Tchaikovsky. La mazurka (la Danse polonaise) du ballet « Le lac des cygnes »

- Giuseppe Verdi. L’ouverture à l’opéra « La force du destin »

- Serguei Rachmaninov. La romance « Ne chante pas en ma presence ». La poésie de Alexander Puchkin.

- Giacomo Puccini. La valse de Musetta de l’opéra « La Bohème »

- Giacomo Puccini. L’air de Lauretta de l’opéra « Gianni Schicchi »

- Isaak Dunayevsky. L’ouverture de la musique pour le film cinématographique « Les enfants du capitaine Grant »

---------------------------------------------------------

Artiste de l’UNESCO pour la Paix Vladimir SPIVAKOV
(violoniste et chef d’orchestre)

Le remarquable violoniste et chef d’orchestre Vladimir SPIVAKOV réalise dans une pleine mesure ses talents variés au niveau de l’art musical et dans nombreux domaines de la vie publique.

En tant que violoniste, Vladimir Spivakov fait de brillantes études chez le célèbre professeur du conservatoire de Moscou Youri Jankélévitch. Le plus grand violoniste du XXe siècle David Oïstrakh, son second maître et son idole, l’a également fortement influencé.

Vladimir Spivakov est lauréat de prestigieux concours internationaux : Marguerite Long - Jacques Thibaut à Paris (1965), Paganini à Gênes (1967), Concours de Montréal (1969, Ier prix) et Concours Tchaïkovski à Moscou (1970, IIe prix).

En 1975, après des récitals triomphaux aux États-Unis, Vladimir Spivakov entame une brillante carrière internationale. Il se produit en soliste avec les orchestres philharmoniques de Moscou, Leningrad, Berlin, Vienne, Londres et New York, l’orchestre Konsertgebau, les orchestres symphoniques de Paris, Chicago, Philadelphie, Pittsburgh et Cleveland sous la direction de célèbres chefs d’orchestre du XXe siècle tels que E.Mravinski, E.Svetlanov, K.Kondrachine, Y.Temirkanov, M.Rostropovitch, L.Bernstein, S.Ozawa, L.Maazel, K.M.Julini, R.Muti, K.Abbado.

En 1979, Vladimir Spivakov crée avec un groupe de musiciens partageant ses idées l’Orchestre de Chambre « Les Virtuoses de Moscou » et devient son directeur artistique son chef d’orchestre et son soliste. Le maestro Spivakov apprend le métier de chef d’orchestre chez Israël Gusman en Russie, ainsi que chez Léonard Bernstein et Lorin Maazel aux États-Unis. Bernstein offre à Spivakov sa baguette de chef d’orchestre, qui, depuis, ne quitte plus le maestro. Vladimir Spivakov s’est produit en qualité de chef d’orchestre dans les plus grandes salles de concerts du monde avec « Les Virtuoses de Moscou » et les orchestres symphoniques de Londres, Chicago, Philadelphie, Cleveland, Budapest, de La Scala, de l’Académie Santa-Cecilia, de la philharmonie de Cologne et de la Radio Française.

L’importante discographie de Vladimir Spivakov, en tant que soliste et chef d’orchestre, inclut plus de 40 CD avec des œuvres musicales de divers styles et époques : du baroque européen aux œuvres de compositeurs du XXe siècle. La plupart des enregistrements sont réalisés par le musicien chez BMG Classics.

En 1989, Vladimir Spivakov fonde le Festival international de musique de Colmar (France) dont il est jusqu’à présent le directeur artistique. En 20 ans, le festival accueille des artistes comme M.Rostropovitch, I.Menuhin, E.Svetlanov, K.Penderetsky, J. van Dam, J.Norman, R.Holl, K.Zimmerman, T.Kvasthoff, M.Plasson, E.Kissine, V.Repine, S.Lejferkus.

Vladimir Spivakov est membre du jury d’éminents concours internationaux (Paris, Gênes, Londres, Montréal) et président, depuis plusieurs années, du Concours de violon Sarasate, en Espagne. Depuis 2002, Vladimir Spivakov préside le jury (violon) du Concours international Tchaïkovski de Moscou. De 1994 à 2004, il succède à Nathan Milstein dans la direction des master-classes annuels, à Zurich.

Depuis de nombreuses années, Vladimir Spivakov a des activités publiques et caritatives. En 1994, il crée une Fondation Internationale de bienfaisance qui apporte son soutien aux jeunes talents : aide à la formation et à l’acquisition d’instruments de musique, attribution de bourses aux plus talentueux. Depuis qu’elle existe, la fondation a assisté plus de 8 000 enfants.

De 1999 à 2002, Vladimir Spivakov est chef de l’Orchestre National de Russie ; en 2003, il devient directeur artistique et chef de l’orchestre National Philharmonique de Russie qu’il a créé, et Président de la Maison Internationale de la Musique de Moscou.

Parmi les nombreuses décorations de Vladimir Spivakov – l’Ordre « du Mérite National » IIIe degré (Russie), l’Ordre des Arts et des Lettres et la Légion d’Honneur (France). En 2006, Vladimir Spivakov est désigné comme Artiste de l’UNESCO pour la Paix pour « la remarquable contribution du musicien à l’art mondial, son activité au nom de la paix et le développement du dialogue entre les cultures ».





  Dans la même rubrique

0 | 10

  A la une !


Semianyki (La Famille)...
Du 8 au 31 décembre 2016, Paris

"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !