Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






International





Accueil > Actualités > International > Interview de Vladimir Poutine à l’AFP

Interview de Vladimir Poutine à l’AFP

Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, a accordé une interview à l’Agence France-Presse et à la chaîne de télévision France 2 avant son voyage en France jeudi et vendredi.

Voici les principales déclarations de l’homme fort de la Russie qui s’exprimait lundi à Sotchi, station touristique de la mer Noire qui accueillera les jeux Olympiques d’hiver en 2014.

- EURO

"Nous faisons confiance et avons foi, sinon nous ne garderions pas en monnaie européenne une telle quantité de nos réserves en devises et en or".
"Nous ne comptons pas changer notre rapport à l’euro en tant que monnaie de réserve".
"Oui il y a quelques difficultés, mais je suis sûr qu’elles sont temporaires".
"Dans l’ensemble, les fondements de l’économie européenne sont assez forts. Il y a de véritables leaders en matière de stabilité. Ce sont les économies de l’Allemagne, de la France et personne n’a d’intérêt à détruire l’UE".
"Les autorités économiques européennes agissent dans l’ensemble de manière absolument correcte".

- IRAN

"Vous connaissez un seul exemple de sanctions efficaces ? (...) Dans l’ensemble elles sont inefficaces".
"Contre la Corée du Nord, des sanctions ont été appliquées. Le programme se développe, de plus c’est sous le coup de sanctions que les dirigeants nord-coréens ont annoncé posséder l’arme nucléaire. Que valent-elles ces sanctions ?".
"Imaginez-vous le jour où il n’y aura plus aucun contrôle de la communauté internationale et de l’AIEA ! Ce serait mieux ? Et on fera quoi alors ?"
"L’usage de la force d’une façon ou d’une autre, il me semble qu’il ne faut même pas en parler. Selon moi, cela conduirait à une énorme tragédie sans le moindre résultat positif".

- ISRAEL GAZA FLOTTILLE

"Il faut tout faire pour que rien de semblable ne se reproduise".
"Ce qui est particulièrement tragique, c’est que cet acte se soit produit dans des eaux neutres. C’est quelque chose de complètement nouveau et cela exige évidemment un examen particulier".
"Nous avons toujours appelé à la levée du blocus (de Gaza). Je ne pense pas que de telles méthodes soient efficaces pour résoudre les problèmes auxquels la région fait face".

- ACHAT POSSIBLE DU NAVIRE DE GUERRE FRANCAIS MISTRAL

"Cette transaction ne peut être intéressante que dans le cas où elle sera accompagnée en parallèle d’un transfert de technologies".
"L’industrie navale russe, qu’elle soit militaire ou civile, ne peut que bénéficier de "nouvelles impulsions technologiques vers le développement".
"La coopération dans un domaine aussi sensible que la production industrielle des armes mène à une amélioration de la confiance entre les pays".
"La France possède des porte-hélicoptères de ce type. Qui s’apprête-t-elle à attaquer ? Pourquoi les gens pensent-ils que la Russie va forcément attaquer quelqu’un avec ces moyens ?".

- CULTE DE LA PERSONNALITE

"Même dans un cauchemar, je ne peux m’imaginer que cela puisse se reproduire dans la Russie d’aujourd’hui".
"J’ai une ceinture noire de judo, c’est le travail de toute une vie (...) quand cela a été montré pour la première fois dans les médias ça a suscité une telle attention, je vous avoue que j’en étais très étonné parce que je n’y voyais rien d’inhabituel".
"Je vous assure que la maturité de notre société civile est suffisante pour empêcher le développement des processus auxquels nous avons été confrontés dans les années 1930, 40 et 50".

- SOCIETE CIVILE - DROITS DE L’HOMME

"Je ne vais pas dire que tout est idéal chez nous. Vous savez, dans le monde entier, où que vous regardiez, le pouvoir cherche toujours à avoir une image meilleure que la réalité et il cherche à limiter les activités des médias".
"Là où la société civile n’est pas encore arrivée à maturité, où elle n’a pas rassemblé ses forces, il est plus facile pour le pouvoir de faire ces manipulations. C’est pourquoi notre objectif est que notre société civile mûrisse, grandisse, se renforce et sente sa force".
"Les atteintes, il y en a partout. Prenons par exemple les atteintes aux droits de l’homme dans le système pénitentiaire français".
"Je comprends bien que c’est une vieille tradition des pays européens d’imposer ses normes et ses règles. Souvenez-vous de la colonisation en Afrique (...) J’ai le sentiment que cette vieille tradition s’applique désormais à la démocratie"

- POLITIQUE

"Naturellement, nous réfléchissons déjà à ce sujet avec le président Dmitri Medvedev, mais nous avons convenu de ne pas nous agiter avant terme autour de ce problème".
"Il faut attendre 2012, nous ne sommes encore qu’en 201O".
"J’aime ce que je fais actuellement. Quand on sera plus près de 2012, on verra bien".

- SECURITE DES JEUX OLYMPIQUES D’HIVER DE SOTCHI (2014)

"Je suis sûr que nous ferons tout pour que la sécurité des invités et des participants aux épreuves soit assurée, je ne doute pas que nous le ferons".
"Nous déploierons un maximum d’efforts pour qu’aucun incident ne se produise".
"En ce qui concerne la situation dans la région, elle n’est pas calme depuis longtemps, pas du côté de Sotchi, Dieu Merci, mais du côté du Caucase du Nord".
"Nous avons des services spéciaux et des forces de l’ordre suffisamment compétents, bien organisés et équipés, dotés d’une grande expérience dans le domaine de la sécurité".





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 110

  A la une !


Andrei Mikhalkov-Konchalovski est né le 20 août 1937...

Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !