Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Corruption





Accueil > Actualités > Corruption > La "corruption" de "bureaucrates du ministère russe des Transports, y compris le ministre", Igor Levitine

La "corruption" de "bureaucrates du ministère russe des Transports, y compris le ministre", Igor Levitine

L’association, contre la corruption Transparency international, assure que le tracé de ce tronçon autoroutier à travers le parc naturel a été dicté par la "corruption" de "bureaucrates de haut niveau du ministère russe des Transports, y compris le ministre", Igor Levitine.

Une association de citoyens russes a demandé au français Vinci de renoncer à la construction controversée d’une autoroute à travers une forêt de Moscou, accusant le groupe de BTP de promouvoir avec ce chantier "la destruction de l’environnement, l’illégalité et la violence".
Le Mouvement pour la défense de la forêt de Khimki a écrit au PDG de Vinci, Xavier Huillard, lui demandant de renoncer à la coupe d’une partie de ce massif forestier, afin de "promouvoir le développement durable et l’autorité de la loi plutôt que la destruction de l’environnement, l’illégalité et la violence".

"La nouvelle autoroute traverse le parc forestier de Khimki, le seule vaste aire naturelle protégée dans cette région polluée et à la population dense", souligne l’association, qui lutte depuis des années contre ce projet.

La direction de Vinci à Paris a indiqué que "le tracé a été décidé et reste du ressort des autorités russes et à ce stade Vinci n’intervient pas sur le chantier".

Le courrier de l’association russe affirme que ce projet, remporté à l’issue d’un appel d’offres par la société NWCC LLC, filiale du groupe Vinci, n’a été rendu possible que grâce au "système judiciaire russe inefficace et corrompu".

L’association, citant l’ONG de lutte contre la corruption Transparency international, assure que le tracé de ce tronçon autoroutier à travers le parc naturel a été dicté par la "corruption" de "bureaucrates de haut niveau du ministère russe des Transports, y compris le ministre", Igor Levitine.

La lettre accuse aussi la filiale de Vinci d’avoir "commencé à couper des arbres sans autorisation" et lui demande de "cesser immédiatement et sans condition" l’abattage.

Le mouvement rappelle aussi que ses militants ont été visés au cours de ces dernières années par des attaques parfois très violentes.
Le rédacteur en chef du journal Khimkinskaïa Pravda, Mikhaïl Beketov, avait ainsi été passé à tabac en novembre 2008 après avoir publié des révélations sur ce dossier. Il a été amputé d’une jambe et son état de santé reste grave.

La lettre décrit aussi des "affrontements entre défenseurs de l’environnement et des agents de sécurité" du chantier ainsi qu’une agression contre la présidente d’une association de riverains, Evguenia Tchirikova.

Vinci avait annoncé le 27 avril qu’il avait signé avec la Vneshekonombank (banque de développement de la Fédération de Russie) et la Sberbank Russia les accords de financement du premier tronçon de l’autoroute russe Moscou-St Pétersbourg.
Le groupement North-West Concession Company (NWCC), composé de Vinci Concessions et de ses partenaires russes, avait signé en juillet 2009 avec le concédant Rosavtodor le contrat de concession pour la première autoroute payante en Russie. Actuellement, Vinci Concessions détient 38,75% de NWCC.

Ce contrat a pour objet la conception, le financement, la construction puis l’exploitation du premier tronçon (43 km) de l’autoroute qui permettra notamment de décongestionner l’actuelle liaison entre l’aéroport international de Cheremetievo, principal aéroport de Moscou, et le centre-ville.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

  A la une !


Andrei Mikhalkov-Konchalovski est né le 20 août 1937...

Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !