Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Espace PRO





Accueil > Espace PRO > La Russie va réduire le nombre de ses fonctionnaires

La Russie va réduire le nombre de ses fonctionnaires

La Russie va supprimer plus de 100.000 postes de fonctionnaires d’ici 2013, réalisant un milliard d’euros d’économies, une décision dictée par le déficit budgétaire et visant à réduire une fonction publique à la corruption endémique, qui n’a cessé de croître ces dernières années.

"Nous prévoyons que d’ici trois ans plus de 100.000 postes de fonctionnaires fédéraux seront supprimés", a déclaré le ministre des Finances Alexeï Koudrine.
Selon lui, les économies réalisées par ces suppressions de postes s’élèveront à 43 milliards de roubles (plus d’un milliard d’euros).
En 2009, le budget de la Russie est tombé dans le rouge pour la première fois depuis 10 ans, avec un déficit de 5,9% du PIB malgré la remontée des cours du pétrole.

Dans le même objectif budgétaire, le gouvernement a annoncé cet été une nouvelle vague de privatisations, la plus grande depuis celles des années 1990, qui devrait rapporter au cours des cinq prochaines années 50 milliards de dollars (38 milliards d’euros).

M. Koudrine envisage de réduire progressivement le nombre de fonctionnaires, de 5% d’ici à avril 2011, puis de 10% d’ici à avril 2012, et enfin d’atteindre 20% de réduction d’ici à avril 2013.

"Notre objectif principal ne se résout pas seulement à réduire de 20% le nombre de fonctionnaires, mais consiste à améliorer l’efficacité du travail des fonctionnaires et des organes du pouvoir étatique", a souligné de son côté le président Dmitri Medvedev, dans des propos retransmis à la télévision.

Contrairement aux objectifs affichés de rationalisation et d’allègement de l’Etat, le nombre de fonctionnaires a nettement augmenté depuis l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine en 2000, pour atteindre environ 1,5 million de personnes.

Le nombre de fonctionnaires a encore augmenté de 130.000 au cours des quatre dernières années, a indiqué le ministre des Finances.
"Nous avons tous travaillé au gouvernement, dans l’administration présidentielle et nous savons : tu réduis, tu réduis, six mois s’écoulent, et tu te retrouves à nouveau avec le même nombre" de fonctionnaires, a relevé M. Medvedev.

C’est pourquoi, "une suppression périodique est indispensable afin que le nombre (de fonctionnaires) n’augmente pas outre mesure", a-t-il souligné.

Selon l’analyste Chris Weafer, outre la réduction du déficit budgétaire, la suppression de 100.000 postes vise à améliorer le travail des fonctionnaires.

"En menaçant de nombreuses suppressions d’emplois (...) le président espère améliorer l’éthique de travail des fonctionnaires", a-t-il indiqué.
"Jusqu’à maintenant un travail dans le service public était pour la vie. Cette action change les règles du jeu car les gens savent maintenant qu’ils peuvent être renvoyés", a-t-il ajouté.

La fonction publique russe, aux vastes effectifs, est le terrain d’une corruption endémique en Russie, qui rend très incertaine la modernisation du pays promise par le président Medvedev, estiment les analystes.

En décembre 2009, le président avait lancé une réforme de la police prévoyant notamment une réduction de 20% des effectifs du ministère de l’Intérieur d’ici à 2012.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 150

  A la une !


Andrei Mikhalkov-Konchalovski est né le 20 août 1937...

Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !