Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Société
Accueil > Actualités > Société > Manifestation contre le ’phallus’ de Gazprom à St-Pétersbourg



Manifestation contre le ’phallus’ de Gazprom à St-Pétersbourg

9 octobre 2010

Un millier de manifestants contre un gratte-ciel de Gazprom à St-Pétersbourg.

Un millier de manifestants contre la construction du "phallus" (ou "épi de maïs") de Gazprom à St-Pétersbourg. Il s’agit en fait d’un projet de construction d’un gratte ciel de 77 étages en plein cœur du centre historique de Saint-Pétersbourg. Pierre le Grand, le fondateur de la ville, doit s’en retourner dans sa tombe !

Un millier de personnes, soutenues par des personnalités comme le chanteur Iouri Chevtchouk, ont manifesté samedi à Saint-Pétersbourg contre un projet de gratte-ciel de 403 mètres, voulu par le géant gazier Gazprom en plein centre-ville.

La manifestation, autorisée par les autorités de la ville, était encadrée par des forces de l’ordre en nombre, mais celles-ci ne sont pas intervenues.

"Ce gratte-ciel est le symbole du cynisme des autorités, ils sont indifférents à tout sauf l’argent", a dit Leonid Vitalevski, un manifestant de 42 ans.

Iouri Chevtchouk, leader du groupe de rock DDT qui pris part à Leningrad (nom soviétique de Saint-Pétersbourg) dans les années 1980 à la protestation contre le pouvoir soviétique, était parmi les manifestants, chantant sa chanson culte Rodina (la patrie).

"Nous sommes tous là parce que nous avons besoin de sauver la grande architecture et parce que nous avons notre dignité, nous ne sommes pas des esclaves", a dit Iouri Chevtchouk, très engagé contre la politique des autorités russes.

Cette manifestation est survenue alors que le projet, qui suscite une polémique depuis des mois en Russie, a reçu l’assentiment d’une expertise officielle, selon un communiqué cité samedi par Interfax.

Selon le journal Kommersant samedi, cette autorisation signifie que désormais seule une décision politique au plus haut niveau de l’Etat pourrait interrompre le projet.

Le projet a cependant reçu le soutien de Vladimir Poutine, l’actuel Premier ministre lui-même originaire de Saint-Pétersbourg, qui a argué de précédents comme celui du centre Pompidou à Paris.

L’édifice effilé en forme de flamme se veut emblématique des activités de Gazprom, premier groupe gazier mondial et fleuron de la puissance économique russe.

Les défenseurs de l’ex-capitale impériale dénoncent un projet qui va dénaturer selon eux l’ensemble architectural de la ville fondée par Pierre le Grand en 1703.

L’Unesco, qui compte Saint-Péterbourg sur sa liste du Patrimoine mondial, a également critiqué le projet, menaçant de placer la ville sur la liste du Patrimoine en péril, première étape avant le retrait pur et simple de la liste prestigieuse.

Voir également :

- Le site d'Evelgoor (auteur de la vidéo)
- Photos de Monotip
- Le site Internet
bashne.net





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 160

  A la une !


Semianyki (La Famille)...
Du 8 au 31 décembre 2016, Paris

"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !