Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Politique
Accueil > Actualités > Politique > Une mission parlementaire à Moscou "pour sortir de l’impasse" avec la Russie



Une mission parlementaire à Moscou "pour sortir de l’impasse" avec la Russie

Quatre sénateurs se sont rendus à Moscou dans le cadre d’une mission parlementaire destinée à trouver des solutions "pour sortir de l’impasse" avec la Russie, au cours de laquelle ils ont notamment rencontré le président de la Douma, visé par des sanctions occidentales.

"Le président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, Jean-Pierre Raffarin, qui attache beaucoup d’importance aux relations franco-russes, a souhaité que nous fassions un rapport pour sortir de l’impasse dans laquelle nous nous trouvions il y a quelques mois" avec la Russie, a déclaré par téléphone le sénateur UDI Aymeri de Montesquiou, co-président de cette mission parlementaire.

La délégation, composée, outre M. de Montesquiou, des sénateurs Josette Durieu (PS), Robert del Picchia (UMP) et Gaëtan Gorce (PS), a rencontré durant la semaine des responsables russes, notamment Sergueï Narychkine, président de la chambre basse du Parlement russe, la Douma, actuellement visé par des sanctions occidentales, a précisé M. de Montesquiou.

"La partie française considère que la Russie est un partenaire essentiel et en conséquence veut que nous retrouvions des relations beaucoup plus détendues, positives et constructives. Il en est de même de la partie russe", a assuré le sénateur centriste. "La position de la France est différente de ce qu’elle était il y a un an".

Jeudi, le président François Hollande a réaffirmé travailler "pour que (l’accord de) Minsk, tout Minsk, rien que Minsk, soit mis en place" à l’issue d’un bref entretien avec son homologue ukrainien Petro Porochenko à Aix-la-Chapelle (Allemagne).

M. Hollande a indiqué que des discussions avaient aussi eu lieu avec le président russe Vladimir Poutine et qu’il restait "en contact" avec le Kremlin. D’après M. de Montesquiou, "tout le monde considère que les accords de Minsk II" sont "une étape essentielle qu’il faut absolument concrétiser". "Ce que l’on perçoit, c’est que la partie russe tente vraiment de mettre en oeuvre Minsk II".

Autre sujet abordé durant la mission parlementaire : les sanctions économiques qui "font souffrir", notamment les entreprises françaises sur place, à l’instar de Lactalis et Renault, a souligné le sénateur du Gers, qui a rencontré les responsables des deux groupes français.

"C’est vraiment un jeu perdant-perdant", a regretté M. de Montesquiou, favorable à une levée des sanctions à l’encontre de la Russie, et dont le groupe de travail devrait remettre ses conclusions d’ici juillet.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 280

  A la une !


Semianyki (La Famille)...
Du 8 au 31 décembre 2016, Paris

"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !