Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Politique





Accueil > Actualités > Politique > Mikhaïl Fedotov : pas de modernisation sans "adieu" au totalitarisme

Mikhaïl Fedotov : pas de modernisation sans "adieu" au totalitarisme

La Russie ne pourra prendre la voie de la modernisation qu’après avoir dit un "adieu définitif" au totalitarisme, a estimé mardi le conseiller aux droits de l’homme du Kremlin, Mikhaïl Fedotov.

"Dire un adieu définitif au totalitarisme demande beaucoup de temps, ainsi que d’efforts de la part de nous tous. Mais il est impossible de procéder à la modernisation du pays sans se débarrasser des stéréotypes de mentalité totalitaire", a déclaré M. Fedotov, cité par l’agence ITAR-TASS, lors d’une réunion du Conseil consultatif des droits de l’homme auprès du président russe.

Il a notamment cité "l’indépendance des tribunaux, la liberté de la presse et une concurrence politique réelle" comme conditions nécessaires pour la modernisation de la Russie, l’objectif affiché par le président Dmitri Medvedev.

M. Fedotov a également appeler à accélérer la déclassification des archives secrètes soviétiques, un élément essentiel de lutte contre le totalitarisme.

"En cachant ces documents, nous ne donnons qu’un prétexte pour falsifier l’histoire, pour assimiler la Russie contemporaine au régime totalitaire", a-t-il estimé.

En fin 2010, le Conseil a déjà annoncé préparer un plan d’action pour rendre hommage aux millions de victimes des répressions staliniennes, qui prévoit notamment une déclassification des archives secrètes de l’URSS. Il a fait part de son intention d’appeler M. Medvedev à "donner une appréciation politique et juridique des crimes du totalitarisme".

Le règne de Staline fut marqué par un régime de terreur et par l’exécution sommaire ou l’envoi au goulag de millions de personnes. L’attitude est pourtant ambiguë à son égard en Russie où il est vu à la fois comme un tyran et comme le héros de la victoire sur les nazis.
Dmitri Medvedev a condamné en mai dernier le régime "totalitaire" de l’URSS et les crimes "impardonnables" commis par Staline, dans un geste hautement symbolique visant à moderniser l’image de la Russie.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 280

  A la une !


Andrei Mikhalkov-Konchalovski est né le 20 août 1937...

Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !