Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






International





Accueil > Actualités > International > La nouvelle présidente kirghize Roza Otounbaïeva à Paris

La nouvelle présidente kirghize Roza Otounbaïeva à Paris

Le 3 mars 2011

Toutes les versions de cet article : [français] [français]

La présidente du Kirghizistan, Roza Otounbaïeva, s’est rendue à Paris le 3 mars 2011 pour rencontrer Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO et visiter l’Exposition dédiée aux femmes Kirghizes.

Rosa Otounbaïeva est depuis juillet 2010 à la tête du Kirghizstan, elle est la première femme présidente dans l’histoire de cette ex-république soviétique d’Asie centrale.

Devenant la première femme accédant à cette fonction dans l’histoire de cette ex-république soviétique d’Asie centrale, secouée récemment par des violences interethniques.

Mme Otounbaïeva avait été nommée présidente par intérim après le soulèvement sanglant de début avril qui avait causé 2000 morts et provoqué la fuite à l’étranger du président déchu, Kourmanbek Bakiev, en raison de la dérive autoritaire de son mandat.

"Il est important de rétablir la paix et la stabilité après les conflits", a déclaré Mme Otounbaïeva devant une foule de journalistes.
Pour Roza Otounbaïeva, le Kirghizistan est en marche vers une "véritable démocratie du peuple".

Le Kirghizistan est un pays stratégique pour les Etats-Unis et pour la Russie. Les deux puissances, qui y ont chacune une base militaire, redoutent un renforcement des groupes islamistes à la faveur de ces troubles.

"Si les populations perdent confiance dans la capacité des autorités civiles à ramener l’ordre et décident qu’une seule force est en mesure de le faire, on pourrait bien se retrouver avec un Kirghizistan s’engageant dans un scénario à l’afghane, celui de la période des taliban", souligne le président russe, Dmitri Medvedev, dans une interview accordée au Wall Street Journal.

La présidente du Kirghizistan, Roza Otounbaïeva, s’est rendue à Paris le 3 mars 2011 pour rencontrer Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO et visiter l’Exposition dédiée aux femmes Kirghizes.

Il faut rappeler que Madame Otounbaïeva connaît bien la maison. Entre 1980 et 1983, elle a été déléguée permanente de l’URSS auprès de l’Unesco. Elle a également rencontré Madame Eleonora Mitrofanova, ambassadrice et déléguée permanente de la Fédération de Russie auprès de l’Unesco.


Roza Otounbaïeva est diplômée de la faculté de philosophie de l’Université d’État de Moscou (МГУ) en 1972 avant de revenir en RSS de Kirghizie en tant que professeur de philosophie puis chef du département de philosophie de l’Université d’État de Kirghizie.

À partir de 1981, Otoubaïeva commence une carrière politique en tant que seconde secrétaire du comité de quartier (Raion-komitet ou Raikom) Lénine de Frounzé (ancien nom de Bichkek). En 1992 elle est nommée par le président Askar Akaïev au poste de ministre des Affaires étrangères et vice-Premier ministre. La même année elle est nommée ambassadrice aux États-Unis puis au Canada jusqu’en 1994. Elle rentre au Kirghizstan en 1994 pour retrouver le poste de ministre des Affaires étrangères. Elle est ensuite affectée en qualité d’ambassadrice auprès du Royaume-Uni.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 110

  A la une !


Andrei Mikhalkov-Konchalovski est né le 20 août 1937...

Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !