Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






BALLETS & OPÉRAS
Accueil > Agenda culturel > BALLETS & OPÉRAS > AKHMATOVA, le nouvel opéra de Bruno MANTOVANI



AKHMATOVA, le nouvel opéra de Bruno MANTOVANI

Opéra Bastille, du 28 mars au 13 avril 2011

Toutes les versions de cet article : [français] [русский]

L’événement lyrique de mars 2011 à Paris : Bastille accueille du 28 mars au 13 avril 2011 le nouvel opéra de Bruno Mantovani, inspiré par la vie de la poétesse russe Anna Akhmatova (1889-1966).

COMMANDE DE L’OPÉRA NATIONAL DE PARIS

OPÉRA EN TROIS ACTES

Le premier acte se passe sous la Terreur exercée par Staline, le deuxième pendant la Deuxième Guerre mondiale, le troisième après la guerre jusqu’à la mort de Staline (1953) et au-delà. A Leningrad, Tachkent puis Leningrad.

MUSIQUE DE BRUNO MANTOVANI
LIVRET DE CHRISTOPHE GHRISTI
EN LANGUE FRANÇAISE

- Pascal Rophé..............................Direction musicale
- Nicolas Joel.......................................Mise en scène
- Wolfgang Gussmann................Décors et costumes
- Hans Toelstede.........................................Lumières
- Patrick Marie Aubert........................Chef du Chœur

- Janina Baechle (Anna Akhmatova)
- Atilla Kiss-B (Lev Goumilev)
- Lionel Peintre (Nicolaï Pounine)
- Varduhi Abrahamyan (Lydia Tchoukovskaïa)
- Valérie Condoluci (Faina Ranevskaïa)
- Christophe Dumaux (Le Représentant de L’Union des écrivains)
- Fabrice Dalis (Un Sculpteur, Un Universitaire anglais)
- Ugo Rabec (Un agent).
- Paul CRÉMAZY (Un Etudiant, Deuxième Universitaire anglais)
- Vladimir KAPSHUK (Un Etudiant, Troisième Universitaire anglais).

Présentation

Né en 1974, Bruno Mantovani est l’un des compositeurs les plus brillants de notre temps. Il a à son actif un catalogue impressionnant et couvrant tous les genres, du piano seul et du quatuor à cordes aux œuvres symphoniques et à l’opéra (L’Autre côté, créé en 2006 à l’Opéra du Rhin).

Il a fait ses débuts à l’Opéra de Paris pendant la saison 2009-2010 en signant le ballet Siddharta et y signe à présent son premier ouvrage lyrique, inspiré du destin d’Anna Akhmatova, l’un des plus grands poètes de l’histoire russe et du XXe siècle.

« Pourquoi des poètes en temps de détresse ? » C’est ce que se demandait Hölderlin dans son élégie Pain et vin, avant que la question ne soit reprise par Heidegger. Akhmatova pose une question un peu différente : comment un poète peut-il vivre en temps de détresse ? Jusqu’où sa nature de poète lui permet-elle d’être présent et d’agir ? Quel est son plus vrai devoir ?

BRUNO MANTOVANI - COMPOSITEUR

Bruno Mantovani est né le 8 octobre 1974. Après avoir remporté cinq premiers prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (analyse, esthétique, orchestration, composition, histoire de la musique) et participé au Cursus d’informatique musicale de l’Ircam, il débute une carrière internationale, et ses œuvres sont jouées au Concert gebouw d’Amsterdam, à la Philharmonie de Berlin, à la Philharmonie de Cologne, au KKL de Lucerne, à la Scala de Milan, au Carnegie Hall et au Lincoln Center à New York, à la Cité de la musique et à la Salle Pleyel à Paris. Fidèle à ses interprètes de prédilection, il collabore avec de prestigieux solistes (Jean-Efflam Bavouzet, Alain Billard, Jean-Guihen Queyras, Antoine Tamestit, Tabea Zimmermann), chefs d’orchestres (Pierre Boulez, Sir Andrew Davis, Péter Eötvös, Laurence Equilbey, Gunter Herbig, Emmanuel Krivine, Susanna Mälkki, Jonathan Nott, Pascal Rophé FrançoisXavier Roth), ensembles (Accentus, InterContemporain, TM+), et orchestres (Symphonique de Bamberg, BBC de Cardiff, Symphonique de Chicago, WDR de Cologne, La Chambre Philharmonique, Orchestre national d’Ile de France, Orchestre de la radio de Francfort, Philharmonique de Liège, BBC de Londres, Académie de Lucerne, Orchestre de Paris, Orchestre de l’Opéra national de Paris, Philharmonique de Radio France, Orchestre de la Radio de Sarrebruck, Philharmonie tchèque, NHK de Tokyo, RAI de Turin, Sinfonia Varsovia, RSO de Vienne).

Il reçoit plusieurs distinctions dans des concours internationaux (Stuttgart en 1999, Tribune des compositeurs de l’Unesco en 2001), les prix Hervé Dugardin, Georges Enesco et le Grand Prix de la Sacem en 2000, 2005 et 2009, le prix André Caplet de l’Institut en 2005, le prix du Nouveau Talent de la SACD en 2007, le prix Belmont de la Fondation Forberg-Schneider la même année, la Victoire de la Musique du compositeur de l’année en 2009, le prix Claudio Abbado de la Philharmonie de Berlin et le prix de la presse musicale internationale en 2010, et de nombreuses récompenses pour ses enregistrements discographiques (dont plusieurs « coups de cœur » de l’Académie Charles Cros, un « Choc de l’année » du Monde de la musique, et une sélection dans les dix meilleurs disques de l’année 2008 dans le New York Times). Il est en résidence à la Herrenhaus d’Edenkoben en 1999, au Festival Octobre en Normandie pour son édition 2001, à Bologne dans le cadre du programme « Villa Médicis hors les murs » de l’AFAA en 2002, à l’Académie de France à Rome (Villa Médicis) en 2004-2005, au Festival de Besançon de 2006 à 2008, auprès de l’Orchestre national de Lille de 2008 à 2011, et de l’Orchestre du Capitole de Toulouse à partir de 2011. Le Festival Musica, dont il est un invité privilégié depuis 2001, lui a consacré un portrait en 2006. Son premier opéra, L’Autre Côté, est créé en 2006 à Strasbourg. Il débute à partir de 2010 une collaboration avec l’Opéra national de Paris avec la création du ballet Siddharta.

Passionné par les relations entre la musique et les autres formes d’expression artistique, il collabore avec les romanciers Hubert Nyssen et Eric Reinhardt, les librettistes Christophe Ghristi et François Regnault, les cuisiniers Ferran Adrià et Mathieu Pacaud, les chorégraphes Jean-Christophe Maillot et Angelin Preljocaj, le cinéaste Pierre Coulibeuf. Son travail questionne régulièrement l’histoire de la musique occidentale (Bach, Gesualdo, Rameau, Schubert, Schumann) ou les répertoires populaires (jazz, musiques orientales).

Bruno Mantovani est aussi chef d’orchestre et dirige régulièrement des ensembles de musique contemporaine (Accentus, Alternance, Cepheus, Intercontemporain, Sospeso, TM+) ainsi que les orchestres de Lille, Strasbourg, Toulouse et de l’académie des Berliner Philharmoniker. Il est nommé directeur du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris à partir de septembre 2010. Ses œuvres sont éditées chez Henry Lemoine.

Vladimir Kapshuk, baryton

Né en Ukraine en 1983, Vladimir Kapshuk travaille le chant avec Viktor Kurin à l’Académie Nationale de Musique de Kiev où il obtient son diplôme de chant en juin 2006.

A partir de 2002, il interprète les rôles d’Eugène Onéguine, Le prince Eletsky (La Dame de pique) et Valentin (Faust) ; on a pu l’entendre également dans Le Voyage d’hiver (Schubert) et des romances de Tchaikovsky et Rachmaninov.

En 2002, il remporte à Kiev le concours national « Nouveaux Interprètes » et en 2003, il est lauréat du concours international « L’Art du XXIème siècle ».

En octobre 2006, Il entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris avec lequel il participe aux spectacles suivants : Les Madrigaux de Monteverdi (rôle de Testo dans Le Combat de Tancrède et Clorinde), concert Shakespeare au Palais Garnier avec l’Orchestre de l’Opéra national de Paris, L’Atelier Massenet-Gounod (rôle de Sancho dans l’acte V de Don Quichotte). En juin 2007, il interprète le rôle de Junius dans Le Viol de Lucrèce, à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet sous la direction de Neil Beardmore, mise en scène de Stephen Taylor.

En mars 2007 à l’Opéra national de Paris, il interprète une mélodie de Raynaldo Hahn lors du spectacle « Proust ou les intermittences du cœur », ballet de Roland Petit.

Site Internet :

- http://www.operadeparis.fr





  Dans la même rubrique

0 | 10

  A la une !


Semianyki (La Famille)...
Du 8 au 31 décembre 2016, Paris

"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !