Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Orthodoxie
Accueil > Orthodoxie > Message de Pâques 2011 de S. Em. l’archevêque Gabriel de Comane



Message de Pâques 2011 de S. Em. l’archevêque Gabriel de Comane

Paris, 11/24 avril 2011 Cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, Paris

Chers frères et sœurs en Christ, Le Christ est Ressuscité !
« Si tu savais le don de Dieu ... » (Jn IV, 10)

C’est avec une grande joie que je m’associe à vous tous en ce matin qui ne connaît pas de soir, en cette fête sans déclin, en ce temps nouveau qui pénètre la vieillesse du monde, en ce moment béni d’éternité où, comme nous le contemplons sur l’icône de la Descente aux enfers, le Christ tirant Adam et Eve de la tombe nous élève avec eux dans la douce et divine lumière de sa Résurrection !

En effet, ce que l’icône de la Descente aux enfers nous révèle est merveilleux ! Que voyons - nous ? Le Seigneur s’abaisse jusqu’à la recherche d’Adam, de la brebis perdue. Et cette quête nous console, nous apaise, nous donne force, car c’est à nous aussi qu’Il s’adresse, c’est nous aussi qu’Il cherche. Au paradis, Dieu cherchait Adam qui se cachait après la faute : « Où es-tu Adam ? » Aujourd’hui, Il fait plus que l’appeler, Dieu incarné, crucifié, ressuscité descend au plus profond de la misère de l’homme, de notre misère, pour nous dire : « Donne-moi ta main que je te relève ! » Et ceci est offert à tout homme, quelque soit l’abîme de sa pauvreté.

Que voyons-nous encore sur cette icône de Pâques ? Nous contemplons la lumineuse descente de Jésus dans notre propre cœur, c’est là où Il nous attend, c’est là où Il nous offre sa miséricorde. Le Seigneur connaît très bien notre détresse, là où nous nous cachons avec la misère de nos faiblesses, là où, parfois, nous faisons semblant de ne pas être, refusant ainsi de reconnaître l’abîme où nous nous trouvons à cause de nos péchés. Oui, frères et sœurs, c’est bien là que le Christ vient : Il s’offre à nous, Il se penche vers nous, Il nous attire, Il veut que nous soyons « saisis » de son Amour infini pour nous. Mais pour cela - car nous sommes libres - Il faut que nous acceptions de lui tendre la main, comme lui-même le fait. Aussi, c’est tout notre être qui doit être tendu vers lui ! Mais attention, il s’agit de tout notre être tel qu’il est, perdu par sa faiblesse et sa pauvreté, blessé par son péché. Ainsi, nous pouvons nous écrier : « Je suis une brebis perdue, appelle-moi, Ô Sauveur, et sauve-moi ! » (Office des défunts).

Les jours qui précèdent Pâques, nous avons revécu la Passion du Christ et, aujourd’hui, nous contemplons un Christ « passionné » de nous. Chers frères et sœurs, ce n’est pas là un simple jeu de mots, nous sommes dans la réalité même de notre Salut : tant que nous n’avons pas été saisi par cette passion du Sauveur pour chacun d’entre nous, tant que nous ne nous savons pas désirés, cherchés par lui, aimés au delà de ce qui est pensable, nous sommes des êtres éteints... Au contraire, soyons des êtres de feu, comme le dit le Psalmiste : « Tu fais de tes serviteurs des flammes de feu » (Ps 103,4). Laissons-nous conduire par cette merveilleuse lumière de la Résurrection et entrons avec ardeur et confiance dans ce désir de Dieu !

« Paix à tous », dit le Seigneur à ces apôtres, le soir de Pâques (Jn 20,19). Recevons cette Paix, conséquence de l’Amour infini de Dieu pour nous tous et, à notre tour, soyons des artisans de paix : pour ce faire prenons le bon chemin, laissons-nous prendre par le désir du Christ, laissons-nous pénétrer par sa compassion, laissons-nous libérer de notre tombeau !

Le Seigneur est Vie et Il nous dit aujourd’hui encore : « Je suis ta vie » ! Si à certains moments nous sommes désespérés, Il nous dit : « Je suis ton espérance » ! Il nous redonne Joie : laissons-le nous rejoindre dans nos cœurs meurtris, laissons-le piétiner et écraser les portes de nos enfers. Oui, en vérité, « par la mort Il a vaincu la mort, à ceux qui sont dans les tombeaux Il a donné la Vie » (tropaire de Pâques).

Bien aimés frères et sœurs, au travers de tout l’amour que je vous porte, je vous invite à conserver « toutes ces choses » dans vos cœurs et à les vivre en partage avec tous les hommes de la terre ! Que la bénédiction du Seigneur ressuscité soit sur vous tous !

Christ est ressuscité !
En vérité il est ressuscité !

Paris, 11/24 avril 2011
Cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, Paris

† Archevêque Gabriel de Comane
Exarque du Patriarche Œcuménique





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

  A la une !


Soirée russe : l’Association RUSLAN fête ses 30 ans !...
Samedi 17 décembre 2016 à 19h30

KEDROFF BALALAÏKA TRIO et POLYPHONIES GÉORGIENNES MARANI...
PARIS (75) dimanche 11 décembre 2016 à 16h00

Le Chœur Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg...
Du 10 décembre 2016 au 1er janvier 2017

Les Fêtes de fin d’année en Russie...
NOËL RUSSE ET JOUR DE L’AN RUSSE

Les médias russes saluent la victoire de Fillon à la primaire en France...

Palmarès du 24ème Festival du cinéma russe à Honfleur...
Dimanche 27 novembre 2016



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !