Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






International
Accueil > Actualités > International > Vladimir Poutine avec une visite de travail en France



Vladimir Poutine avec une visite de travail en France

Les 20 et 21 juin 2011

Les 20 et 21 juin 2011, le chef du gouvernement russe Vladimir Poutine s’est rendu pour une visite de travail en France.

Lors de son séjour à Paris, M. Poutine a rencontré par ailleurs le président français Nicolas Sarkozy et le Premier ministre François Fillon. Les parties ont discuté de tous les aspects de la coopération bilatérale notamment dans les domaines des hautes technologies et de l’énergie.

Les Premier ministres russe et français ont aussi inauguré à Paris un monument dédié aux soldats russes pendant la Première Guerre mondiale.

Le président du gouvernement de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, et le Premier ministre François Fillon et ont tenu, mardi 21 juin une conférence de presse conjointe à l’Hôtel de Matignon.

Vladimir Poutine : avec la France, "nous voulons développer des synergies industrielles". Le Premier ministre russe a notamment souligné le renforcement des relations entre la France et la Russie depuis 4 ans, et la remarquable progression des échanges économiques entre les deux pays, "revenus au niveau d’avant la crise".

"Mais nous voulons faire beaucoup plus […] Ce qui est présenté au Salon du Bourget 2011 "est un bon exemple de ces coopérations que nous sommes en train de créer ensemble", a-t-il souligné, citant le Super Jet 100 (construit à 30 % par des entreprises françaises) et le Beriev 200 (un avion bombardier d’eau qui sera expérimenté par la sécurité civile française).

Les nouveaux chantiers initiés en décembre dernier ont également été évoqués, a rapporté le Premier ministre russe. Concernant la santé, "les premières assises franco-russes de la santé auront lieu dans quinze jours à Moscou". Par ailleurs, le succès du G20 agricole qui se tient les 22 et 23 juin à Paris "doit beaucoup à la très bonne coopération entre le ministre français et le ministre russe de l’Agriculture", a rappelé Vladimir Poutine.

Conférence de presse conjointe de de Vladimir Poutine et de François Fillon

Le Premier ministre François Fillon et le Président du gouvernement de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, ont répondu aux questions des journalistes lors d’une conférence de presse conjointe mardi 21 juin à l’Hôtel de Matignon.

François Fillon a évoqué la situation de la Grèce et de la Syrie. Il s’est également félicité des partenariats entre la Russie et la France.

Voici l’intégralité de la conférence :

- Mesdames et Messieurs

Je voudrais d’abord dire devant la presse russe et la presse française, comme je l’ai fait il y a un instant avec Vladimir POUTINE, combien nous avons été touchés par la catastrophe aérienne qui a endeuillé hier soir la Russie et qui a fait plusieurs dizaines de morts, comme le Président de la République l’a fait ce matin j’ai présenté mes sincères condoléances à Vladimir POUTINE et je lui ai demandé de les transmettre également aux familles des victimes.

Nous avons depuis 4 ans renforcé considérablement les relations entre la France et la Russie et nous nous faisions la réflexion, hier soir et ce matin, que la plupart des projets que nous avions évoqués ensemble au cours de ces 4 années étaient désormais réalisés ou en voie de l’être : les échanges économiques entre la Russie et la France ont considérablement progressé, ils sont revenus au niveau d’avant la crise, c’est-à-dire qu’ils ont progressé d’une année sur l’autre de plus de 30%. Les visites croisées entre la France et la Russie sont très intenses, le président MEDVEDEV était au sommet du G8 à Deauville il y a un mois, il sera au sommet du G20 à Cannes. Alain JUPPÉ et Frédéric MITTERRAND se rendront prochainement en Russie et nous tiendrons avec Vladimir POUTINE le séminaire gouvernemental annuel à l’automne en France. L’année croisée elle-même a trouvé son prolongement grâce au lancement le mois prochain à Saint-Pétersbourg d’une académie franco-russe du cinéma et, grâce à la saison franco-russe, de la langue et de la littérature en 2012.

Des projets très emblématiques ont abouti : je pense d’abord à la vente des 2 premiers BPC de la classe MISTRAL, qui est une décision stratégique majeure et qui vient prouver que la Russie et la France savent que la guerre froide est révolue et que nous avons désormais engagé des relations stratégiques avec cet objectif de créer un grand espace économique entre l’Europe et la Russie. Je pense aussi au lancement du premier SOYOUZ depuis la Guyane, qui aura lieu après quelques retards, en octobre. Je pense aussi au début de la construction de l’autoroute Moscou – Saint-Pétersbourg par une grande entreprise française : VINCI.

Sur le plan économique nos échanges sont repartis à la hausse après la crise et poursuivent leur ascension alors même que nos 2 pays sont confrontés aux mêmes impératifs de modernisation. La France entend bien être au côté de la Russie dans cette entreprise en prenant part au programme ambitieux dans les domaines de l’innovation, je pense en particulier à notre participation à SKOLKOVO ; de la finance, nous contribuons de façon très directe au développement de la place financière de Moscou ; ou encore de l’efficacité énergétique, nous avions signé en décembre dernier l’acte de naissance du Centre franco-russe en matière d’efficacité énergétique qui, désormais, fonctionne.

La France se félicite d’être le 5ème investisseur étranger en Russie et le 5ème fournisseur de la Russie, mais nous voulons faire beaucoup plus qu’être simplement des fournisseurs et des clients, nous voulons développer des synergies industrielles et cet après-midi le SALON DU BOURGET, que Vladimir POUTINE va visiter, est un bon exemple de ces coopérations que nous sommes en train de créer ensemble. Nous allons assister, au Bourget… enfin nous allons voir l’avion SUPERJET 100, qui a été construit à 30% par des entreprises françaises ; nous verrons aussi le BERIEV 200, cet avion bombardier d’eau que la sécurité civile française va expérimenter tout au long de cet été, nous espérons qu’il s’agit là d’un début d’une coopération très prometteuse.
Nous avons aussi parlé d’autres projets économiques que nous suivons de près, comme le champ gazier de Shtokman, le projet ferroviaire de Ligne à Grande Vitesse entre Moscou et Saint-Pétersbourg. Et puis nous avons évoqué les nouveaux chantiers que nous avions souhaité lancer en décembre : la santé, l’agriculture, ce sont 2 sujets sur lesquels les choses ont beaucoup progressé puisque les premières assises franco-russes de la santé auront lieu dans 15 jours à Moscou et la rencontre des ministres de l’Agriculture du G20 cette semaine à Paris doit beaucoup… enfin le succès de cette rencontre doit beaucoup à la très bonne coopération entre le ministre Français et le ministre Russe de l’Agriculture. Enfin, les présidents SARKOZY et MEDVEDEV ont décidé de travailler ensemble… enfin de faire travailler la France et la Russie ensemble sur la mise en valeur conjointe du Nord Caucase, ce qui est très positif, les travaux d’infrastructures qui sont liés devraient pouvoir faire l’objet de contrats avec les entreprises françaises.

Un mot, enfin, pour dire que nous avons abordé - et que nous allons aborder tout à l’heure au cours du déjeuner - les questions internationales et européennes avec Vladimir POUTINE. Sur les questions européennes, j’ai redit notre soutien à l’adhésion de la Russie à l’OMC avant la fin 2011. J’ai aussi rappelé les efforts de la France pour faire en sorte que les visas entre l’Europe et la Russie soient supprimés et nous avons beaucoup œuvré dans ce sens, il y a encore un certain nombre d’étapes à franchir. Et puis nous avons évidemment évoqué les questions énergétiques avec la construction du gazoduc Nord Stream auquel sont associées des entreprises françaises, la construction du gazoduc South Stream pour lequel il y a encore un certain nombre de négociations en cours. Et enfin, la coopération dans le domaine nucléaire, après l’accident de Fukushima la France et la Russie, qui sont 2 acteurs majeurs dans le domaine de l’énergie nucléaire, veulent démontrer la sûreté de l’industrie nucléaire en France et en Russie et nous avons décidé de prendre des initiatives dans ce sens. Voilà ! Enfin, je me suis réjouis d’avoir inauguré tout à l’heure, avec Vladimir, ce monument à la mémoire des soldats Russes qui ont participé à la Première guerre mondiale, c’était une idée de Frédéric MITTERRAND évoquée un soir très pluvieux, très tard au coin du feu, dans le pavillon de musique de Matignon et, moins de 18 mois après, ce monument a été inauguré et je trouve que c’est un beau symbole de la qualité de la relation entre la France et la Russie.

Questions-réponses :

- Question : Sur le soutien de la Russie à Madame LAGARDE pour la présidence du FMI et question sur la Grèce

- FRANÇOIS FILLON : Je laisserai Vladimir répondre sur la candidature de Madame LAGARDE ! Sur la Zone Euro, je voudrais dire que depuis le début de la crise économique et financière la première constatation qu’il faut faire c’est que l’Europe a montré sa capacité à réagir et à faire preuve de solidarité et, petit à petit, nous avons mis en place des instruments qui n’existaient pas à l’origine pour faire face à cette crise. Cela n’a pas toujours été facile, mais, à chaque fois, on a abouti, c’est ainsi que nous avons traité avec succès les difficultés que connaissait le Portugal, c’est ainsi que nous avons traité avec succès les difficultés de l’Irlande, et nous sommes, maintenant, confrontés aux difficultés que connaît la Grèce. Nous avons déjà beaucoup aidé financièrement la Grèce et nous sommes déterminés à continuer à l’aider, mais, pour le faire, il faut que les efforts de redressement que le Gouvernement Grec a engagé se poursuivent à la fois en ce qui concerne les finances publiques et en même temps en ce qui concerne la compétitivité de l’économie grecque, qui est la seule manière de sortir de façon durable de la situation que connaît aujourd’hui ce pays. Le déboursement de la nouvelle tranche d’aide venant des pays européens et du Fonds Monétaire International est ainsi attendu pour juillet, après l’approbation par le Parlement Grec de nouvelles mesures de consolidation budgétaire et de privatisation. Et je voudrais insister sur le fait qu’il est absolument nécessaire – et j’ai eu l’occasion de le dire aux responsables de l’opposition au Parlement Grec – que toutes les forces politiques grecques fassent preuve à cette occasion de la plus grande responsabilité dans une période qui est cruciale pour l’avenir de ce pays.

- ALAIN BARLUET, JOURNALISTE AU FIGARO : Oui ! Le journal LE FIGARO, Alain BARLUET, une question sur la Syrie à l’attention de Monsieur POUTINE. Monsieur le Premier ministre, pourquoi la Russie continue-t-elle de s’opposer à toute résolution du conseil de sécurité de l’ONU condamnant la répression en Syrie, plus généralement que comptez-vous faire face à une situation qui se dégrade chaque jour et dans laquelle même certains pays de la région qui sont, comme vous, attachés à la stabilité de la Syrie, comme la Turquie, ont commencé à prendre leurs distances avec le régime de Bachar AL-ASSAD ? Merci !

- FRANÇOIS FILLON : Juste un mot avant que vous ne me posiez votre question, même si la question ne m’était pas adressée, pour dire que nous allons poursuivre avec Alain JUPPÉ au cours du déjeuner la conversation avec Vladimir POUTINE sur cette question qui, pour nous, est extrêmement préoccupante de la situation en Syrie. Nous avons pris des positions extrêmement claires sur cette question, mais nous voulons agir dans la légalité internationale et donc nous considérons que le conseil de sécurité ne peut pas rester muet plus longtemps et le moment approche où chacun va devoir prendre ses responsabilités sur cette question qui ne peut pas nous laisser indifférent et nous allons poursuivre ensemble la discussion au cours du déjeuner puisque nous avons des approches qui sont, comment dirais-je, différentes mais qui peuvent peut-être se rejoindre, comme elles l’ont fait sur beaucoup d’autres sujets.

- Question : Sur les partenariats entre la France et la Russie

- FRANÇOIS FILLON : Je veux simplement ajouter que, depuis 4 ans, nous mesurons les progrès qui ont été faits en ce qui concerne le climat des affaires en Russie et, ces progrès, évidemment ne sont pas étrangers au fait que les entreprises françaises ont beaucoup progressé sur le marché russe. Et elles ont beaucoup progressé, comme je l’ai dit au début de mon propos, dans le cadre de vrais partenariats : PEUGEOT – CITROËN vient de construire une usine automobile, RENAULT et AVTOVAZ sont très liés, TOTAL, EDF sont très engagés en Russie, ALSTOM a noué des partenariats de long terme. On évoquait à l’instant le partenariat aéronautique, alors oui le challenge c’est de faire mieux que la 5ème place, c’est incontestable, la première avant d’y arriver il y a la 4ème, la 3ème et la Seconde, la Russie est un très grand pays et la France a aussi des efforts à faire en matière de compétitivité, ce que nous faisons avec Christine LAGARDE depuis maintenant 4 ans. Mais vraiment la première fois que nous nous sommes rencontrés avec Vladimir POUTINE il y avait beaucoup de sujets de contentieux entre les entreprises françaises et la Russie, et entre la Russie et les entreprises, je dois reconnaître que, lors de cet entretien aujourd’hui, nous n’en avons trouvé aucun.

- JOURNALISTE DE FRANCE 24 : Oui ! C’est une question pour Monsieur POUTINE ! S’il vous plait, dans un entretien accordé à la presse britannique cette semaine, votre Président Dmitri MEDVEDEV il a dit qu’il n’envisageait pas le scénario dans lequel il s’opposerait à vous dans une élection présidentielle russe, est-ce que vous allez vous présenter dans cette élection en 2012 ? Sinon, quand est-ce que vous allez prendre la décision ? Pourquoi est-ce qu’il y a tellement d’incertitudes, Monsieur POUTINE ?

- FRANÇOIS FILLON : Merci beaucoup, Mesdames et Messieurs, je trouve une nouvelle vertu à la venue de Vladimir POUTINE, quand il est là on parle de la situation politique en Russie et pas en France, c’est un vrai plaisir pour le Premier ministre.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 110

  A la une !


"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...

Karamazov (d’après Les Frères Karamazov de Fédor Dostoïevski)...
Du 5 Janvier 2017 au 29 Janvier 2017



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !