Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Politique





Accueil > Actualités > Politique > Gorbatchev mécontent de l’évolution de la Russie 20 ans après le putsch

Gorbatchev mécontent de l’évolution de la Russie 20 ans après le putsch

Le dernier dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev s’est dit mercredi "mécontent" de l’évolution de la Russie, 20 ans après le putsch manqué contre sa perestroïka, critiquant surtout le monopole du parti au pouvoir et l’absence d’élections libres.

"Je ne suis pas content (...) il y a un retour en arrière", a déclaré le père de la perestroïka et prix Nobel de la paix au cours d’une conférence de presse sur la situation politique en Russie, 20 ans après le putsch des conservateurs contre lui qui a porté un coup fatal à l’Union soviétique.

"Pour la mortalité, nous sommes en bas de la liste aux côtés des pays africains, il y a 96% de pauvres si l’on utilise les critères appliqués dans un pays comme l’Autriche et il y a deux fois moins de gens qui reçoivent des diplômes d’enseignement supérieur qu’après la deuxième guerre mondiale", a-t-il énuméré.

M. Gorbatchev a également déclaré qu’il "soutenait" l’ex-président et puissant Premier ministre Vladimir Poutine malgré quelques "tendances autoritaires" mais il a critiqué son parti, Russie unie, estimant qu’il ressemblait à ce qu’était le Parti communiste à l’époque soviétique.
"Il faut renoncer au monopole, il ne faut pas répéter l’URSS dans sa pire variante", a-t-il souligné.

"Il ne faut pas nous raconter des histoires, inventer des structures inutiles, tous ces fronts", a-t-il poursuivi en référence au Front populaire, une large coalition autour de Russie unie de Vladimir Poutine.

"Je soutiens Poutine, mais (le Front), ça ne va pas", a-t-il dit.
"Il nous faut des élections honnêtes. Aujourd’hui, c’est (Vladislav) Sourkov (chef adjoint du Kremlin, considéré comme le principal idéologue du régime, ndlr) qui dit aux régions quel pourcentage elles doivent fournir" aux élections pour le parti au pouvoir, a encore dit M. Gorbatchev, laissant clairement entendre que les élections en Russie sont truquées.

Ni Vladimir Poutine, ni le président Dmitri Medvedev n’ont annoncé leurs intentions en vue du scrutin présidentiel de 2012.

Vladimir Poutine, président de 2000 à 2008, avait désigné Dmitri Medvedev comme dauphin, faute de pouvoir se représenter pour un troisième mandat consécutif. Il peut désormais revenir au Kremlin.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 280

  A la une !


Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...

Marc Chagall est né le 7 juillet 1887...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !