Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Société





Accueil > Actualités > Société > Amitié culinaire franco-russe

Amitié culinaire franco-russe

Du 29 août u 27 novembre 2011

Avec le parrainage de M. Patrice GELARD, Sénateur de Seine-Maritime, Président du Groupe d’Amitié France-Russie

AMITIÉ CULINAIRE FRANCO – RUSSE

Les semaines de la gastronomie Franco – Russe (1 restaurant, 1 semaine, 2 chefs) :
- CANNES
– NICE
– MONTE CARLO.

Vous connaissez le concert de piano à quatre mains, est-ce que la cuisine à quatre mains vous dit quelque chose aussi ?
- • Un véritable tandem d’un Chef renommé russe avec un prestigieux Chef français.
- • Un seul menu, mais deux entrées, deux plats et deux desserts…
- • Les mêmes produits, mais deux façons de les préparer…
Tout cela et plein d’autres surprises attendront le public qui va visiter la Semaine de la Gastronomie Russe, un événement culinaire et culturel qui débutera sur la Côte d’ Azur le 29 août 2011.

L’idée principale de la manifestation

La Semaine de la Gastronomie Russe est ouverte à tout public, tous ceux qui le souhaitent peuvent y participer. C’est une occasion exceptionnelle pour faire la connaissance avec la culture russe à travers l’art culinaire et goûter les plats traditionnels russes préparés par les chefs de la haute gastronomie russe et française. Outre une cuisine raffinée, c’est un voyage culinaire dans la Russie d’autrefois et d’aujourd’hui qui permettra de comparer les techniques culinaires mais aussi de donner un regard original sur les similarités et les différences des cuisines de deux pays.

La deuxième édition des Semaines de la Gastronomie Russe débutera à Cannes à la fin de mois d’août et se déroulera jusqu’au mois de novembre, en passant par Nice et Monte-Carlo. Les fleurons de l’hôtellerie française seront ainsi les ambassadeurs de la belle cuisine Russe. L’événement s’achèvera par une ballade gastronomique à Paris à la fin du mois de novembre.

La première édition des Semaines de la Gastronomie Russe :
- La première édition a eu lieu en septembre 2010 dans le cadre de l’année France – Russie à l’initiative de Natalia Marzoeva, la directrice des saisons gastronomiques franco –russes. L’ouverture officielle de la Première Saison de la Semaine de la Gastronomie Russe a eu lieu le 7 septembre 2010 à l’Hôtel Crillon, dans un palace historique situé sur l’une des plus belles place du Monde - place de la Concorde.

L’événement a été accueilli dans un l’illustre restaurant gastronomique « Les Ambassadeurs » dont les cuisines sont dirigées depuis janvier 2010 par un jeune et très talentueux Chef Christopher Hache.

La Semaine Gastronomique Russe a été inaugurée par Le Chef Anatoly Komm, référence incontestée de la haute cuisine russe, chef cuisinier et propriétaire de restaurant « Varvari » qui est devenu l’un des endroits les plus réputés de Moscou et qui est cité parmi les 50 meilleurs restaurants du monde (source « The San Pellegrino World’s 50 best Restaurants 2010 »).

L’édition 2011 des Semaines de la Gastronomie Russe :
Cette année de nouveaux chefs, jeunes et avec beaucoup du talent, tous aussi réputés apporteront leur science, leur expérience et leur passion à la découverte de l’art culinaire. L’idee principales de Natalia Marzoeva et Julia Rybalko, les organisateurs de saisons gastronomique est « de renouveler les échanges gastronomiques entre les français et les russes de mettre en avant les chefs originaux et talentueux et de faire revivre cette fête culinaire » :

- Cannes, le Grand Hôtel, du 29 août au 3 septembre 2011
Restaurant LE PARK 45, chef Sébastien BRODA avec le chef russe
Dimitry SHURSHAKOV (restaurant « Chai
ka »)
Réservation : tel. 04 93 38 15 45

- Nice, L’Hôtel Le Negresco, du 27 septembre au 2 octobre 2011
Restaurant Le Chantecles, chef Jean-Denis RIEUBLAND avec les deux
chefs russes Ilia SHALEV et Aleksei ZIMIN (restaurant « Ragout »)
Réservation : 04 93 16 64 00

- Monaco, du 24 au 27 novembre 2011
Restaurant Café de Paris, chef Philippe JOURDIN avec un chef russe
Igor SHURUPOV (restaurant « Accenti »)
Réservation : (377) 98 06 76 07

De nombreux évènements jalonneront ces soirées festives et prestigieuses.
Hormis les plats de la haute cuisine et les produits nobles, les invités pourront découvrir des défilés de haute couture dans des espaces prestigieux, de déguster des breuvages exclusifs et enivrants ou bien de découvrir des établissements qui cachent souvent des merveilles architecturales.

Les points importants de la manifestation

Outre une cuisine raffinée et parfois surprenante, les chefs utiliseront les mêmes produits et les traiteront chacun à leur façon, donnant ainsi un regard original sur les similarités et les différences des cuisines des deux pays.

Cet événement sera également l’occasion e découvrir des défilés de mode dans des espaces prestigieux, de déguster des breuvages exclusifs et enivrants ou bien de connaître mieux ces établissements qui cachent souvent des merveilles architecturales.

Historique  :

En effet, cette coutume d’échanges gastronomiques a existé depuis plus d’un siècle, mais il a été arrêté il y a juste 99 ans.
Tous les dix ans entre 1862 et 1912 une Semaine Gastronomique était organisée entre les deux villes, Saint Pétérsbourg et Paris. Cet événement, symbole de l’amitié et de la réconciliation entre la France et la Russie, était particulièrement apprécié par les écrivains Anton Tchekhov et Ivan Tourgueniev. La Semaine de la Gastronomie Russe propose ainsi de renouer avec cette tradition.


De même que sa culture, l’art culinaire Russe a subit l’influence française. Instaurée par le Tsar Pierre le Grand, la tendance d’avoir a la cour des tsars les plus grands chefs français a inspire bon nombre de cuisiniers français à s’exporter en Russie. Au XVIII siècle, la passion pour la culture française faisait que chaque famille bourgeoise avait parmi son personnel un cuisinier d’origine française.

Grace a la culture Française, la cuisine Russe a connu des changements remarquables : mélange des produits, découpage des ingrédients, changement dans le dosage des recettes etc. . A partir de produits authentiques Russe ont été crée des nouvelles recettes apportant aux plats traditionnelles reconnus une touche française. Ainsi, la cuisine Russe propose aujourd’hui une variété de plats portant des noms français : l’entrecôte, bœuf « Strogonoff », salade composée « Olivier », le gâteau « Napoléon ».

Les Français ont mis les livres de cuisine à la mode en Russie.

Le service à la russe. Le service, dit service à la russe, avait été introduit par le prince Alexandre Kourakine, ambassadeur de Russie en France entre 1808 et 1812 : les hôtes assis autour d’une table sont servis à la portion et peuvent manger chaud (ce que le service précédent ne permettait pas d’atteindre réellement). A contrario du service à la française, pratiqué pendant le Moyen Âge en France, dans lequel les plats étaient tous présentés en même temps, du plus consistant au plus léger, car la notion de visuel prédomine, les convives, debout, se servant comme bon leur semblait.
Remplacé depuis le XVIIe siècle par le service à la russe, en France et dans toute la partie occidentale de l’Europe, c’est la notion de goût qui s’est imposée.

Depuis l’époque de l’impératrice Catherine II une amitié culinaire s’est effectuée entre la France et la Russie– des plats traditionnels étaient nommés en l’honneur des personnes connues a l’étranger, cela sans aucun rapport avec le plat concerné. Ainsi, a la cour de la Tsarine ont été très populaire les “côtelettes de mouton a la Madame Pompadour”. Les chefs Français ont alors immortalisé les grands noms de l’Empire : Alors que le fameux « Bœuf Orloff » rappelle le nom du favori de l’impératrice Catherine la Grande, le « Poulet à la Demidoff », est un hommage au Comte Demidoff, mari de la nièce de Napoléon I.

A l’époque de Catherine II les chefs de la cour des Tsars, majoritairement français, s’inspiraient de la cuisine traditionnelle Russe pour créer les plats les plus délicats. Le savant mélange entre les produits appartenant au patrimoine gastronomique russe et la célèbre "touche française" ont donné naissance à de nombreuses recettes. Ainsi, la cuisine Russe propose aujourd’hui une variété de plats portant des noms français tels que « l’entrecôte », « le bœuf Stroganoff », la salade « Olivier » ou encore le gâteau « Napoléon ». La cuisine Russe a ainsi évolué, proposant des recettes originales, améliorant les techniques de découpe, affinant les dosages.

Le Tsar Alexandre II était un grand amateur de Champagne. Il veillait personnellement à se procurer les meilleurs crus dans les caves Louis Roederer, à Reims. Apres la demande d’Alexandre II, en 1876 Monsieur Louis Roederer fait appel à un maître verrier flamand qui conçoit une bouteille exceptionnelle en Cristal. Désormais, les cuvées du Tsar seront fournies dans ces précieux flacons, qui arboreront les armoiries impériales et dont la présentation n’a pratiquement pas varié depuis plus d’un siècle.

De 1862 à 1912 la semaine gastronomique se déroulait en Russie et en France une fois tous les 10 ans. Cet événement a toujours été le symbole de la réconciliation entre la France et la Russie comme ce le fut d’ailleurs pendant la période d’après guerre de 1812.

La semaine de 2010 sera la première depuis 1912 et va faire renaitre cette tradition culturelle.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 160

  A la une !


Andrei Mikhalkov-Konchalovski est né le 20 août 1937...

Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !