Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Orthodoxie
Accueil > Orthodoxie > Message de Noël orthodoxe 2011/2012 de S. Em. l’Archevêque Gabriel de Comane



Message de Noël orthodoxe 2011/2012 de S. Em. l’Archevêque Gabriel de Comane

Noël russe orthodoxe 2011/2012

En ce jour de la Nativité de notre Seigneur, « le Soleil de Justice a épousé la fille des ténèbres » (liturgie syrienne).

Voici que se montre l’aurore au bout de la nuit sombre et le Christ illumine toute la création dont la beauté a été atteinte par l’ombre de nos fautes. Comme en leur temps les bergers à Bethléem, nous nous réjouissons aujourd’hui en entendant les anges nous annoncer à nous aussi qu’« un Enfant nous est né, un Fils nous est donné ! » Ce Fils, cet Enfant, c’est Dieu qui vient nous visiter et pour cela prend notre chair.

Grâce au Bien-aimé du Père qui apparaît sur la terre nous ne sommes plus seuls dans la froideur de notre monde « où ceux qui n’ont pas de pain veulent vivre et ceux qui ont du pain ne savent plus pourquoi vivre ! » (Homélies liturgiques - Jean Corbon)

Oui notre monde est froid ! Il veut se réchauffer de chaleurs futiles et bien inutiles. Il veut vivre dans l’artifice dont il découvre, tard, la triste vanité et s’endort recroquevillé sur lui-même, oubliant l’Espérance qui frappe à la porte de son cœur ! Mais ce monde, c’est notre monde : celui où nous vivons tous les jours que Dieu donne ; où les hommes acceptent de se haïr et de se tuer ; où celui qui possède tout passe, sans la moindre inquiétude ni compassion, devant celui qui n’a rien... ; où le frère pille son frère pour la « gloire » d’être riche, fusse de quelques vieilles pierres, dont à la fin des temps il ne restera rien...

« Paix sur la terre, bienveillance parmi les hommes ! » En tant que chrétiens que faisons-nous de cette nouvelle proclamée par les anges ? La Nativité du Christ, c’est le temps de réveiller nos cœurs, de sortie de nos routines, fussent-elles pieuses ! C’est le temps de réveiller l’espérance, de la partager et d’en faire vivre nos frères : comme les bergers, il nous faut annoncer à tous, avec empressement, qu’avec Dieu tout peut changer, tout peut-être sauvé !

Cette espérance et la joie qui en résulte doivent resplendir par nous ! Si chacun donnait un signe - un vrai ! - qui donne la Paix - la vraie ! -, celle que le monde ne peut donner... Si chacun offrait un visage souriant d’amour à son frère qui en est affamé... Si chacun posait sa main fraîche sur le front fiévreux de l’opprimé... Si l’amour qui est en nous pouvait couler, comme une eau lustrale, lavant toute blessure.... Si le pardon pouvait s’élever au dessus de la colère et de la haine suscitée par ceux qui devraient être appelés frères ...

Nous devons nous sentir responsables du cadeau de Dieu en cette fête de la Nativité de notre Seigneur Jésus-Christ, qui s’actualise à nouveau : nous sommes liés, ontologiquement, à tous nos frères et sœurs sur cette Terre, car le Seigneur nous a créés « à son image et à sa ressemblance », qui que nous soyons ! Il reste toujours un peu de la beauté primitive que Dieu nous a offerte !

Noël, c’est l’émerveillement que le Christ provoque chez les bergers comme chez les mages ! Noël, c’est l’éblouissement devant l’icône de la Nativité ! Noël, c’est la joie des enfants et des pères et des mères ! Mais Noël, c’est aussi la tristesse d’être abandonné, oublié... C’est aussi le froid et la faim qui accablent le corps... C’est aussi l’humanité défigurée qui ne sait plus aimer... Mais Noël, c’est avant tout le Père qui nous offre son Fils bien-aimé ! Et ce Fils, Verbe de Dieu, devient homme pour que l’homme devienne Dieu (saint Athanase d’Alexandrie). Et, pour ce faire, il commence à devenir semblable à nous, hormis le péché dont Il portera pourtant toutes les conséquences jusqu’à la mort sur le Croix, pour ainsi mieux nous délivrer du péché et de la mort.

Alors comment vivre Noël ? Soyons tout simplement des obstinés prêts à accueillir l’Amour de Dieu ! Soyons dans le même temps des obstinés capables d’ouvrir les yeux tout grand devant l’homme qui souffre souvent dans l’innocence... Soyons tout simplement des obstinés de l’amour !

La grotte de Bethléem nous offre l’espérance : « Espère en Dieu ! Prends cœur et prends courage ! Espère en Dieu ! » (ps.26 v.14) C’est avec beaucoup d’amour que je vous souhaite, chers frères et sœurs, une joyeuse fête de la Nativité du Christ.

Que le Seigneur Jésus-Christ dont nous fêtons aujourd’hui la Naissance selon la chair soit notre joie à tous et qu’il fasse descendre sur nous la grâce du Salut ! Amen.

Paris, cathédrale Saint Alexandre Nevsky,
Noël 2011

+ Archevêque Gabriel de Comane,
Exarque du Patriarche œcuménique.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

  A la une !


Semianyki (La Famille)...
Du 8 au 31 décembre 2016, Paris

"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !