Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Politique





Accueil > Actualités > Politique > Election russe : Prokhorov et Iavlinski déposent les signatures de soutien

Election russe : Prokhorov et Iavlinski déposent les signatures de soutien

Le milliardaire Mikhaïl Prokhorov et le fondateur du parti démocrate Iabloko, Grigori Iavlinski, ont déposé chacun mercredi plus de deux millions de signatures en faveur de leurs candidatures à la présidentielle de mars contre l’homme fort de la Russie, Vladimir Poutine.

Le dépôt à la Commission électorale d’une telle quantité de soutiens est obligatoire pour les candidats n’ayant pas été désignés par un parti représenté à la Douma (chambre basse du parlement).

MM. Prokhorov et Iavlinski ont remis ces pétitions tout juste avant l’expiration du délai légal, à 14H00 GMT mercredi. La Commission électorale doit désormais vérifier l’authenticité des documents avant de décider d’enregistrer leurs candidatures.

Mikhaïl Prokhorov, 46 ans, qui s’est enrichi dans l’industrie des métaux, la banque et les médias pour devenir la troisième fortune de Russie avec 18 milliards de dollars selon le magazine Forbes, est arrivé à la commission portant lui-même certains des cartons contenant ces signatures.

Le camp de M. Prokhorov avait indiqué la semaine dernière qu’il avait réussi à collecter le nombre de signatures requis.

Des analystes et des détracteurs du régime russe le soupçonnent d’être soutenu en sous-main par le Kremlin, qui chercherait ainsi à canaliser une partie du mécontentement déclenché par les législatives du 4 décembre.

M. Iavlinski, un vétéran de l’opposition politique russe, a pour sa part annoncé mercredi le dépôt de 2,1 millions de signatures de soutien. Mais, selon lui, sa participation au scrutin dépendra du Kremlin.

"Une décision politique va être prise, qui n’est pas liée au nombre des signatures collectées, mais à la question de savoir ce que veulent les plus hautes autorités du pays", a estimé M. Iavlinski, dans une vidéo publiée sur le site de Iabloko.

L’opposition russe a par le passé dénoncé la collecte de signatures comme étant une mesure destinée à limiter la participation à la présidentielle aux seuls partis adoubés par le Kremlin.

Outre le Premier ministre Vladimir Poutine, les autres candidats déclarés sont le communiste Guennadi Ziouganov, le populiste Vladimir Jirinovski et le chef du parti Russie juste, Sergueï Mironov.

Premier ministre depuis près de quatre ans, M. Poutine veut revenir après la présidentielle de mars au Kremlin, qu’il avait dû quitter après deux mandats consécutifs (2000-2008).

S’il reste le grand favori du scrutin du 4 mars, cet ex-agent du KGB est néanmoins confronté à un mouvement de défiance sans précédent depuis son arrivée au sommet de l’Etat en 2000.

La contestation a été déclenchée par les législatives du 4 décembre, émaillées de fraudes graves, selon l’opposition et des observateurs électoraux. L’opposition, qui a déjà réuni à deux reprises des dizaines de milliers de manifestants, prévoit un nouveau rassemblement à Moscou le 4 février.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 280

  A la une !


Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...

Marc Chagall est né le 7 juillet 1887...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !