Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Politique
Accueil > Actualités > Politique > La vie privée de Poutine, un secret d’Etat



La vie privée de Poutine, un secret d’Etat

Son épouse Lioudmila ne fait que de rares apparitions, ses deux filles sont invisibles : l’ex-agent du KGB Vladimir Poutine a fait de sa vie privée un secret d’Etat et un journal a été fermé un jour pour avoir fait état d’une liaison présumée avec une sportive.

En avril 2008, le journal Moskovski Korrespondent a été fermé quelques jours seulement après avoir évoqué un possible remariage de Vladimir Poutine avec la gymnaste Alina Kabaïeva, une championne olympique deux fois plus jeune que lui.

M. Poutine avait alors réfuté ces rumeurs en mettant en garde ceux "qui s’ingèrent dans la vie des autres avec leur nez morveux et leurs fantasmes érotiques".

Depuis, on ne voit presque plus Mme Poutine en public. Elle n’a pas voté avec son époux aux législatives de décembre et il était seul à assister à la messe de Noël en janvier, contrairement au président Dmitri Medvedev qui était lui accompagné de son épouse.

On ne sait rien des deux filles du Premier ministre, qui a l’intention de revenir au Kremlin pour un troisième mandat après la présidentielle du 4 mars. Les dernières photos de Maria, 26 ans, et Katerina, 25 ans, datent de l’époque où elles étaient enfants.

Interrogé sur cette situation, le porte-parole de M. Poutine, Dmitri Peskov a expliqué en octobre qu’il fallait "respecter le choix personnel" du Premier ministre. "Il est le chef de la famille et prend les décisions qu’il juge nécessaires".

"Poutine ne veut absolument pas parler de ça et les dirigeants de tous les médias importants en ont été informés. Aucun journaliste n’ose aborder ce sujet délicat", explique à l’AFP l’ancien conseiller de Vladimir Poutine, Gleb Pavlovski.

"Il y a dix ans, il ne montrait pas ses filles pour des raisons de sécurité mais on en savait alors plus sur elles. Aujourd’hui, il a une nouvelle vision de sa personnalité, d’un homme seul, marié avec l’Etat", poursuit-il.

Le sujet tabou a été soulevé au cours d’une grande manifestation de l’opposition anti-Poutine à Moscou en février par le critique musical Artemi Troïtski qui a déclaré devant des dizaines de milliers de protestataires que le pays devait avoir des informations sur la famille de son leader.

"Cela fait neuf ans que ses filles étudient à l’Universté de Saint-Pétersbourg, mais personne ne les a vues là-bas. L’épouse du candidat (à la présidentielle) apparaît en public si rarement que la rumeur dit qu’elle est dans un monastère. S’y ajoutent les ragots sur de jeunes amies et des enfants secrets", a-t-il écrit dans son blog dénonçant "la Barbe bleue du Kremlin".

"Vous ne trouverez rien de pareil ni en Corée du Nord, ni en Afrique centrale", estime M. Troïtski.

Avec une hardiesse peu commune, le petit teatr.doc de Moscou a mis en scène à trois semaines de la présidentielle une pièce satirique intitulée BerlusPoutine où Alina Kabaïeva est présente dans les fantasmes érotiques du héros dont l’épouse est placée dans une cellule de couvent.

Pour la sociologue Olga Krychtanovskaïa, spécialiste des élites russes, la question de la transparence de la vie privée de son leader n’est susceptible de préoccuper que "les pro-occidentaux qui représentent moins de 10% de la population".

"Dans l’ensemble, la société est très conservatrice, avec une attitude patriarcale envers la femme. L’homme a un rôle spécial et ne doit pas partager le pouvoir avec son épouse", souligne-t-elle.

La présence affichée de Raïssa, épouse de Mikhaïl Gorbatchev qui ne cachait pas son amour envers sa femme élégante et cultivée, était une exception dans l’histoire du pays et irritait bien des Russes, rappelle-t-elle.

Contrairement aux Etats-Unis, où le mensonge sur ses rapports sexuels avec une stagiaire a failli coûter son poste au président Bill Clinton, "la société russe ne veut pas savoir la vérité", souligne Mme Krychtanovskaïa.

"En même temps, les gens se régalent des rumeurs qui font de Poutine un séducteur avec de jeunes et belles maîtresses et des enfants", conclut-elle.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 280

  A la une !


Soirée russe : l’Association RUSLAN fête ses 30 ans !...
Samedi 17 décembre 2016 à 19h30

KEDROFF BALALAÏKA TRIO et POLYPHONIES GÉORGIENNES MARANI...
PARIS (75) dimanche 11 décembre 2016 à 16h00

Le Chœur Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg...
Du 10 décembre 2016 au 1er janvier 2017

Les Fêtes de fin d’année en Russie...
NOËL RUSSE ET JOUR DE L’AN RUSSE

Les médias russes saluent la victoire de Fillon à la primaire en France...

Palmarès du 24ème Festival du cinéma russe à Honfleur...
Dimanche 27 novembre 2016



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !