Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Politique
Accueil > Actualités > Politique > Le tonitruant Jirinovski et l’effacé Mironov candidats au Kremlin



Le tonitruant Jirinovski et l’effacé Mironov candidats au Kremlin

Vladimir Jirinovski, leader ultra-nationaliste connu pour ses déclarations tonitruantes, et Sergueï Mironov, centriste sans charisme, n’ont aucune chance à la présidentielle russe du 4 mars et sont largement considérés comme des faire-valoir du favori, Vladimir Poutine.

Dirigeant du Parti libéral-démocrate (LDPR) qu’il a fondé en 1989, M. Jirinovski a choisi un âne pour tenter de séduire les électeurs dans un message télévisé tout à l’image de ce candidat provocateur.

"Cet âne galeux est le symbole de notre pays. Si je deviens président, il se remettra en marche", crie-t-il, assis dans un traîneau en fouettant l’animal qui refuse d’avancer. "Tout le pays fait du surplace, hue !", lance-t-il. Soudain, l’âne avance et une voix off conclut : "Jirinovski, et tout ira mieux."

Critiquant violemment la corruption qui gangrène la Russie, cet homme bien en chair promet une armée forte et un KGB (services secrets) puissant pour mener une "politique économique russe qui ne serve pas les intérêts des Occidentaux".

Antiaméricain, antilibéral, anticommuniste, Vladimir Jirinovski est considéré par de nombreux observateurs comme un vrai-faux opposant au Kremlin et souvent décrit comme un clown dans les milieux politiques russes.

Né en 1946 au Kazakhstan, il a surgi du néant politique à la présidentielle de 1991, obtenant 8% des voix contre Boris Eltsine, avec pour principale promesse de faire baisser le prix de la vodka.

Après avoir connu son heure de gloire au milieu des années 1990, lorsque son parti disposait d’un quart des sièges à la chambre basse du Parlement (Douma), M. Jirinovski a été marginalisé dans la Russie de Vladimir Poutine sans rien perdre pour autant de sa fougue oratoire.

Hurlant et gesticulant devant le micro à chacune de ses apparitions publiques, il n’hésite pas à proférer des propos injurieux (il a été condamné en 2010 pour avoir traité l’ancien maire de Moscou de "mafieux") et à provoquer des bagarres avec ses contradicteurs.

Connu pour ses prises de position antisémites (bien que son père soit juif), M. Jirinovski a affiché sa sympathie pour le dictateur irakien Saddam Hussein, le Libyen Mouammar Kadhafi et pour le parti d’extrême droite français, le Front national.

Favorable à la polygamie pour relancer la natalité dans le pays, il avait même proposé de faire un enfant à la Cicciolina, ex-star italienne du porno. M. Jirinovski est marié et père d’un enfant.

Le candidat centriste Sergueï Mironov, 59 ans, est tout le contraire : personnalité effacée, il a présidé le Conseil de la Fédération (Sénat russe) pendant dix ans, avant d’être écarté de ce poste en mai 2011 sous la pression du parti de M. Poutine, Russie unie, qui ne le jugeait pas suffisamment loyal.

Dirigeant du parti Russie juste, un mouvement de l’opposition parlementaire, cet homme à la barbichette grise s’est gardé de critiquer sévèrement les dirigeants russes, contrairement à M. Jirinovski.

Marié et père de deux enfants, M. Mironov promet des réformes tous azimuts.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 280

  A la une !


Semianyki (La Famille)...
Du 8 au 31 décembre 2016, Paris

"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !