Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Politique
Accueil > Actualités > Politique > L’affaire Kozlov, cas emblématique des dérives de la justice russe



L’affaire Kozlov, cas emblématique des dérives de la justice russe

L’affaire Kozlov, homme d’affaires russe condamné jeudi à cinq ans de camp sur des accusations qu’il affirme montées de toutes pièces par son ancien partenaire, est considérée comme emblématique des dérives d’une justice corrompue au service d’intérêts privés ou des autorités.

Il s’agit d’une "affaire malheureusement très banale en Russie", a déclaré à l’AFP la journaliste russe Olga Romanova, épouse d’Alexeï Kozlov, à l’issue d’un deuxième procès dans lequel la défense voit un acharnement contre un homme qui a déjà passé plus de trois ans en prison avant que sa condamnation ne soit annulée en septembre par la Cour suprême.

Cette affaire, avec des accusations de détournement de fonds inventées, selon la défense, par l’ancien partenaire en affaires de M. Kozlov, un influent sénateur à l’époque, a été érigée en symbole des pratiques qui minent le climat des affaires en Russie.

"Nous avons toujours dit que ce n’était pas le procès d’Alexeï Kozlov. C’est un procès pour intimider ceux qui osent se battre", a expliqué Olga Romanova, devenue l’un des leaders du mouvement de contestation du pouvoir de Vladimir Poutine de ces derniers mois.

Plus de 100.000 hommes d’affaires sont détenus en Russie après avoir été condamnés dans des dossiers similaires, qui touchent aussi bien petits et grands entrepreneurs, selon Mme Romanova, qui a créé une association de défense des personnes condamnées abusivement.

L’affaire la plus célèbre en la matière est celle du juriste Sergueï Magnitski, arrêté en 2008 pour "fraude fiscale" après avoir dénoncé une machination financière ourdie selon lui par des responsables de la police et du fisc pour détourner 130 millions d’euros.

Employé par un cabinet américain à Moscou, il est mort en prison à 37 ans après 11 mois de détention provisoire. Malade, privé de soins, il a été battu par des gardiens peu avant sa mort, selon un rapport officiel.

Autre cas qui fait scandale, une femme d’affaires, Natalia Goulevitch, est en détention provisoire depuis 2010, accusée de n’avoir pas remboursé un prêt de plusieurs millions de dollars à une banque russe.

Tombée gravement malade en prison, elle affirme avoir été victime d’un "raid" visant à prendre le contrôle de sa société, après avoir refusé de la céder à bas prix : il s’agit de s’emparer d’une société, d’actions ou d’autres actifs grâce à de faux documents, en général avec la complicité de la justice et de la police.

Dans certains cas, des hommes masqués et armés font irruption dans l’entreprise pour en prendre le contrôle.

Il arrive souvent que la personne visée soit arrêtée, puis condamnée sous un motif fallacieux pour la contraindre à lâcher prise.

Selon Mme Romanova, les dossiers retentissants dissimulent une multitude d’affaires dans toute la Russie.

Une association se consacrant à la défense des victimes de ces pratiques, "Biznes-Solidarnost", recense de nombreux cas d’entrepreneurs, qui racontent leurs déboires sur son site internet.

L’un d’eux, Fedor Douchine, dit ainsi avoir ouvert une pharmacie de 50 m2 en 2001 dans la banlieue de Moscou avec un associé. L’affaire prospérant, ce dernier lui a proposé de lui racheter ses parts, ce qu’il a refusé.

Les inspections se sont alors multipliées dans la pharmacie, jusqu’à ce jour de 2009 où il a été condamné à sept ans de camp pour avoir vendu un médicament sans ordonnance.

Libéré l’année suivante à la faveur d’un changement de législation, il reste sous le coup d’une autre inculpation, pour avoir prétendument détourné 105.000 roubles (2.700 euros), ce qu’il dément, et demeure sous contrôle judiciaire.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 280

  A la une !


Semianyki (La Famille)...
Du 8 au 31 décembre 2016, Paris

"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !