Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Société
Accueil > Actualités > Société > Ukraine : vives protestations à Kiev contre une loi sur la langue russe



Ukraine : vives protestations à Kiev contre une loi sur la langue russe

La police ukrainienne a tiré des gaz lacrymogènes en direction de personnes qui manifestaient mercredi à Kiev contre une loi très controversée sur la langue russe dans cette ex-république soviétique, poussant le président à convoquer les leaders du Parlement pour régler la crise.

Au cours d’une manifestation qui a réuni environ un millier d’opposants à cette loi dans le centre de Kiev, des affrontements ont éclaté entre la police et les participants, a constaté une journaliste de l’AFP.

Au moins un manifestant a été blessé et avait le visage couvert de sang lors de cette action de protestation organisée par l’opposition et dispersée avec des gaz lacrymogènes par les forces de l’ordre, selon la même source.

De son côté, le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, a convoqué à Kiev les leaders des différents groupes au Parlement pour régler la crise au lendemain de l’adoption de ce texte controversé qui revient de facto, selon l’opposition, à faire du russe la deuxième langue officielle en Ukraine.

"Le président a invité la direction du Parlement et les leaders des groupes parlementaires de la Verkhovna Rada (chambre basse) pour discuter de la situation au Parlement", a indiqué la présidence dans un communiqué, après que le président de l’Assemblée, Volodymyr Litvine, a proposé de démissionner.

M. Litvine s’est indigné de ne pas avoir été prévenu par d’autres leaders du Parlement que la loi sur la langue russe serait soumise au vote mardi, alors qu’il n’était même pas présent dans l’hémicycle.

Invoquant cette situation de crise, le président Ianoukovitch a annoncé le report d’une conférence de presse annuelle qui était prévue à 07H30 GMT à Kiev, à laquelle devaient assister plusieurs centaines de journalistes.

Ces événements interviennent trois jours après la fin de l’Euro-2012 de football co-organisé par l’Ukraine et perçu dans le pays comme un succès qui a amélioré son image, mise à mal notamment par l’affaire de l’ex-Premier ministre et opposante emprisonnée Ioulia Timochenko.

L’adoption mardi en deuxième et dernière lecture de la loi sur la langue russe avait provoqué des empoignades entre une quarantaine de députés des deux camps —le Parti des régions, au pouvoir et favorable à la loi, et l’opposition, qui y est opposée.

Faire du russe la deuxième langue d’Etat était une des promesses électorales du président Ianoukovitch dont le parti est en position délicate, selon des sondages, à l’approche des législatives de fin octobre.

L’Ukraine compte une importante communauté russophone et le statut du russe ne cesse de provoquer des conflits dans cette ex-république soviétique de 46 millions d’habitants, située entre la Russie et l’Union européenne.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 160

  A la une !


Semianyki (La Famille)...
Du 8 au 31 décembre 2016, Paris

"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !