Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Politique





Accueil > Actualités > Politique > L’opposition à Poutine élit ses nouveaux dirigeants via internet

L’opposition à Poutine élit ses nouveaux dirigeants via internet

L’opposition à Vladimir Poutine a commencé samedi à élire, via internet, ses nouveaux dirigeants dans l’espoir de relancer la mobilisation qui s’est essoufflée depuis le retour en mai au Kremlin de l’ex-agent du KGB.

Le vote, qui devait initialement s’achever dimanche soir, a été prolongé jusqu’à lundi 16H00 GMT, le site cvk2012.org ayant été bloqué pendant plus de huit heures samedi par un piratage informatique, a indiqué le chef du comité électoral central, Léonid Volkov, sur son blog.

"C’est pourquoi nous avons pris la décision de prolonger le vote de 24h, jusqu’à 16H00 GMT lundi 22 octobre. Et s’il le faut, nous prolongerons encore", a ajouté M. Volkov.

Le site dédié au vote a été victime d’une attaque Ddos, attaque par déni de service qui consiste à submerger les serveurs de demandes pour en bloquer le fonctionnement, selon les organisateurs.

Les cyberattaques contre des sites critiques du Kremlin et des blogs dopposants sont fréquentes en Russie, en particulier au moment des manifestations ou rassemblements de l’opposition à Vladimir Poutine.

Confrontées à des difficultés pour voter ou ne possédant pas d’ordinateur, des centaines de personnes se sont rendues dans un parc du centre de Moscou, où des responsables les aidaient à voter via internet avec des ordinateurs portables sous des tentes blanches faisant office de bureau de vote, a constaté un journaliste de l’AFP.

Plus de 200 candidats soutenant le mouvement de contestation antiPoutine - parmi lesquels des figures de l’opposition tels que l’ex-champion du monde d’échecs Gary Kasparov et le blogueur pourfendeur de la corruption Alexeï Navalny - espèrent ainsi entrer au Comité de coordination qui sera composé de 45 membres.

Quelque 166.000 personnes sont enregistrées sur l’internet pour ce scrutin national qui semble avoir suscité peu d’enthousiasme et a été marqué par des interventions des autorités comme à Tcheliabinsk (Oural), où des agents du FSB (issu de l’ex-KGB) ont effectué des recherches dans un local utilisé pour le vote.

Par comparaison, près de 72 millions d’électeurs ont voté à la présidentielle de mars à l’issue de laquelle Vladimir Poutine est revenu au Kremlin pour un troisième mandat après ceux de 2000-2008 et un intermède de quatre ans au poste de Premier ministre.

A Moscou, plusieurs centaines de sympathisants de l’opposition se sont rassemblés sur la place Troubnaïa, jouxtant le parc abritant les bureaux de vote, réclamant des élections libres et honnêtes, slogan apparu au début du mouvement de contestation après les législatives controversées de décembre 2011 remportées par le parti Russie unie de M. Poutine.

Parmi eux, Sergueï Oudaltsov, dirigeant du Front de Gauche visé par une enquête pour "préparation à l’organisation de troubles massifs" à la suite d’un film diffusé par la chaîne de télévision favorable au pouvoir NTV, a appelé la foule à ne pas se laisser intimider par le régime de Vladimir Poutine.

"J’espère que nous ne permettrons pas que commence une répression de masse parce que c’est ce qu’ils veulent. Ils veulent nous faire peur, mais j’espère que vous n’avez pas peur", a lancé M. Oudaltsov.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 280

  A la une !


Andrei Mikhalkov-Konchalovski est né le 20 août 1937...

Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !