Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






RENCONTRES
Accueil > Agenda culturel > RENCONTRES > Rencontre artistique avec Galina Voltchek



Rencontre artistique avec Galina Voltchek

Jeudi 29 novembre à 19h

Rencontre avec Galina VOLTCHEK, directrice artistique et fondatrice du théâtre « Sovremennik » En présence des comédiens Marina Vlady, Artur Smolianinov, Viktoria Romanenko.

Dans le cadre de l’exposition Intelligentsia, Entre France et Russie, archives inédites du XXe siècle, jeudi 29 Novembre : Rencontre et conférence / 18h30 / Galina Voltchek, directrice artistique et fondatrice du théâtre “Sovremennik”.

Le 29 novembre dernier, c’est devant un hémicycle comble à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris que l’actrice Galina Voltchek raconta l’épopée de la création du Théâtre Sovremennik qu’elle dirige.

Soirée nostalgique, derrière elle des tableaux d’Oscar Rabine et d’Oleg Tselkov, tous deux émigrés des années soviétiques.
Récit chronologique, sans humour, où le bonheur d’être acteur efface tous les problèmes qui pouvaient se trouver sur la route des acteurs. La stagnation brégnevinne a disparu et ses disciples actuels ne connaissent pas les affres des opposants.

Les dits disciples ont tenté de nous émouvoir par l’interprétation de chansons d’auteur, nous espérons que leur jeu sur scène est plus séduisant.
Cette soirée fut surtout l’occasion de retrouver de vieilles connaissances perdues de vue depuis les années soviétiques, alors que les émigrés se connaissaient tous.
Nostalgie, quand tu nous tiens. /
A.L.

JPEG - 34.2 ko

Le Théâtre Sovremennik de Moscou a vu le jour en 1956, 3 ans après la mort de Staline et dans les mêmes années où le culte de sa personnalité, qui a eu des répercussions tragique, a été dénoncé. Cette période est appelée le « Dégel ».

La société russe se réchauffait après plusieurs décennies d’absence de liberté. Le contrôle et la pression de la censure imposée à l’art pendant de longues années ont laissés des séquelles catastrophiques.

Au théâtre la situation était particulièrement difficile. Des pièces aseptisées où évoluaient des personnages emphatiques et stérilement conformes au canon de la propagande soviétique, remplissaient les affiches.

Un mouvement de protestation contre la pratique théâtrale de l’époque a réuni autour d’Oleg Efremov de jeunes diplômés de l’École-Studio du MKHAT (Théâtre d’art de Moscou) dont Galina Voltchek, Igor Kvacha, Lilia Tolmatcheva, Oleg Tabakov et Evgueny Evstignéïev.

L’un des grands objectifs du jeune théâtre fut la création d’une véritable troupe de compagnons pour pénétrer le monde intérieur des personnages et de la psychologie humaine. Il était nécessaire représenter des personnages réels avec leurs soucis quotidiens, leurs malheurs et leurs espoirs.

La première pièce, Toujours vivant de Victor Rozov, fut jouée dans la nuit du 15 juin 1956 dans une salle de classe du de l’École-Studio MKHAT et rencontra un vif succès devant un parterre de jeunes gens, d’étudiants ordinaires, pas seulement en Art, qui étaient venus voir un spectacle quasiment clandestin.

À l’issue de cette représentation, la jeune troupe se devait de continuer et de créer son propre théâtre. L’idée semblait fantastique car dans l’URSS de l’époque, les théâtres n’apparaissaient que sur un ordre « d’en haut », mais le dynamisme et la foi en leur projet de ces étudiants eurent raison de la légendaire bureaucratie soviétique.

Très vite le théâtre Sovremennik est devenu le théâtre préféré des jeunes et des intellectuels. Les étudiants d’hier étaient désormais acclamés comme la meilleure formation théâtrale de Moscou.

La censure par le pouvoir était fréquente dans la vie du théâtre. Des pièces comme Le Silence des matelots d’Alexandre Galitch et L’Incident de Vichy d’Arthur Miller ont finalement été interdites, mais d’autres spectacles obtenaient leur permis d’exploitation après 10 ou 15 séances de validation, les corrections des censeurs devant être soit incorporées à la mise en scène, soit astucieusement contournées.

À la fin du des années 1960, les œuvres classiques font leur entrée dans le répertoire du Théâtre Sovremennik. Galina Voltchek, une des actrices fondatrices de la troupe, qui a déjà fait ses preuves dans la mise en scène, crée un spectacle Une histoire ordinaire d’Ivan Gontcharov et Les Bas-fonds de Maxime Gorki.

En 1970 Oleg Efremov, fondateur et leader de la troupe, accepte la direction artistique du théâtre MKHAT et quitte le Sovremennik avec une partie de la troupe, tandis qu’ Oleg Tabakov, associé dès le début, en prend la direction.

Privé de son âme et de ces acteurs, le Sovremennik a dû faire face à une crise de génération et au problème de sa relève.
Ceux qui sont restés fidèles au théâtre Sovremennik, plutôt que de la fusionner avec le MKHAT comme le proposait Oleg Efremov, ont dû lutter âprement pour la survie de la troupe, de son esthétisme et de sa vision du monde.
Pendant 2 ans, la direction du Sovremennik a été collégiale mais cette solution bancale mettait en avant le besoin d’un nouveau chef capable de définir une nouvelle ligne artistique et les axes du futur développement.

L’assemblée générale du Théâtre a désigné à cette tâche Galina Voltchek, actrice fondatrice qui avait déjà mis en scène plusieurs succès de la troupe.
.À l’initiative de Galina Voltchek, le Sovremennik devint beaucoup plus ouvert en accueillant des maîtres réputés comme Andrzej Wajda et Grigory Tovstonogov.
C’est au Sovremennik que se sont formés les créateurs les plus connus du théâtre russe contemporain, comme Valery Fokine, Iossif Raïkhelgauz ou Roman Viktiouk.
L’affiche du Sovremennik s’enrichit de nombreuses pièces issues d’œuvres qui, auparavant, auraient été sanctionnées par la censure, comme par exemple Le Vertige mis en scène par Galina Voltchek, d’après l’autobiographie d’Evguénia Guinzbourg.

JPEG - 42.3 ko

École nationale supérieure des Beaux-Arts
14, rue Bonaparte – 75006 Paris

« Notre siиcle et nous » : Rencontres avec des йcrivains et artistes russes
dans le cadre des « Saisons France-Russie 2012, langues et littйratures »

Ecole nationale supйrieure des Beaux-arts de Paris
(14, rue Bonaparte 75006 Paris а 19h00)

- jeudi 29 novembre
Rencontre avec Galina VOLTCHEK
Directrice artistique et fondatrice du thйвtre « Sovremennik »
En prйsence des comйdiens Marina Vlady, Artur Smolianinov, Viktoria Romanenko

- mercredi 5 dйcembre
Rencontre avec les йcrivains  : Vladimir VOПNOVITCH et Anatoly GLADILINE
En prйsence des peintres Oscar Rabine, Boris Zaborov, Erik Boulatov
Et du comйdien Vйniamine Smekhov

- vendredi 14 dйcembre
Rencontre avec le poиte Evgueni EVTOUCHENKO 
« En Russie le poиte est plus qu’un poиte »

En prйsence des peintres : Mikhaпl Chemiakine,
Oleg Tselkov, Oscar Rabine,
des musiciens Oleg Pogoudine, Igor Uriach,
des йtudiants de l’atelier thйвtral de Limoges et son directeur Anton Kouznetsov

- jeudi 10 janvier
Rencontre avec Natalia SOLJENITSYNE, prйsidente de la Fondation Alexandre Soljenitsyne

Фотографии Натальи Ивановой





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20

  A la une !


Soirée russe : l’Association RUSLAN fête ses 30 ans !...
Samedi 17 décembre 2016 à 19h30

KEDROFF BALALAÏKA TRIO et POLYPHONIES GÉORGIENNES MARANI...
PARIS (75) dimanche 11 décembre 2016 à 16h00

Le Chœur Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg...
Du 10 décembre 2016 au 1er janvier 2017

Les Fêtes de fin d’année en Russie...
NOËL RUSSE ET JOUR DE L’AN RUSSE

Les médias russes saluent la victoire de Fillon à la primaire en France...

Palmarès du 24ème Festival du cinéma russe à Honfleur...
Dimanche 27 novembre 2016



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !