Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Orthodoxie





Accueil > Orthodoxie > MESSAGE DE NOEL 2012/2013 DE L’ARCHEVEQUE GABRIËL

MESSAGE DE NOEL 2012/2013 DE L’ARCHEVEQUE GABRIËL

« Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez : vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche » (Luc, 2.12)

Chers Frères et Sœurs,

Je suis heureux en ce jour de vous souhaiter une très belle fête de la Nativité du Seigneur. Comme toutes les grandes fêtes c’est un moment important que nous vivons aujourd’hui. Voici que le Seigneur vient au milieu de nous revêtu de pauvreté, Il choisit pour sa naissance un village obscur dans une région inconnue et Il naît d’une vierge qui est pauvre.

Lui le Créateur de l’univers, le Dieu des dieux, le Tout-Puissant, accepte de se manifester aux yeux des hommes dans un lieu où de pauvres bergers s’abritaient avec leur troupeau : une simple grotte. C’est là que Marie, n’ayant trouvé aucun accueil possible, donne naissance au Roi des rois, au Seigneur des Seigneur

« Il nous est né aujourd’hui un Sauveur, qui est le Messie, le Seigneur » (Luc 2,11) « C‘est Dieu le Seigneur, qui nous illumine ! » (Ps.117,27) non pas sous la forme de Dieu, comme le dit St Basile le Grand, mais sous la forme du serviteur, afin de donner la liberté à ceux qui étaient réduits en servitude. Qui donc a un cœur assez endormi, qui donc est assez ingrat pour ne pas se réjouir, exulter et rayonner devant un tel événement ?...

Tout ceci se passe dans une humilité dont nous avons peut-être peu conscience : C’est lui le Sauveur, c’est lui le Christ, c’est lui le Seigneur mais qu’y a-t-il de remarquable à être emmailloté et couché dans une mangeoire, en quoi consiste donc ce signe ?

Frères et Sœurs, au travers de ce signe, de ce mystère, il nous est donné de comprendre que c’est dans l’humilité que Dieu vient nous rejoindre pour nous sauver. Et, bien mieux encore, nous recevons l’invitation à nous humilier pour rencontrer le Seigneur. Par son exemple Il nous fait comprendre que l’orgueil de l’homme est ébranlé par l’attitude de Dieu qui nous offre de puiser dans sa grande humilité afin d’être sauvé !

Ainsi nous devons vivre cette fête de Noël comme une grâce : celle de la visite de Dieu qui s’abaisse en devenant un petit enfant. Lui qui est le Verbe de Dieu, le Logos , accepte de ne manifester que quelques vagissements, semblablement à tous les enfants de la terre...Lui qui siège à la droite du Père est déposé sur un pauvre matelas de paille...Lui qui est le créateur du monde se montre à nous dans un corps faible et fragile voulant ainsi partager notre humanité douloureuse... Alors, oui, nous sommes invités à nous faire tout petit pour vivre de la vraie joie : celle qui vient de Dieu !

Interrogeons-nous et changeons nos modes de vie ! Laissons nos tuniques de peaux pour revêtir la robe de lumière : arrêtons de vouloir toujours dominer notre frère par le discours, par la force, par des démonstrations de puissance. Tout cela est vain ! Que ce soit dans nos familles, dans nos paroisses, dans nos diocèses et dans nos Eglises, stoppons tout discours inconvenant, toute attitude méprisante, toute manifestation de pouvoir et de domination mais devenons des enfants de Dieu, de véritables personnes qui reflètent la beauté du Seigneur dans son humble présence. Ainsi nous deviendrons libres en nous conformant à notre modèle qu’est Jésus, le Sauveur, né dans une crèche ! Notre conduite ne sera plus guidée par une morale de groupe ou un conformisme social, voir ecclésial ! Nous ne chercherons plus à écraser nos frères en nous positionnant comme une Eglise forte en nombre de fidèles, démontrant sans cesse que nous sommes les meilleurs...

En conséquence, hâtons-nous vers la crèche du Seigneur, mais autant que nous le pouvons, préparons-nous à cette approche par la grâce, en élargissant notre cœur, dans une foi vive, avec une conscience libérée de toute entrave orgueilleuse.

Ainsi, en désirant vivre dans l’humilité, constatant nos faiblesses, et en nous déposant aux pieds de l’enfant Dieu tels que nous sommes, dans notre vérité profonde, il nous sera donné de goûter à ce que les anges annoncent aux bergers en cette nuit de Noël : « Paix sur la terre et bienveillance parmi les hommes ! »

C’est cette Paix que je vous souhaite, Chers Frères et Sœurs, en vous assurant de tout mon amour et de ma prière.

Que l’humilité de Dieu soit votre joie !

+ Archevêque Gabriel de Comane





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

  A la une !


Andrei Mikhalkov-Konchalovski est né le 20 août 1937...

Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !