Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Orthodoxie
Accueil > Orthodoxie > La cathédrale orthodoxe russe de Nice fête ses cent ans



La cathédrale orthodoxe russe de Nice fête ses cent ans

Le 19 décembre 2012

Le 19 décembre 2012, le jour de la mémoire de saint Nicolas, archevêque de Myre, selon le calendrier julien, l’église orthodoxe Saint-Nicolas de Nice a fêté le centenaire de sa consécration.

La cathédrale Saint-Nicolas est une cathédrale orthodoxe russe, située boulevard Tzaréwitch à Nice. Classée monument historique par arrêté du 11 août 19872, c’est l’un des édifices orthodoxes russes les plus importants hors de Russie.

En 1865, le tsarévitch Nicolas Alexandrovitch, fils d’Alexandre II, s’était éteint à l’âge de vingt ans des suites d’une méningite, alors qu’il séjournait à la villa Bermond que son père avait louée. Peu de temps après, Alexandre II acheta le parc, rasa la villa et fit édifier une chapelle en hommage à son fils, à l’endroit exact où ce dernier était mort. C’est à proximité de cet oratoire construit par l’architecte David Grimm, que la cathédrale fut bâtie. Elle fut inaugurée en 1912 il y a 100 ans

JPEG - 47.9 ko

Le 19 décembre 2012, le jour de la mémoire de saint Nicolas, archevêque de Myre, selon le calendrier julien, l’église orthodoxe Saint-Nicolas de Nice a fêté le centenaire de sa consécration.

La liturgie solennelle était présidée ce jour-là par Mgr Paul, métropolite de Ryazan. Il était entouré de plusieurs évêques venus à Nice pour l’occasion : l’archevêque Marc d’Egorievsk, responsable des établissements du Patriarcat de Moscou à l’étranger, l’archevêque Innocent de Vilnius et de Lituanie, l’archevêque Michel de Genève et de l’Europe Occidentale, l’évêque Ambroise de Gatchina, recteur de l’Académie de théologie de Saint-Pétersbourg, l’évêque Nestor de Chersonèse. L’évêque Barnabas de Cannes (l’ERHF), M. A. Orlov, ambassadeur de Russie en France, M. V. Yakounin, président de la Compagnie des chemins de fer russes, ont également assisté à la liturgie.

La célébration a été suivie d’un molében et d’une procession autour de l’église. A la fin de la célébration, le métropolite Paul a lu le message du patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie, à l’occasion de la fête patronale et du jubilé de l’église russe Saint-Nicolas à Nice.


Message du patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie à l’occasion du 100e anniversaire de l’église russe Saint-Nicolas de Nice

Aux organisateurs, aux participants et aux hôtes des festivités à l’occasion du centenaire de la consécration de l’église Saint-Nicolas à Nice.

Excellents évêques, vénérables pères, chers frères et sœurs !

Je vous salue tous cordialement, vous qui êtes réunis dans l’une des plus belles églises russes en Europe occidentale, dédiée à Saint Nicolas le thaumaturge, afin de célébrer le centenaire de la consécration de ce lieu.

L’histoire de cette église est indissolublement liée à celle de la dynastie régnante de Russie. Le grand-duc Nicolas Alexandrovitch, fils de l’Empereur Libérateur Alexandre II, est décédé en 1865 à Nice d’une maladie subite. La volonté d’honorer la mémoire du défunt prince héritier pris corps peu après grâce à l’édification d’une église destinée à desservir la communauté russe. Les travaux furent menés à bien grâce au dernier tsar russe, saint Nicolas II, et à sa mère, l’impératrice veuve Marie Fédorovna. C’est le 17 décembre 1912 que l’église a été solennellement consacrée à Saint Nicolas, évêque de Myre.

L’église Saint-Nicolas est aujourd’hui l’un des monuments les plus remarquables de Nice. Son iconostase et certains des objets qui l’ornent sont désormais classés monuments historiques. J’espère qu’après l’achèvement des travaux de rénovation, c’est dans toute sa splendeur que l’église pourra être admirée par les Niçois et tous ceux qui viennent visiter la ville.

Que le Christ Sauveur vous renforce dans le bien, vous confère, grâce aux prières de Saint Nicolas le thaumaturge, en esprit d’union, dans la compassion, l’amour fraternel, la miséricorde, l’esprit d’humilité (1P,3,8).

Que la bénédiction de Dieu soit avec vous tous.

Cyrille, patriarche de Moscou et de toute la Russie

Lundi 17 Décembre 2012


Une statue du prince-héritier Nicolas, fils de l’empereur Alexandre II, mort à Nice, a été inaugurée dans le parc de l’église. Le métropolite Paul, M. Kozhine, responsable de l’Administration du président de la Fédération de Russie, M. Orlov, ambassadeur de Russie en France, M. Candelle, premier maire-adjoint de la ville de Nice, ont pris la parole pendant la cérémonie.

JPEG - 44.9 ko

Le soir, le chœur du diocèse de Chersonèse a donné un concert à l’Opéra de Nice et interprété plusieurs œuvres liturgiques orthodoxes, des chants de Noël et des chants populaires russes.


La présence russe sur la Riviera sera également évoquée par cinq grands thèmes correspondant aux cinq salles de l’espace d’exposition temporaire du second étage de la villa Masséna.

Exposition "Présence russe : Nice et la Côte d’Azur 1860 - 1914"

1) La famille impériale

JPEG - 9.4 ko

L’impératrice douairière Alexandra Feodorovna (1798-1860) séjourne à Nice en 1855-1857 et 1859-1860. En 1864, sa belle-fille Maria Alexandrovna (1847-1928)), également. Elle y est rejointe par l’héritier du trône impérial, le tsarévitch Nicolas (1843-1865) qui y décède l’année suivante à l’âge de 22 ans. Son père, Alexandre II (1818-1881), achète la villa Bermond et y fait construire une chapelle expiatoire sur les plans de David Grimm. C’est à proximité qu’est élevée la cathédrale russe. De nombreux autres membres de la famille impériale font de Nice leur lieu favori de villégiature.

2) Un site russe au cœur de Nice : Le château de Valrose

Après avoir construit des lignes de chemins de fer en Russie, le baron Paul von Derwies (1825-1881) fait élever dans la campagne niçoise un château imposant (1856-1859) sur le domaine de Valrose. Il y entretient durant ses séjours hivernaux un orchestre d’un très haut niveau musical.

3) L’apport culturel et scientifique russe : Marie Baskirtseff (1858-1884), Bogoliubov Anton Tchekhov (1860-1904), Alexis Korotneff (1852-1915) et Léopold Bernstamm (1959-1939)

Peintre de talent, Marie Baskirtseff est surtout connue pour son journal dans lequel elle parle de Nice, ville qu’elle chérit tout particulièrement. A partir de 1871, elle y effectue plusieurs séjours dans différents lieux. Les peintres russes Iacobi, Bogoliubov Yourassov et Aïvasovsky, notamment fréquente la ville de Nice et en tire des sujets de tableaux. Considéré comme le plus grand dramaturge russe du XIXè siècle, Anton Tchekhov vient à trois reprises à Nice (1891.1897-1898.1900-1901) où il écrit sa pièce fameuse « Les Trois sœurs ». A Villefranche-sur-Mer, Alexis Korotneff crée en 1885 une station zoologique russe et constitue une collection d’œuvres de peintres russes.

4) La cathédrale russe

Les Russes étant de plus en plus nombreux à venir à Nice à la fin du XIXè siècle, l’église de la rue Longchamp (1860) s’avère trop petite et l’on envisage la construction d’une imposante cathédrale sur un projet de l’architecte Mikhaïl Préobrajenski, professeur d’architecture à l’Académie impériale des Beaux-arts de Saint-Pétersbourg. Elle est inaugurée en 1912 et l’on considère que c’est la plus belle église orthodoxe russe hors frontière.
5) Les Ballets russes

Créés en 1907 par Serge Diaghilev (1872-1929), impresario de ballets au théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg, les Ballets russes sillonnent l’Europe à partir de 1909 En 1911, la compagnie des Ballets russes se fixe à Paris, Londres et Monte-Carlo, en faisant un haut lieu de la danse au XXè siècle. Chorégraphes et danseurs célèbres s’y succèderont : Vaslav Nijinski, Georges Balanchine, Serge Lifar. En 1924, Bromslava Nijinska crée Le Train bleu. La compagnie survivra sous diverses appellations jusqu’en 1960.

Catalogue de l’exposition à lire en ligne :
http://fr.calameo.com/read/00149190154a7a3efe20a





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

  A la une !


"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...

Soirée russe : l’Association RUSLAN fête ses 30 ans !...
Samedi 17 décembre 2016 à 19h30



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !