Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Politique
Accueil > Actualités > Politique > L’opposant Oudaltsov reste assigné à résidence jusqu’en août



L’opposant Oudaltsov reste assigné à résidence jusqu’en août

Un tribunal de Moscou a prolongé lundi jusqu’au 6 août l’assignation à résidence de Sergueï Oudaltsov, l’un des chefs de file de l’opposition à Vladimir Poutine, poursuivi pour préparation à des troubles massifs.

"Le juge Mouchnikov du tribunal Basmanny a prolongé l’assignation à résidence d’Oudaltsov jusqu’au 6 août 2013", a écrit l’opposant sur son compte Twitter.

Le tribunal a ainsi rejeté la requête du dirigeant du Front de gauche qui demandait la levée de cette interdiction de quitter son domicile à Moscou, prononcée en février dernier. Il lui est également interdit de se servir du téléphone et de l’internet.

Sergueï Oudaltsov encourt dix ans de prison dans le cadre de l’enquête ouverte contre lui en octobre, après la diffusion d’un film de la télévision pro-Kremlin NTV, affirmant sur la foi d’images tournées en caméra cachée et d’origine non précisée, que des opposants, parmi lesquels M. Oudaltsov, se préparaient à renverser le gouvernement par la force.

Il est aussi poursuivi pour participation à des "troubles massifs" le 6 mai 2012, au cours d’une manifestation à la veille de l’investiture au Kremlin de Vladimir Poutine pour un troisième mandat de président. La manifestation avait dégénéré en affrontements avec la police.

L’opposant rejette catégoriquement toutes les accusations.

Par ailleurs, l’ONG Pour les droits de l’homme a indiqué qu’une perquisition avait été effectuée lundi au domicile d’un de ses membres, Dmitri Kraïoukhine, à Orel (380 km au sud-est de Moscou) dans le cadre de l’enquête sur la manifestation du 6 mai.

Un autre opposant, Andreï Terekhine, habitant Novossibirsk (3.200 km à l’est de Moscou), a déclaré qu’une perquisition avait été effectuée lundi à son domicile dans la même affaire.

Des dirigeants de l’opposition, parmi lesquels le libéral-nationaliste Alexeï Navalny et Sergueï Oudaltsov, avaient été interpellés à l’issue de cette manifestation, avec quelque 400 autres militants de l’opposition, puis relâchés.

Mais le comité d’enquête a ensuite lancé des poursuites interprétées par l’opposition comme une volonté de dissuader toute nouvelle mobilisation.

Vingt-cinq personnes ont été inculpées à ce jour pour "troubles massifs et violence contre un représentant de la force publique" lors de la manifestation du 6 mai.

Les législatives contestées de décembre 2011, remportées par le parti au pouvoir Russie unie, avaient déclenché des actions sans précédent de l’opposition contre le régime et des manifestations de dizaines de milliers de personnes à Moscou.

Depuis le retour au Kremlin de Vladimir Poutine, la répression contre les opposants s’est accentuée, selon l’opposition et des ONG.

Les autorités russes ont entamé fin mars une vaste campagne d’inspections dans les ONG, qui a suscité des critiques en Occident, Washington disant redouter une "chasse aux sorcières".





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 280

  A la une !


Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...

Soirée russe : l’Association RUSLAN fête ses 30 ans !...
Samedi 17 décembre 2016 à 19h30

KEDROFF BALALAÏKA TRIO et POLYPHONIES GÉORGIENNES MARANI...
PARIS (75) dimanche 11 décembre 2016 à 16h00

Le Chœur Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg...
Du 10 décembre 2016 au 1er janvier 2017

Les Fêtes de fin d’année en Russie...
NOËL RUSSE ET JOUR DE L’AN RUSSE



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !