Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Orthodoxie
Accueil > Orthodoxie > Message de Son Eminence le Métropolite Emmanuel à l’occasion de la Fête de Pâques



Message de Son Eminence le Métropolite Emmanuel à l’occasion de la Fête de Pâques

Le 5 mai 2013

Le Christ est Ressuscité !

Enfants bien-aimés dans le Seigneur,

Le Christ est Ressuscité !

Au nom de mes frères les évêques membres de l’Assemblée des Évêques Orthodoxes de France, je vous adresse un message de joie à l’occasion de la Résurrection de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ.

Voici le jour qu’a fait le Seigneur : le jour de la Résurrection ! « Rayonnons d’allégresse, embrassons-nous les uns les autres ! Du nom de frères appelons même nos ennemis ! Pardonnons à cause de la Résurrection et chantons : le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a terrassé la mort, et à ceux qui sont au tombeau il a fait don de la vie ! » (Stichères de Pâques) En vérité, nous sommes remplis de joie et d’allégresse, car voici qu’aujourd’hui le Seigneur a accompli la plus grande de ses œuvres en notre faveur. « Il a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils, l’Unique-Engendré, afin que quiconque croit en Lui ne se perde pas mais ait la vie éternelle » (Jn 3,16). Ce jour en effet marque l’accomplissement du mystère de son Économie, conçu avant les siècles. Celui qui est partout présent a dressé sa tente parmi nous, en assumant tous les états de notre condition mortelle, de l’enfance à la mort. « Mais, à la suite de l’apôtre Pierre nous proclamons, le Christ n’a pas été abandonné à L’Hadès et sa chair n’a pas vu la corruption : Dieu l’a ressuscité, ce Jésus ; nous en sommes tous témoins. » (Act 2, 23) « Soyons donc comme le Christ, puisque le Christ a voulu être comme nous ! Devenons dieux avec lui, puisque il est devenu homme pour nous ! Entrons avec Lui dans la joie et la lumière sans déclin de Son Royaume », car en ce Jour comme le dit l’apôtre Paul, Dieu « nous a fait revivre avec le Christ, avec Lui Il nous a ressuscité et fait asseoir aux cieux, dans le Christ Jésus » (Éph 2, 5-6) !

En épousant notre condition d’esclave par son Incarnation, le Christ a communié à notre chair et à notre sang ; en ressuscitant, Il complètement renouvelé notre nature. Par le baptême, Il nous a revêtu de l’homme nouveau et par l’onction, il nous procure la bonne odeur et la puissance vivifiante de l’Esprit. Mais dans son amour infini, il a fait plus encore : se mélangeant lui-même à ce qui nous nourrit et à ce qui nous abreuve, il a fait de sa chair et de son sang la source permanente des énergies trinitaires qui nous divinisent et de cette manière toute divine, il nous rend participants de sa divinisation. Par les Mystères divins, il nous unit toujours davantage à Lui, faisant de nous les membres de Son corps ressuscité, l’Église son épouse, la chair de sa chair. Voilà donc le point ultime de la philanthropie divine !

Unis si intimement au Seigneur ressuscité qui a tant aimé les hommes, nous devons plus que jamais en ces temps de crises et de chamboulements sociétaux inédits, nous montrer les dignes témoins de cet amour. Nous devons nous efforcer, à notre mesure et dans notre vie de chaque jour, d’être le sel de la terre (Mt 5, 13).

Mais ce témoignage doit se faire dans l’amour, sans dureté ni violence. Le cœur de notre mission chrétienne se trouve dans le dialogue. En effet, le mystère de l’Incarnation, la foi que nous avons en Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme, est une reconnaissance explicite d’un dialogue rendu possible entre l’homme et Dieu, et, a fortiori entre chacun des membres de l’humanité. En tant que chrétiens nous devrions toujours agir à promouvoir la solidarité entre les hommes et non pas la division et l’exclusion. Cet engagement de tous, ne peut être rendu possible que par l’édification d’un dialogue dans le respect et la confiance sans faire acception de personnes.

Nous pouvons également contribuer, à notre mesure et dans la charité, à aider nos frères à poser un regard différent sur le sens de la crise que nous traversons. Notre monde a en effet oublié que l’économie est avant tout un mode de relation. Mais la crise financière est avant tout une crise globale qui ne s’arrête pas aux portes de l’économie et des finances. Il s’agit d’une crise de la modernité dans laquelle l’humanité cherche à retrouver une vision, voire une mission. La crise n’est donc pas uniquement financière, elle est aussi morale et anthropologique. La définition de l’humanité est en train d’évoluer et de se transformer, assujettie aux phénomènes sociaux qu’elle crée elle-même. Ce n’est plus l’humanité qui fait la société, mais la société qui façonne l’homme et la femme d’aujourd’hui. Par conséquent, la crise contemporaine nous oblige à repenser la place de l’homme de manière globale.

Les chrétiens doivent réintroduire de l’humanité dans la technique, de l’humanité dans la modernité. En langage chrétien, il s’agit de redécouvrir l’image de Dieu dans l’homme et d’honorer cette image de Dieu par la loi de l’amour. Car, à la manière de saint Paul, nous pouvons considérer qu’il n’y a pas d’accomplissement de la loi si ce n’est dans l’amour.

Mais cet amour qui doit être de règle dans la relation avec le prochain, quel qu’il soit, doit s’étendre à la Création tout entière. Car il y a une attitude spécifiquement chrétienne dans le rapport à la Création qui ne peut se satisfaire d’une vision utilitariste de l’univers visible. Si l’homme est l’économe de la création, selon l’expression biblique, il n’en est pas moins rendu responsable au titre de son inscription à l’intérieur du créé.

Ne restons donc pas stupéfaits et incrédules face aux défis d’un monde contemporain, d’où la responsabilité, la justice et la paix semblent avoir été bannis. Relevons nous avec le Ressuscité et libérés de l’angoisse de la mort, mère de l’égoïsme aveugle qui régit notre monde, apportons à tous les hommes la bonne nouvelle de notre libération de cet esclavage séculaire ! Montrons-nous responsables et comme les Myrrophores, soyons les témoins de Celui que le tombeau n’a pu retenir et « Que toute créature célèbre » avec nous en ce jour « la Résurrection du Christ ! En lui nous sommes affermis » !

Je vous renouvelle, à toutes et à tous, mes meilleurs vœux avec la lumineuse fête de la Résurrection du Christ.

Le Christ est Ressuscité ! En vérité, Il est Ressuscité !

Χριστός Ανέστη ! Αληθώς Ανέστη !

Христос Воскресе ! Воистину Воскресе !

Hristos a-înviat ! Adevărat a-înviat !

Al’Masiah qam ! Haqqan qam !

† Le Métropolite Emmanuel, de France

Président de l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

  A la une !


Semianyki (La Famille)...
Du 8 au 31 décembre 2016, Paris

"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !