Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






International





Accueil > Actualités > International > En visite discrète à Moscou, Marine Le Pen rencontre le président de la Douma

En visite discrète à Moscou, Marine Le Pen rencontre le président de la Douma

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a rencontré mardi le président de la Douma lors d’une visite discrète à Moscou, sans accès à la presse.

Le programme de la visite de la dirigeante du principal parti de l’extrême droite française n’a pas été rendu public mais les services de la chambre basse du Parlement avaient annoncé qu’elle serait reçue par Sergueï Narychkine, le président de la Douma, qui figure sur la liste des personnes sanctionnées par l’Union européenne en raison de la crise ukrainienne.

Les médias russes et étrangers, qui avaient d’abord été conviés à cette rencontre, ont été notifiés mardi que celle-ci se déroulerait sans accès à la presse et que sa retransmission en direct à la télévision russe était annulée.

L’attaché de presse du FN Alain Vizier a affirmé ne pas être informé du programme de Mme Le Pen ou de ses entretiens lors de sa visite à Moscou. Les autorités russes n’ont pour leur part pas commenté l’interdiction d’accès à la presse.

Mme Le Pen s’est promenée sur la place Rouge avant de se rendre à la Douma.

Après les entretiens, M. Narychkine a félicité Mme Le Pen pour le score du FN aux élections départementales de mars, affirmant que le parti d’extrême droite symbolisait "le temps et l’esprit de la France moderne", saluant "une structure stable et durable" et "l’une des principales forces politiques en Europe", selon un communiqué diffusé par la Douma.

La présidente du Front National s’était déjà rendue à Moscou en avril 2014, quelques semaines après l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie. Elle avait alors été reçue par M. Narychkine et avait soutenu la proposition russe d’une fédéralisation de l’Ukraine tout en dénonçant les sanctions européennes.

En octobre de la même année, son père et fondateur du FN, Jean-Marie Le Pen, avait également visité la capitale russe et vanté l’annexion de la Crimée, selon lui "province russe" depuis toujours.

Alors que les tensions restent vives sur le dossier ukrainien entre la Russie et les Occidentaux, Moscou tente de resserrer ses liens avec des partis d’extrême droite en Europe.

D’autre part, les visites de parlementaires français, pour la plupart affiliés au parti de la droite conservatrice UMP, se sont multipliées depuis plus d’un an. M. Narychkine s’était lui même rendu à Paris en avril pour rencontrer des parlementaires, bien que sous le coup de sanctions européennes.





  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 110

  A la une !


Ilia Répine est né le 5 août 1844...

Vladimir Vissotsky est mort le 25 juillet 1980...

Evgueni Evtouchenko est né le 18 juillet 1933...

Marc Chagall est né le 7 juillet 1887...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !