Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






EXPOSITIONS
Accueil > Agenda culturel > EXPOSITIONS > L’ancienne Russie (Alexandre Tikhomirov & Elena Tikhomirova)



L’ancienne Russie (Alexandre Tikhomirov & Elena Tikhomirova)

Exposition du 7 au 11 Novembre 2016

Pour leur toute première exposition à Paris, qui aura lieu au Centre de Russie pour la Science et la Culture à Paris, Alexandre Tikhomirov et Elena Tikhomirova ont décidé de présenter aux spectateurs l’exposition « L’Ancienne Russie » qui marque le 160ème anniversaire de Blagovechtchensk, le 60ème anniversaire d’Alexandre Tikhomirov et le 30ème anniversaire de sa vie conjugale avec Elena. Ce projet d’un couple artistique de l’Extrême-Orient russe a déjà connu un retentissant succès en Russie.

L’exposition regroupe 23 oeuvres d’Alexandre créées en utilisant la technique de l’Okonopis, et 13 photographies d’Elena. Dans cette exposition, les artistes ont mis l’accent sur l’idée de transmettre aux spectateurs européens leur propre vision de l’ancienne Russie. Cette notion extrêmement complexe d’ « ancienne Russie » est présentée à travers le prisme de la modernité, tout en gardant les éléments essentiels que sont la spiritualité et la foi chrétienne, qui prend ses origines en christianisation de l’ancienne Russie en 988.

Alexandre Tikhomirov. © V. KhabarovALEXANDRE TIKHOMIROV

Artiste du peuple de la Fédération de Russie, titulaire de l’Ordre de l’Amitié, membre correspondant de l’Académie des Beaux-Arts de Russie, membre de l’Union artistique des peintres de Russie, Président de la branche régionale de l’Union artistique des peintres de Russie, vice-président de l’Académie internationale des Beaux-Arts "Ere Nouvelle", professeur de l’université pédagogique de Blagovechtchensk. L’auteur d’un nouveau courant artistique "Okonopis", enregistré à la Société des auteurs russes en 1995. Lauréat de l’Ordre de l’Eglise orthodoxe russe « St. Andrei Roublev III classe », titulaire de l’ordre « Blagotvorenie III classe », des médailles d’or l’Académie des Beaux-Arts de Russie et l’Union artistique des peintres de Russie. Citoyen d’honneur de la ville de Blagovechtchensk.

Alexandre Tikhomirov est né en 1956 à Elektrostal (région de Moscou) dans une famille d’artiste. Profondément impressionné par l’exposition solo de son père Evgeni Tikhomirov en 1970-1971, Alexandre a décidé de consacrer sa vie à l’art. En 1973, il a été accepté à l’Ecole d’Art académique d’État de Moscou, qu’il termine en 1979 avec les félicitations du jury. Cela permet à ce jeune peintre d’être accepté la même année à l’atelier prestigieux de G.M. Korzhev à l’université d’Etat d’Art et de Design de Moscou (ancien Stroganov Art College), qu’il termine en 1984.

Après l’obtention de son diplôme même année, Alexandre Tikhomirov déménage en Extrême-Orient russe et s’installe comme artiste monumentaliste. Pour Tikhomirov, de son propre aveu, les diverses étapes de carrière dans l’art apparaissaient alors de manière inattendue, en ouvrant une nouvelle ère dans sa vie. Un certain nombre de projets monumentaux réussis – mosaïques ornant les bâtiments publics dans l’Extrême-Orient russe, qui digne le respect et haute évaluation professionnelle – l’ont professionnellement propulsé vers le haut. Le point culminant de ce processus est l’invention d’un nouveau style artistique intitulé l’Okonopis, qui ne présente aucune analogie dans le monde. Ce concept unique est né à Blagoveschensk, sur les rives du fleuve Amour à l’Extrême-Orient russe.

Elena Tikhomirova. © N. PospelovaELENA TIKHOMIROVA

Elena est née en 1964 à Blagoveschensk et est diplômée en 1986 de l’Institut Technologique de Blagoveschensk. La même année, elle rencontre Alexandre pour lequel elle devient une femme et muse pour la vie. Elena soutient Alexandre et le suit au cours de ses nombreuses expositions en Russie et à l’étranger. Aux vernissages d’Alexandre, elle prend toujours des photos qui apparaissent dans l’ensemble des catalogues de l’artiste. Progressivement, cette passion devenant plus forte, Elana développe le sujet, photographie tout ce qu’elle voit autour d’elle, en consacrant davantage d’attention à la nature. Après avoir rejoint l’Association des photographes de l’Amour en 2006, Elena devient deux ans plus tard, membre de la branche régionale de l’Union Artistique des peintres de Russie et du studio des artistes du ministère de l’Intérieur russe. Elena comptabilise aujourd’hui plus de 40 expositions régionales, nationales et internationales derrière elle, elle est titulaire des diplômes et des lettres de remerciements. Pour ses réalisations dans le domaine de la culture, Elena Tikhomirova a reçu la médaille d’argent de l’Académie de Beaux-Arts de Russie et une médaille d’or de l’Union Artistique des peintres de Russie.

OKONOPIS

L’Okonopis est un style artistique créé et enregistré par Alexandre Tikhomirov à la Société des auteurs russe en 1995. Pour créer ses oeuvres, l’auteur de ce nouveau style utilise les volets des vieilles maisons russes en bois, abimés par le temps et argentés par la pluie. L’artiste les peint avec détrempe en les remplissant de sens. Dans sa technique, l’artiste met l’accent sur la nature, en jouant avec la structure du bois qui sert de matériau principal pour la série Okonopis. Dans l’Okonopis Alexandre Tikhomirov utilise la couleur comme une pierre précieuse qui entre dans la composition. La couleur n’est pas dominante, ni accentuée ; elle libère l’énergie de l’image.

A. Tikhomirov, V. Verkhotourov. « Descente aux enfers. Résurrection »La catégorie du temps est essentielle pour l’artiste, et se manifeste même dans les moindres détails – l’âge moyen des volets utilisés est d’au moins un demi-siècle... Ainsi, les oeuvres « okonopis » gardent un morceau de la culture unique de l’architecture russe, de l’ancienne Russie qui disparait...

« Ce concept d’une nature divine m’a été révélé dans un rêve et est devenu le sens de ma vie. L’Okonopis est mon invention artistique. Les mots « oeil », « fenêtre » ("oko", "okno"), « Okonopis » ont les mêmes racines en russe. Après tout, les fenêtres sont les yeux d’une maison, tandis que les volets sont des sortes de paupières qui protègent les yeux contre le mauvais oeil, d’une pierre jetée par une mauvaise main. L’idée principale de l’Okonopis est une création d’images de saints orthodoxes sur les anciens volets qui me servent de matériau unique. Ma mission n’est autre que de découvrir et de montrer l’image du Créateur dans sa propre création. Certaines oeuvres sont décorées d’or et d’argent. L’or et l’argent sont les métaux qui représentent l’incorruptibilité. Auparavant, les peintres d’icônes utilisaien ces métaux en grandes quantités afin d’habiller les icônes. Pour moi, l’élément principal est que les métaux n’interfèrent pas avec la perception de l’essence la plus spirituelle de l’oeuvre. Okonopis est un art métaphorique. Les émotions et la morale sont très importants ». A. Tikhomirov

Au début, l’artiste a été critiqué et ses oeuvres n’ont pas été tout de suite acceptées par l’Eglise orthodoxe. La réception de son oeuvre à progressivement changé. L’art spirituel de l’artiste est apprécié et reconnu en Russie et à l’étranger. Alexandre a beaucoup exposé, les gens l’ont aidé à faire connaitre ses oeuvres. Ses peintures uniques ont été exposées dans les musées et les collections privées en Russie, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Biélorussie, Canada, Chine, Chypre, République tchèque, Finlande, France, Géorgie, Allemagne, Israël, Italie, Japon, Corée, Lettonie, Pologne, la Turquie, l’Ukraine et les Etats-Unis. Les expositions les plus importantes ont été présenté en la Cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, où l’artiste a exposé trois fois, ainsi qu’à Jérusalem.

« La plus importante de toutes les expositions est celle que j’ai eue au musée des beaux-arts Pouchkine à Moscou. Avec cette exposition, je suis devenu parmi les premiers artistes dont le travail a été exposé dans ce musée du vivant de l’artiste. Ceci est un cas exceptionnel. En règle générale, les oeuvres des maîtres viennent à ce musée après leur mort ». A. Tikhomirov


Alexandre Tikhomirov & Elena Tikhomirova
L’ANCIENNE RUSSIE
L’exposition est ouverte au public du 7 au 12 novembre 2016 :
du lundi au vendredi : 11h00-18h00 et le samedi : 11h00-16h00 (entrée libre)
Vernissage Mardi le 8 Novembre / 19h
Entrée sur invitation et inscription : crsc.paris@gmail.com
Centre de Russie pour la Science et la Culture (SRSC) 61 Rue Boissière, 75116 Paris.






  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40

  A la une !


"Les Motifs de l’Oural", exposition de l’artiste Nail Vagapov...
Du 5 au 10 décembre 2016

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Association Isba...
PLACE DU 1ER MAI 81100 CASTRES

Les Journées du Livre Russe...
Samedi 4 et dimanche 5 février 201

Des héros de la Seconde Guerre qui n’ont sans doute jamais existé...

Karamazov (d’après Les Frères Karamazov de Fédor Dostoïevski)...
Du 5 Janvier 2017 au 29 Janvier 2017



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe



Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 33 6 52 92 47 35
Envoyez un mail !