Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions

Envoyé par levosgien1 
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
vendredi 24 avril 2015 09:26:24
Le Président tergiverse sans cesse depuis 1 an entre l' UE et la Russie, il tente de manger à tous les rateliers, courtise tout qui passe... et commet erreur sur erreur. Il semble sûr de lui, il est vrai qu'il est très intelligent, et depuis 20 ans un réel funambule mais...le voisin russe commence à s'impatienter sérieusement. C'est une année très sensible pour le Président Loukachenko (situation économique très difficile, les caisses de l'Etat sont quasi vides, où se financer ?, élections présidentielles en novembre...)... et s'il ne prend pas garde et fait pédale douce, ses jours sont comptés.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
lundi 4 mai 2015 20:23:03
Bonjour à vous,

Vos échanges sont très intéressants pour qui a du mal à avoir de l'informations, en français dans le texte, sur le quotidien du pays. Merci à vous pour vos témoignages, parfois partisans, mais c'est bon à lire et cela fait ressortir le vécu, l'expérience et ils sont surtout assez factuels pour être de qualité (a priori) winking smiley. Je viens à l'instant de m'inscrire sur ce blog. Je vais faire une rapide description de mon "profil" Bélarus. Je ne sais encore si je saurais être longtemps pertinent à vos yeux et si je pourrais partager plus avant mon ressenti.

J'ai bientôt 30 ans, je suis allé sur place 3 fois pour une durée totale d'environ 1 mois et demi pour une jeune femme rencontrée en vacance. Je ne pense pas aller plus loin avec elle car son caractère (peut-être celui de beaucoup de russophone orthodoxe?) est difficile, j'ai senti un écart culturel sur beaucoup de points. Effectivement parler du politique ou de l'argent, du mariage (...) même dans le couple, et pour s'expliquer, est incroyablement difficile d'autant plus s'il y a des désaccords.

N'ayant pas de capital financier pour investir, et elle ne voulant pas vivre en France, j'avais échafaudé un plan l'an passé pour tenter de vivre sur place. Elle a un bon poste dans une boite privée (rare) et vu la situation du pays j'aurais eu du mal à lui dire de quitter son poste qui je pense est prometteur, mais pour elle la carrière ne compte pas plutôt la famille (hyper hyper ancré chez eux la notion de famille même à pour ma génération).

Dans l'oblast de Brest, l'idée était d'étudier le russe à la FAC (je n'y connais absolument rien dans cette langue) pour ensuite tenter de trouver un taf. Travaillant dans le public en France (contractuel pas fonctionnaire malheureusement..) je n'ai pas forcément de compétences "techniques" valables là-bas, cela aurait été dur. Mais rapidement on m'a tout de suite dit que je devrais tenter de faire en parallèle des études, des cours de français car étant natif etc etc... mais à 5 ou 10$ de l'heure au noir évidemment. J'étais doublement mal à l'aise, j'ai jamais enseigné et en plus ayant une certaine éthique (je crois qu'avec l'âge je vais devoir faire une croix dessus) pas évident de travailler au noir surtout en tant qu'étranger, européen avec soi-disant du fric. Après dans la ville je pense que j'aurais été un cas unique... d'ailleurs les personnes rencontrées m'ont incroyablement bien reçu (héritage du siècle des lumières ou de Chanel, Dior ?).

Mes questions selon vos expériences : un étranger peut-il être salarié ? est-ce difficile (au delà de trouver le travail en soi...) ? Qu'en est-il des partenariats culturels (j'ai bien compris qu'ils n'ont pas d'argent donc difficile pour la culture...) ?

J'ai été à Minsk quelques jours Grodno également mais surtout à Brest lt tout entre 2013 et 2014. Dans les trois villes j'ai été surpris par le nombre de chantiers... et surpris par les prix à la consommation comme vous le coup du "ils se débrouillent" me laisse pantois. Après notamment pour la nourriture, beaucoup semblent encore avoir des parents ou grands parents avec une Datcha, voir d'anciens kolkhoze. Minsk me semble relativement à part dans le pays par rapport au niveau de vie.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mardi 5 mai 2015 00:57:39
@realistick, Connaissant bien le sujet sur la jeune femme slave, ne perdez pas votre temps et energie voir vos finances avec une bielo ou une russe, le ver est deja dans le fruit. Bifuquer direct vers l'ukrainienne, vous trouverez facilement votre bonheur et avec moins d'obtacles ( culturel, argent, mariage, politique ect.... ) Bonne chance!
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mardi 5 mai 2015 20:51:13
Bonjour
Je pense que tout est bien résumé, en particulier sur le caractère parfois épouvantable des « créatures de l’empire Russe » qui savent ce qu’elles veulent et ne sont pas toujours disposées à quitter leur pays. Mais le pire c’est dans l’éducation des enfants qui est la chasse gardée de la femme , même si tu en es le géniteur. Ma source de conflits avec ma femme est uniquement liée à cela. C’est son fils et sa fille et point final, le conjoint surtout étranger n’a strictement rien à dire. C’est comme cela chez les femmes Russes. Faute d’avoir le minimum à dire dans l’éducation des gosses, parfois j’ai envie d’exploser.

Penser naïvement que l’on va sortir une femme de son pays sous prétexte que la vie serait dure est la plus grosse erreur à ne pas commettre, elles sont en plus très orgueilleuses. Ce n'est pas l'Afrique

Si elles veulent partir, désolé mais ce n’est pas pour vivre une vie médiocre, parce que parler le Français est obligatoire pour tenter de trouver un job afin d’avoir une vie à deux plus confortable. Comme il n’y a pas équivalence des diplômes, un ami marié à une femme médecin ne pouvait même pas être infirmière, sauf à refaire ses études. Résultat elle est repartie au Bélarus au bout de 2 ans en divorçant.

De plus elles ont aussi leurs forums et elles savent parfaitement ce qui se passe en occident, sur la vie pas toujours idyllique, sur nos mentalités et différences de cultures.

L’image des pays occidentaux reste avant tout les grosses voitures, les beaux vêtements, les parfums, les produits de beauté, les grandes maisons avec piscines.( influence des films et de la TV )

Désolé d’être cru, mais en France vivre à 2 avec 2000 euros, ne va pas enchanter une candidate à une vie meilleure, même si il est possible de mieux vivre. L’attachement à la famille est aussi rédhibitoire parfois, ou alors ça coûte un bras en voyages.

A ta question , travailler là bas … aie aie aie , sans parler la langue et sans être marié pour avoir un statut de résident , c’est quasi impossible. Peut-être en montant ta boite si tu as 15000 euros pour avoir un statut de résident … Si tu es un grand spécialiste du bâtiment, comme plaquiste, carreleur ou dans l’informatique qui est assez porteur, cela serait peut être possible, mais tu devras parler le Russe.

Dans le bâtiment ce sont pratiquement toutes des sociétés d’état et ça travaille toute l’année par tous les temps

En plus tu devras repasser ton permis de conduire en Russe
.
Mais chacun fait ce qu’il veut et peut tenter sa propre expérience, le drame c’est qu’il n’y a pratiquement pas de sociétés françaises ici pour trouver un job

Pour ce qui est des échanges culturels .. je ne vois pas trop ce que tu veux dire.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
jeudi 7 mai 2015 23:53:22
Au-delà des polémiques, connaissez-vous une clinique sérieuse sur Minsk pour se faire opérer de la cataracte d’un œil ?
Vos opinions m’intéressent sur ce sujet ou dois-je le faire en France ?
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
samedi 9 mai 2015 18:21:19
Testacelle Wrote:
-------------------------------------------------------
> Au-delà des polémiques, connaissez-vous une
> clinique sérieuse sur Minsk pour se faire opérer
> de la cataracte d’un œil ?
> Vos opinions m’intéressent sur ce sujet ou
> dois-je le faire en France ?

Salut

Moi je ne connais pas bien une bonne clinique , mais en tous les cas je me ferais opérer en France
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
samedi 9 mai 2015 22:29:45
Merci pour vos réponses.

Je crois que ma copine a bien compris que je n'avais pas une tune et que si on fait qlq chose ensemble elle devra sortir de ses a priori. Mais j'ai bien senti sa déception voire son reproche quant elle a compris que je ne suis pas "riche". Je note pour l'éducation des enfants. C'est aussi une question importante qui m'a taraudée l'esprit. Quant à la faire venir en France je ne pensais pas jouer les bon samaritains (quoique...), de toute manière c'est aussi compliqué voir plus pour eux de venir en France que l'inverse (on peut se douter des raisons).

Pour répondre à SALINAS, chaque personne dans un cadre culturel identique a sa personnalité et perception de la vie, je n'ai jamais cherché à rencontrer une femme russophone ou slave spécifiquement. Elle ne cherchait pas un "occidental". Après, comme levosgien l'a signalé dans de précédents posts, on est beaucoup touché par les limites administratives et politiques entre nos deux pays qui empêchent toute tentative de vie commune hors mariage.

Pour le travail, je n'ai aucune des spécialités évoquées... mais effectivement si je vais à la FAC c'est pour apprendre la langue ils ont des formules "pré-universitaires" pour les étranger. sur an un avec un premier semestre ou c'est à fond sur la langue ; un deuxième menant vers une spécialité. Autour des 2000$ l'année. après faut voir pour en profiter à se faire un réseau local...

@levosgien J'aime bien les "crudités" pas de soucis pour les mots employés ! Sur la question de travailler en tant que salarié, si je comprends votre réponse hors statut de résident permanent on ne peut trouver un employeur bélarus ? N'est_ce pas comme en France où un employeur peut recruter un ouvrier/salarié en lui donnant un visa de travail qui va donner un droit de résidence mécaniquement ? Bien sûr dès lors le salarié est employé dans les condition d'emploi du pays... J'ai tenté d'entrer en contact via les réseaux sociaux professionnels avec une société qui importe des tracteurs "belarus" en France (fabriqués à Minsk vendu en France comme les dacias pour les voiture en quelques sorte, c'est une jeune société qui tente un coup) mais je n'ai pas eu de retour, je n'ai pas du user des bons mots ! Les entreprises françaises travaillant surplace sont rares c'est sûr c'est peut-être aussi ce qui fait miroiter à beaucoup que le business peut réussir. Mais je suis bien partisan d'une approche réseau local, sauf à avoir des milles et des cents, avant d'ouvrir un business et je sais par expérience que même en France c'est galère de réussir sauf avec un bon réseau, de bons conseils, et un minimum de fonds. Surtout si pour en ouvrir un faut qu'un national soit associé de la société..

Le coup du permis c'est pénible, comme celui que vous décriviez si on vient avec un véhicule immatriculé hors BY... après c'est des règles... en France aussi peut-être y a-t-il des règles inédites pour les étrangers hors UE.. je ne sais pas. Mais pour avoir conduit surplace, j'étais pas vraiment rassuré (en voiture de location) les rues limitées à 70 km/h en plein Minsk c'est surprenant pour nous français... et la conduite est ... comment dire... agressive ? )angry smiley je ne vois pas pourquoi ! par contre j'adore l'idée du décompte chrono sur les passage piéton.

Quant à la trajectoire de vie oui on peut tous tenter ! Je ne suis pas décidé je verrais avec elle. J'ai bien lu que pour vous plus d'illusions. Vous êtes vous marié en BY ou en France avec votre conjointe ou seulement dans un pays ? l'administration BY n'est pas trop regardante ? comme en france (témoins hors famille devant un représentant de l'Etat, mini enquête sur la vie commune etc...) ?

Pour les échanges culturels je me demandais si par exemple des villes jumelées françaises sont amenées à faire des échanges, ce qui implique d'avoir des relais localement, peut-être, dans cet exemple, un intermédiaire français local peut être intéressant pour ces villes. Ce peut aussi être des actions d'échange avec des écoles ou de séjours pour des enfants qui n'ont pas la possibilité d'aller en vacance (en appui avec une ONG type croix-rouge) comme cela peut exister en France dans les politiques de quartiers.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
dimanche 10 mai 2015 13:19:14
Je suis surpris,Monsieur,par votre interrogation!!!!
Se faire poser un implant oculaire au BELARUSS!!!Pourquoi pas...
Tout de même;nous avons les meilleurs spéçialistes en Europe,et,surtout en France.....
Il est vrai que le prix d'une intervention,en France,est élevé..
Est-ce la raison de votre motivation exacte???
J'ai procédé aux cataractes sur les 2 yeux.....C'est la raison pour laquelle j'évite les KMS....
Contrairement à ce que les gens disent...La cataracte n'est pas 1 +;bien au contraire.
Cordialement.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
lundi 11 mai 2015 14:41:18
Bonjour ,moi qui vis ici depuis deja 5ans passes et que je connais bien la medecine bielo je conseille a toute personne de se faire operer en France ,j'ai eu l'occasion de visiter une bonne douzaine de cliniques et hopitaux et vraiment c'est a faire peur ,c'est vieux ,ca pue ,la bouffe est degueulasse et c'est pour ca que c'est la famille qui l'amene ,personne n'est au petits soins et le malade n'a aucune consideration ,quand aux vieux et ben ils sont vieux et n'ont qu'a mourrir ,je suis dur mais c'est vrai ,si un jour vous avez l'occasion de voir une maison de vieux allez y et je vous garantie que vous aller en sortir tres vite avec de l'angoisse au fond des tripes tellement ca va vous choquer . .Pour les operations il faut payer le chirurgien et un peu les autres pour etre bien traite,reserver une chambre privee et encore ,car il arrive que la reservation soit annuler parce qu'une personne de haut rang vient d'arriver ou un plus riche.Je ne plaisante pas ca fonctionne comme ca et votre deception va etre terrible quand vous aller voir ou vous etes ,l'endroit va vous faire penser a une geole du 17eme siecle [presque ].
Je sors d'un cancer de la peau et l'hopital ou j'allais faire ma radiotherapie doit dater de tres loin ,c'est pourri ,plein de courants d'air ,l'odeur y est atroce [10 a 12 personnes /chambre ] mais le seul endroit qui a ete refait a neuf est la piece ou je faisais mes rayons et ce batiment j'ai eu le temps de le regarder de a A a Z ,c'est a demolir ,c'est tout .Maintenant faites comme vous le desirez et ne soyez pas choquer si vous voyez ce que je vous ai dis .
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
lundi 11 mai 2015 18:07:45
Les entreprises françaises travaillant surplace sont rares c'est sûr c'est peut-être aussi ce qui fait miroiter à beaucoup que le business peut réussir. Mais je suis bien partisan d'une approche réseau local, sauf à avoir des milles et des cents, avant d'ouvrir un business et je sais par expérience que même en France c'est galère de réussir sauf avec un bon réseau, de bons conseils, et un minimum de fonds. Surtout si pour en ouvrir un faut qu'un national soit associé de la société..

Vous partez du présupposé que vous débarquez dans un état de droit. Or, ce n'est pas du tout le cas. Pourquoi croyez vous que de grandes multinationales comme Ikea fuit en courant le Belarus, et suspend ses opérations en Russie, tout comme nombre de constructeurs automobiles (Chevrolet fout le camp, Seat idem, les allemands ont suspendu leurs opération tout un temps...)

Si les entreprises sont rares, c'est qu'il y a bien une raison au demeurant...
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
lundi 11 mai 2015 22:16:11
realisitik

j'avais il y a quelques mois décidé que je ne répondrais plus aux histoires de cœur des candidats pour vivre avec une femme du Belarus

Cela c'était suite à 2 plantages magistraux que j'ai vécu sur ce forum. J'ai connu personnellement les 2 personnes en question ( dont l'un était presque devenu un ami ).
Pour le premier qui délirait avec sa belle Biélo, tout visiblement laissait présager une suite pas très favorable, celle ci qui avait une bonne situation dans un ministère ne songeait pas spécialement vivre en France. Elle me le disait souvent.
Mais lui était un borné, têtu comme une mule. Voulant forcer les choses, il est allé acheter les alliances, envoyer les invitations à 100 personnes pour son mariage en France, commander tout pour celui ci et à la dernière minute , elle a dit non. Pendant des mois il voulait des conseils pour essayer de comprendre et patati patata, n'acceptant pas la décision de celle qu'il appelait sa femme pendant des mois sur ce forum..!!
Mais moi je ne suis pas psychologue, ni assistante sociale. Franchement j'ai failli lui dire 100 fois que c'était un con, aveugle.

Le deuxième encore pire, nous étions 2/3 à la mettre en garde de son énorme erreur d'aveugle, que sa nana lui racontait que des conneries, se faisant même passer pour médecin alors qu'elle ne l'est pas. Elle lui a fait les 400 coups les plus pitoyables. Comme elle avait menti sur son âge il à payé une grosse somme d'argent pour le mariage du frère de cette femme qui en fait était son fils etc etc et j'en passe, c'est même incroyable comment elle réussissait à l'escroquer..
Rien n'y a fait,il s'est marié, résultat en 2 ans, il a bouffé sa boite, sa baraque, ses voitures, s'est retrouvé à la rue sans boulot, pour avoir voulu épater sa belle qui est repartie au Belarus. Je n'ai même plus de nouvelles de lui depuis 8 mois et c'est triste.

Alors maintenant c'est clair j'ai envie de dire "débrouillez" vous et vivez vos aventures comme vous avez envie

Mais toi réalistik tu sembles aussi totalement à coté de la plaque, ne connaissant rien de ce pays, mais aussi des attentes de certaines femmes. Sans oublier que souvent elles ne veulent pas s'expatrier et sont très attachées à la famille. Si ta copine fait la tronche parce que tu ne gagnes pas assez de fric, ce n'est pas le temps qui va arranger les choses
Vivre au Bélarus avec une femme demande du fric. OUI DU FRIC pas la peine de se voiler la face, elle ne vont pas quitter la proie pour l'ombre
Tu parles d'études à 2000 $ par an..?? Tu penses faire la manche pour payer le reste. ??

Tu peux avoir un statu de résident si tu crées une boite en apportant 15 000 euros dans le capital de cette société, sans être marié.

Les aides sociales au Bélarus ne sont pas du tout les mêmes que dans les pays Européens envers les immigrés ou les illégaux. Au Bélarus à présent on fait payer les parasites tous les ans . Les parasites étant ceux qui ne travaillent pas ou travaillent seulement au black

Bonne chance, mais parfois il faut de la raison
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mercredi 13 mai 2015 16:32:14
Je vais rebondir sur ce qu'écrivait VANVAN sur les hôpitaux, c'est tout a fait exact, il est très objectif et je suis aussi bien placé pour en parler .

A Minsk il est possible de dire que les établissements sont de meilleure qualité, rénovés, plus accueillants et moins insalubres.

Quand la majorité des médecins hospitaliers gagnent entre 450 et 800 $ par mois, cela en dit long ..!! L'espérance de vie au Belarus est en moyenne inférieure de 10 ans par rapport à la plupart des pays évolués.

Le pays manque d'argent pour acheter les bons médicaments. Pour soigner une méningite, un médecin local a réussi en passant par ma femme et grâce à la fabuleuse collaboration d'un Français que j'ai contacté en sachant qu' il était dans le sud de la France à se procurer pour 350 euros de traitement, qu'il a rapporté 5 jours après lors de son retour à Minsk. Aujourd'hui il est possible de dire que cette personne est sauvée, sinon elle serait déjà sous terre dans une boite. Voila un exemple pour soigner une méningite

La maman de ma femme médecin hospitalier aux urgences pendant 35 années dans "son" hôpital, s'est retrouvée à passer une nuit dans un couloir sur un lit brancard. Ma femme s'est insurgée de cela et enfin on a trouvé une petite pièce sans fenêtre ( sorte de débarras ) pour que sa maman ne passe pas la nuit dans le couloir à cause d'une crise de tachycardie. ( Et pourtant elle a travaillée 35 ans dans cet hôpital, ça en bouche un coin..!!)

Pour ajouter une réponse à Réalistik sur la vente des tracteurs Belarus en France, je crois savoir que ce n'est pas un franc succès pour X raisons longues à expliquer. Je connais très très bien ce dossier et pour ne pas mettre en péril un bon ami à moi sur un forum, je vais me taire sur ce sujet.
L'Ambassadeur du Belarus en France avait fait un grand rapport sur la qualité des produits tracteurs Belarus pour l'exportation, sur les normes des produits qui ne sont pas internationales etc etc .. Dieu s'était mis en colère en lisant ce rapport et l'ambassadeur avait failli se faire virer.

Enfin
Allez voir le site de l'ambassade de France pour les conseils aux Français expatriés en matière de maladie et de soins au Belarus
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
jeudi 14 mai 2015 11:31:05
@levosgien1.

Merci pour votre franchise et d'avoir évoqué les deux exemples. ça secoue et remet la réalité en face. La chance a ses limites aussi effecivement, même quand on a beau la provoquer. J'ai eu l'occasion de rencontrer plusieurs bélarus expatriés ou résidents qui, au vu de leur réaction, ne comprenaient pas cette idée incongrue de partir vivre là-bas. Je n'ai effectivement qu'une connaissance relative du pays.Donc oui entre difficultées administrative, financière et culturelles le cocktail est explosif. Ma relation est très honnête et il y a peu ma copine m'a elle aussi dit que ce serait folie pour moi de venir. Je vais vous écouter et l'écouter.

J'espère ne pas vous avoir fait perdre votre temps et trop agacé par mes questionnements, merci pour tout quoi qu'il en soit levosgien1.


@vinothèque.
Je suis d'accords sur votre conclusion. C'est bien pour cela que je ne pensais pas ouvrir de business mais regardais pour être salarié. Ce qui n'est pas facile dans le pays non plus sauf à travailler pour l'Etat et encore... en tant que non résident national je ne pense pas que ce soit possible même en simple vendeur dans un vieillissant magasin d'Etat.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
jeudi 14 mai 2015 19:54:57
Bonsoir,

être salarié au Belarus en tant qu'étranger n'est pas un bon plan car tu ne vas pas gagner lourd et en plus ton avenir sera hypothéqué en ce sens que ton épargne, à travail égal et convertie dans une même monnaie de référence, sera très faible par rapport aux gens de ta génération qui seront restés en Europe.

par exemple: Vanvan a pu aller vivre au Belarus à la retraite mais un Biélo n'aurait pas pu faire la même opération en sens inverse

donc plus tu travailleras et vivras au Belarus moins tes chances de pouvoir en partir un jour seront grandes

bien sûr, si tu décroches un job d'expat payé au tarif européen alors là tout s'inverse et tu devrais au contraire faire un bas de laine (à condition toutefois de ne pas succomber aux charmes des casinos de Minsk)

il est vrai aussi que les femmes biélos sont assez ensorceleuses, donc pas facile de trouver sa voie

udachi !
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
jeudi 14 mai 2015 23:08:31
J'ai bien compris vos doutes sur les cliniques au belarus mais un ami s'est fait opéré à la clinique st. klumov 5a à Minsk, spécialisé pour les yeux, si vous connaissez je prends votre avis.
je suis d'accord pour vos avis sur les femmes belarus, 2 sécurités à prendre, ne pas faire transcrire le mariage, avoir un moyen de pression sur ce qu'elles ont de plus cher..
soyez très prudents.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
vendredi 15 mai 2015 07:36:29
Bonjour à tous

Realistik

Faut pas culpabiliser, sur le temps perdu, si je n'avais pas envie de répondre, je ne le ferais pas .. donc pas de soucis.

Pour ce qui est d'opérations médicales réalisées au Belarus, je ne veux pas noircir le tableau pour ce seul plaisir, probablement que tout est possible au Bélarus et même peut être bien...!!
je veux attirer l'attention sur le pourquoi prendre des risques en cas de complications? Il y a tout de même en France une qualité de soins qui me semble comporter moins de risques et surtout un remboursement correct avec une bonne mutuelle. De même qu'aujourd'hui la France est aussi à la pointe de la technologie pour le matériel médical ( du moins je le pense )

Au Belarus dans une clinique privée tu vas payer à partir du premier centime, sauf si tu dépends et que tu paies la SS des Français à l'étranger, Je ne sais pas comment sont les remboursements..?

Vous posez des questions, nous tentons d'y répondre, avec nos sentiments et parfois du vécu .
Pour une grosse coupure à une main nécessitant 6 points de sutures j'ai été recousu à vif devant un médecin et une infirmière qui en Russe devaient se foutre de ma gueule parce que je grinçais des dents quand elle enfonçait son aiguille. Elles devaient trouver probablement que j'étais une mauviette ..! Quand je suis ressorti de l'hosto j'ai gueulé auprès de ma femme pour lui parler de cet état de fait .. sa réponse fût de me dire, il fallait demander une anesthésie locale ?? depuis quand c'est le patient qui doit conseiller le toubib ?

Par contre dans la dentisterie il y a de très très bons dentistes avec un matériel remarquable dans le privé, mais là tu paies tout et c'est aussi cher qu'en France.

Pour ce qui est des femmes, il y a beaucoup à dire, du très bon, comme de l'épouvantable, mais c'est peut être partout pareil ..!!

Tescacelle, je me demande comment tu peux avoir un livret de famille si tu ne fais pas transcrire ton mariage?? C'est après transcription que tu as ce document.
Et comment tu fais pour avoir facilement des visas gratuits pour ta femme, sans un mariage transcrit ?
Si il faut commencer à avoir des doutes au moment du mariage, bonjour l'avenir. hot smiley
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
vendredi 15 mai 2015 11:50:11
Hedger ,tu disais que j'etais venu ici pour la retraite et y vivre et qu'un bielo ne pourrais jamais le faire et bien moi ce que je ne peux pas faire c'est de retourne en France ,ou la vie est devenue infernale ,mon arrivee ici me prive la bas d'un logement social ,mon assurance auto repart de zero ,ma secu et mutuelle pareille et un petit F3 est a 700 euros minimum ,c'est le debut les prix montent vite ,tu vois moi aussi je suis bloque ,pas pour la meme chose mais bloque quand meme ,il est vrai que ma retraite n'est pas grosse et que je n'ai pas tous les droits d'un etranger ,qui lui les a tous les droits ,c'est honteux mais c'est francais ,des amis me donnent des indications sur les prix en France ,c'est aberrant ,je suis sidere ,c'est vrai qu'il y a 6 ans que je n'y ai pas mis les pieds mais quand meme ,ca me scie ,je vais certainement mourrir ici mais pas dans un hopital ca c'est certain .
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
vendredi 15 mai 2015 16:58:16
depuis quand c'est le patient qui doit conseiller le toubib ?

Il me semble que chaque slave est un peu toubib par la force des choses. Je veux dire par là qu'on est habitué à interprété des analyses comme un médecin et on est très critique vis à vis d'eux, n'hésitant pas à leur répondre (en même temps, vu l'état de certains hopitaux publics...) voir même à les conseiller.

Lorsque j'ai joué le même jeu en France, ce très mal vu de la part du corps médical, vous ne discutez pas les décisions car vous avez confiance en eux cool smiley


Pour les femmes, je m'interroge, vous vous plaignez de l'individualisme et d'un certain caractère dominant de la femme occidentale, mais la slave "citadine" est encore plus carnassière et ultra-individualiste! Seulement voilà, elle cache bien son jeu et sait jouer de ses atouts...

Il reste cependant très difficile d'en faire une généralité.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
samedi 16 mai 2015 20:38:18
pour Vanvan51,

merci pour ta réponse. effectivement le retour en France ne serait pas facile car les prix semblent y avoir explosé. mais tous comptes faits il faut savoir si tu vis mieux au Belarus que si tu étais resté en France.

je voudrais aussi savoir si tu es membre de la sécurité sociale pour les français de l'étranger et ce qu' apporte cette association

et encore bravo pour ton permis de conduire en langue russe
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
samedi 16 mai 2015 20:56:03
@hedger
Merci pour votre réponse. l'emploi en tant qu'expatrié est effectivement l'idéal. Sur ce point j'ai vu que l'ambassade recherche un prof de droit européen (Bac + 5 mini) sur Minsk sous un statut de Volontariat International en Administration, franchement c'est hyper bien payé... si vous connaissez des personnes intéressées faut qu'elles regardent ça vaut le coup pour une expérience (NB : avoir moins de 28 ans). Je viens de vérifier, l'annonce n'est plus... Je suis en revanche surpris par le nombre d'offres de VIA en Russie (alliance française et secteur agro/luxe principalement)... y a-t-il vraiment des tensions entre nos pays ? Heureusement que le monde économique tente d'aller de l'avant. Par contre rien d'autre au Bélarus...

Sur la question de l'épargne, vivant en Ile-de-France, avec un salaire à peine supérieur à la moyenne nationale, même en euros, je fais une croix sur une épargne digne de ce nom ! )

Et pour les ces dames, ensorceler est un bon terme winking smiley Mais cela peut arriver entre des personnes de n'importe quel pays !
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter