Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions

Envoyé par levosgien1 
AnnoncesDernier message
AvisMariage Franco-Russe au Danemark20/05/19 08:47
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mardi 10 juillet 2012 11:05:13
En réponse au vosgien :Ce que je dis n'est pas vrai peut être ? oui ce sont des ours pour "la plupart",oui ils crachent par terre sans arrêt ,oui dans les magasins ils tirent une gueule de 6 pieds de long ,oui beaucoup sont alcoolisés ,oui le style Stalinien n'est pas beau et gris et alors est ce une raison pour que je reste France ,comme je le dis et redis j'explique ce que je vois et ce que je ressens ,c'est pas ton cas ,sur skype tu disais autrement souvent ,pourquoi ce revirement soudain ,à te lire c'est vrai que tu en veux à beaucoup qui ne sont pas loin de la vérité quand même ,non?
Et puis j'en oublie ,par respect pour certains car ce ne serait pas de très bons ecrits de le dire .Pour ceux qui lisent entre les lignes (2eme fois )
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mardi 10 juillet 2012 12:01:26
Oh mais ne faites pas l'âne levosgien quand je parle du goulag je ne parle pas de la Biélorussie mais de l'URSS et celui qui a des problèmes quand il fait un pas de côté qu'il n'aurait pas du faire ou quand il marche sur les plates bandes de l'homme puissant du coin dans une démocrature/dictature, ne se retrouve pas forcément en prison. Il peut juste recevoir des menaces, des pressions plus ou moins fortes. La nuance vous connaissez?
Moi si je voulais me renseigner sur la Biélorussie je n'irai certainement pas sur internet ou alors sur un site avec des articles de fond sur le pays écrit par des sociologues, historiens, journalistes... Internet c'est bien mais il faut faire un tri sévère entre le n'importe quoi et le sérieux digne de confiance. Ensuite j'essaierai de trouver de la littérature sur le sujet. Je lirai des guides et je ferai une synthèse. En réalité on trouve bien peu de chose sur ce pays et le mieux c'est d'y aller les yeux grands ouverts et en ne restant pas à la surface des choses en évitant d'être naïf et superficiel comme certains le sont même après des années de pratique de ce pays.

Ensuite comme déjà dit on peut avoir passé de nombreuses années dans un pays sans en connaitre grand choses par paresse intellectuelle, manque de curiosité, de sens de l'observation ou parce que l'on va toujours au même endroit fréquentant le même nombre limité de personnes et de lieux.
Et puis chacun sait que lorsque quelqu'un a décidé de ne pas voir quelque chose on en peut rien faire. "Il n'y a de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir"
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mardi 10 juillet 2012 12:27:02
Si un Français veut aller au Bélarus, comme justement Louphi récemment sur ce même forum, mon discours sera celui que je lui ai tenu. Si vous y lisez encore et toujours haine, caricature ou malveillance envers ce pays, mon idée est que l'amélioration de votre sens de la compréhension devra passer désormais par une consultation avec votre psy. Les arguments et un discours clarifié n'y peuvent plus rien.

Libre à vous de céder à votre paranoia et de ne jamais tenir compte des mots écrits pour ne les utiliser que comme prétexte à remplir la mission de chien de garde que vous vous êtes octroyé. Je pense juste qu'un certain niveau de réflexion vous dépasse totalement et que l'expression de la nuance n'a aucune prise sur vous. Tout est blanc ou tout est noir. Pas de compréhension possible hors de ce prisme. On aime le Bélarus ou on ne l'aime pas. Alors que le débat ne se pose jamais en ces termes pour moi. Je n'ai pas à aimer ou détester un pays. Je veux juste en saisir les différentes strates. Alors je suis capable de comprendre aussi bien Vanvan qui s'y plait, sa démarche, même si il en décrit une réalité bien différente de vous, et même vous, contrairement à ce que vous pensez, qui avez fait la même démarche que moi quand j'ai rejoint la Russie. Mais je comprends aussi ceux qui m'expliquent ce qu'est la vie d'un jeune là-bas, d'un homme qui veut s'exprimer, se réaliser, revendiquer et qui constate qu'il n'y arrivera pas. Ces deux réalités ne sont pas incompatibles. Je les ai constatées en Russie, je les perçois en Biélorussie. Et vous ne l'acceptez pas parce que coupable de commettre l'erreur grossière de penser que vous êtes représentatif et que la douceur de votre vie est celle que ressentent tous les Biélorusses. Ce qui est objectivement irrecevable. Vous, vous êtes là par choix, les Biélorusses non. Si vous lisiez le russe et certains témoignages en VO, vous sauriez que ceux qui rêvent de changer leur vie ou leur société, dans une orientation différente à celle qu'on leur impose, ne le peuvent pas. C'est tout ce que je dis et j'ai le droit de ne pas approuver cet état de fait.

Vous pourrez alors brailler tant que vous voudrez, user de sarcasmes et de mépris, peu m'importe, je posterai toujours comme bon me semble pour démontrer que ce n'est pas le Bélarus qu'on n'aime pas... mais juste les avis tranchés, sans mesure et définitifs, quels que soient les sujets. Mais ça, visiblement, je pense que vous ne le comprendrez jamais.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mardi 10 juillet 2012 19:49:49
> **vanvan51 écrivait:**
>
> En réponse au vosgien :Ce que je dis n'est pas
> vrai peut être ? oui ce sont des ours pour "la
> plupart",oui ils crachent par terre sans arrêt
> ,oui dans les magasins ils tirent une gueule de 6
> pieds de long ,oui beaucoup sont alcoolisés ,oui
> le style Stalinien n'est pas beau et gris et alors
> est ce une raison pour que je reste France ,comme
> je le dis et redis j'explique ce que je vois et ce
> que je ressens ,c'est pas ton cas ,sur skype tu
> disais autrement souvent ,pourquoi ce revirement
> soudain ,à te lire c'est vrai que tu en veux à
> beaucoup qui ne sont pas loin de la vérité quand
> même ,non?

Merci Vanvan, vous qui vivez en Biélorussie, on ne peut pas vous rétorquez que vous ne savez pas de quoi vous parlez. Moi qui ai de toute part à peu près ce son de cloche sur ce pays, je suis ravi de lire ce message qui aura la vertu de mettre les points sur les i. Et de clouer le bec de certains. Cela prouve qu'on peut être heureux à en endroit et l'aimer, et malgré tout garder sa lucidité sur ses constats, de ce qui vous attire dans un pays et sur ses aspects les plus contestables, sans jamais en faire des tonnes. Beaucoup aurait à apprendre de votre discernement et de votre honnêteté intellectuelle.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mercredi 11 juillet 2012 06:34:50
Ce n'est pas que j'en veuille au vosgien mais ça m'enerve de lire des trucs pas vrais car si le personnel des magasins était tenu comme en France ou ailleurs en Europe (de l'ouest sans être raciste )les caissières auraient le sourire ,ce qui est plaisant ,ceux qui travaillent ailleurs qu'à la caisse répondraient à nos questions sur un produit avec correction et non en nous aboyant dessus comme ça se fait très souvent etc...,quand aux crachats ,s'il n'y en à pas c'est que certains ont un problème aux yeux ou qu'ils marchent le nez en l'air ,quand à ces bâtiment gris ,tout en briques ,honnêtement ,c'est triste ,alors quand c'est des quartiers entiers ,c'est décourageant alors moi cela je le dis et celui qui n'est pas d'accord avec moi n'a pas la même vision ,d'ou le problème de vue .Hier je suis aller pêcher avec mon ami Daniel et les pêcheurs autour de nous étaient super sympas ,ils voulaient parler avec nous ,ce qui me fait mentir par rapport à un post d'avant ,et oui ceux là n'étaient pas des ours mais c'est rare d'en voir autant en un seul endroit .
Avant hier matin ,ma femme ademander à la vendeuse de légumes (au marché) combien coûtait les tomates ,la réponse à été "c'est écrit la-bas"et ce avec un sourire de porte de prison ,ensuite à la boulangerie ,question normale ici "à quelle heure a été cuit le pain ?" réponse :je sais pas , question : pouvez vous demander svp? réponse "non ,c'est pas mon boulot " et bien moi ce sont des choses que je n'apprécie pas du tout ,ça me gonfle et je crois que si l'on a besoin de rien c'est à ces gens là qu'il faut demander .Je ne pense pas que de dire ça mérite de retourner en France mais je pense que certains ne vivent pas dans MA biélorussie mais dans une autre ,bizarre vous trouver pas ?
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mercredi 11 juillet 2012 06:44:10
> **vanvan51 écrivait:**
>
> En réponse au vosgien :Ce que je dis n'est pas
> vrai peut être ? oui ce sont des ours pour "la
> plupart",oui ils crachent par terre sans arrêt
> ,oui dans les magasins ils tirent une gueule de 6
> pieds de long ,oui beaucoup sont alcoolisés ,oui
> le style Stalinien n'est pas beau et gris et alors
> est ce une raison pour que je reste France ,comme
> je le dis et redis j'explique ce que je vois et ce
> que je ressens ,c'est pas ton cas ,sur skype tu
> disais autrement souvent ,pourquoi ce revirement
> soudain ,à te lire c'est vrai que tu en veux à
> beaucoup qui ne sont pas loin de la vérité quand
> même ,non?
> Et puis j'en oublie ,par respect pour certains car
> ce ne serait pas de très bons ecrits de le dire
> .Pour ceux qui lisent entre les lignes (2eme fois
> )

_________________

Vanvan , c'est l'effet grand soleil de ce moment qui te tape sur la tête au point de croire que je te range dans ceux que j'ai évoqué dans mon message, en particulier ceux qui ne sont jamais allés au Belarus ou le prétendent..??

Mais bordel, tu connais un pays où tout est parfait ? A part au pays de Candy, il faut cesser de délirer.

Dans beaucoup de pays, les gens crachent, au Maghreb et même en Chine où le gouvernement a fait passer une loi avant les J.O de Pekin pour interdire aux habitants de cracher dans la rue.

Si les gens vivent repliés sur eux, il faudrait peut être en rechercher la cause, la date de l'indépendance du Belarus remonte vers 1990 cela n'est pas si vieux, avant c'était le régime soviétique ou tout le monde se méfiait de tout de monde et même de sa famille. Il faudra des années avant que la population oublie ces périodes noires.

Parler du présent sans étudier d'où ce pays arrive et de l'état de délabrement laissé par les Soviétiques, c'est ne pas chercher très loin dans une analyse.

En plus si tu ne me connais pas assez pour avoir un autre jugement que celui que tu évoques, je suis désolé de te dire que je ne comprends pas du tout ta réaction, ni tes capacités objectives d'analyses.

En tous les cas je ne me reconnais pas dans ce type de propos
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mercredi 11 juillet 2012 06:49:22
> **zelmak écrivait:**
>
> > **vanvan51 écrivait:**
> >
> > En réponse au vosgien :Ce que je dis n'est
> pas
> > vrai peut être ? oui ce sont des ours pour "la
> > plupart",oui ils crachent par terre sans arrêt
> > ,oui dans les magasins ils tirent une gueule de
> 6
> > pieds de long ,oui beaucoup sont alcoolisés
> ,oui
> > le style Stalinien n'est pas beau et gris et
> alors
> > est ce une raison pour que je reste France
> ,comme
> > je le dis et redis j'explique ce que je vois et
> ce
> > que je ressens ,c'est pas ton cas ,sur skype tu
> > disais autrement souvent ,pourquoi ce revirement
>
> > soudain ,à te lire c'est vrai que tu en veux
> à
> > beaucoup qui ne sont pas loin de la vérité
> quand
> > même ,non?
>
> Merci Vanvan, vous qui vivez en Biélorussie, on
> ne peut pas vous rétorquez que vous ne savez pas
> de quoi vous parlez. Moi qui ai de toute part à
> peu près ce son de cloche sur ce pays, je suis
> ravi de lire ce message qui aura la vertu de
> mettre les points sur les i. Et de clouer le bec
> de certains. Cela prouve qu'on peut être heureux
> à en endroit et l'aimer, et malgré tout garder
> sa lucidité sur ses constats, de ce qui vous
> attire dans un pays et sur ses aspects les plus
> contestables, sans jamais en faire des tonnes.
> Beaucoup aurait à apprendre de votre discernement
> et de votre honnêteté intellectuelle.

Zelmak

Effectivement tu as les mêmes sons de "cloches", c'est le moins que tu puisses écrire.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mercredi 11 juillet 2012 14:48:46
Effectivement nous ne sommes pas dans les mêmes lieux , depuis 3 mois, nous avons un nouveau très grand hyper marché Hypo à 1 km de l'appart et dans ce magasin les prix sont supers, le pain est fabriqué sur place, souvent il est chaud dans le rayon et pas besoin de demander les prix. De même que les caissières sont assez mignonnes.

Comme quoi, rien n'est différent, mais rien n'est pareil

J'ai la chance dans ma datcha d'habiter dans un quartier qui appartenait à Beltransgaz et les terrains furent donnés aux salariés, vu la taille des maisons, cela n'a pas été donné à des "clampins" mais certainement à une classe assez aisée de Beltransgaz. Pratiquement tous parlent Anglais et j'ai un voisin qui aime venir parler avec moi en Français pour avoir étudié cette langue pendant 3 ans

Chacun son truc, et tout va bien pour moi..un point c'est tout
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mercredi 11 juillet 2012 15:58:05
Le vosgien ,moi vois tu ,si les biélos vivent repliés sur eux mêmes je n'y peux rien ,j'explique simplement comment je les perçois point final ,tu n'es pas con alors tu dois comprendre ça ,moi je m'en contrefous de tout ça ,ce n'est pas de ma faute et je peux rien y faire ,je dis que ce sont des ours ,car très très peu de sourire ,de mots gentils ,une façon de faire impolie etc et ça ,ça me fais dire que ce sont des ours .Moi par contre je parle ,,je souris ,je sais recevoir ,je suis assez serviable ,je rends bien des services ici rien en sans retour ,mais je n'attends rien d'eux ,car pour eux je suis le français qui a des ronds et rien d'autre ,c'est malheureux mais c'est la vérité et toi tu es un autre français avec plein de ronds et ils pensent la même chose de toi,ça faut le comprendre ,moi je ne l'accepte pas ,je suis leur voisin ,leur copain (certains) mais pas le richman de France .
Quand à mes sons de cloches ce sont des cloches qui sonnent justes car ça se passe réellement comme ça ,n'estce pas ?
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mercredi 11 juillet 2012 19:03:31
> **levosgien1 écrivait:**
>
> Si les gens vivent repliés sur eux, il faudrait
> peut être en rechercher la cause, la date de
> l'indépendance du Belarus remonte vers 1990 cela
> n'est pas si vieux, avant c'était le régime
> soviétique ou tout le monde se méfiait de tout
> de monde et même de sa famille. Il faudra des
> années avant que la population oublie ces
> périodes noires.

Presque 20 ans, une génération et rien n'a encore changé dans leurs têtes? Il leur faudra combien de temps alors selon toi?
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
jeudi 12 juillet 2012 12:19:18
> **Fritz écrivait:**
>
> Presque 20 ans, une génération et rien n'a encore changé dans leurs têtes? Il leur faudra
> combien de temps alors selon toi?

Apparemment encore plus longtemps que les Russes (la dernière génération plus quelques "anciens") qui commencent à trouver que 13 ans de régime poutinien ça finit par peser sur l'estomac. La goutte d'eau qui fait déborder le vase est pour bientôt. Peut-être que le lâchée d'eau qui semble avoir eu lieu du côté de Krymsk et a fait des dizaines de morts sera cette grosse goutte d’eau. Le jeu de mot n’est pas très heureux mais cette excuse des 70 ans de communisme va finir par faire son temps. Il va falloir trouver autre chose pour expliquer l’apparente inertie de certaines populations.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
jeudi 12 juillet 2012 12:20:52
Oui, c’est vrai, la Biélorussie et la Russie ne faisaient qu’un il y a à peine 20 ans. Sociologiquement parlant, il faut se rendre compte que c’était hier. Pas étonnant alors que les témoignages postés sur ce forum, comme ceux décrivant la campagne Biélorusse et sa mentalité, la datcha, la présentation des repas, le voisinage, semblent si familiers à ceux qui connaissent la Russie. Cela évoque personnellement ce que j’observe et voit dans la campagne de Nijnii Novgorod, chez mes beaux-parents. Il me semble raisonnable de dire qu’en fréquentant la population de Russie occidentale hors d’une vision spécifiquement touristique, de Moscou, Nijnii, St Pet, les petites villes à leurs alentours, Yaroslav, Uglish, les campagnes de ces régions, on retrouvera beaucoup de points communs dans les valeurs traditionnelles avec le peuple Biélorusse de ses villes ou de sa ruralité, à commencer par la première d’entre elles : la langue qui, comme la psychologie du langage l’a démontré, tisse une identité culturelle commune entre les individus qui la pratique, d’autant plus quand ces peuples étaient réunis sous un même drapeau il y a si peu. C'est pour cela aussi qu'on observe et comprend toujours bien mieux une société en parlant sa langue. Au final, on constatera toujours que la sociologie ne se détricote jamais au rythme de ce que la géo politique décide et impose.

Cela signifie aussi qu’il faudra donc des années pour que la société Biélorusse se distingue complètement de la société Russe dans ses comportements sociaux et culturels, parce que justement, ces sociétés civiles ont été la même proie d’un régime pendant 70 ans dont le seul but était le contrôle et l’uniformité de la vie de sa population poussée à l’extrême. Pour "passer à autre chose" dans le présent, il faut encore que ce qui structure votre vie sociale vous permette de le faire. Si il faut manifestement plus d’années à la Biélorussie que normalement nécessaire pour sortir de ces carcans, contrairement à par exemple la République Tchèque ou l’Allemagne de l’Est, on peut logiquement l’imputer aussi à son régime politique parce qu’il n’encourage toujours pas les groupes sociaux qui composent la population à exprimer leurs différences et leurs spécificités, c’est le moins que l’on puisse dire, les individus à exprimer leurs particularismes et donc à se construire une identité propre et à s’inventer une nouvelle image commune authentique de leur représentation nationale, loin de l'information officielle d'Etat. La liberté d’user de la revendication, de l’expression de ses orientations, de ses choix est dans une société primordiale pour se construire une identité commune fédératrice. L’identité d’un peuple est toujours définit par la base, quoi qu’en disent les autocrates qui aiment se voiler la face pour satisfaire leur mégalomanie à coup de parades militaires et de discours nationalistes ne visant qu'à uniformiser les gens derrière le pretexte du drapeau afin de facilement contrôler ceux qui sortiraient de cette norme. A défaut de pouvoir se créer des valeurs communes présentes pour faire évoluer sa société, on se rabat logiquement sur celles du passé, et on stagne.

Au final, on peut penser que si on soutient le pouvoir Biélorusse en place, il faut alors admettre que grâce à lui notre vision de la Biélorussie sera toujours très proche de ce qu'on observe des moeurs et de la mentalité (administration, corruption, voisinage, regard sur les étrangers, etc...) en Russie. Ces deux pays ont un énorme tronçon d'histoire, de culture et de traditions en commun et souffrent de la même volonté de leurs dirigeants respectifs à museler les voix divergentes, ce qui ne fait que brider l'évolution particulière de leurs sociétés respectives et qu'elles se distinguent plus clairement l'une de l'autre dans leur fonctionnement. Il faudra être alors ravi le jour où on ne pourra plus se fier à son observation de la vie russe pour appréhender l’idée qu’on se fait de la Biélorussie. Cela voudra dire que les régimes gouvernementaux en place, quels qu’ils soient, auront laissé à la population la liberté de s’exprimer et du coup de se construire leur propre chemin, en ce qui concerne la Biélorussie, loin de son imposant voisin.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
dimanche 15 juillet 2012 09:20:35
Je voudrais commencer à dire aux opposants du régime du bisounours que si ils comptent rallier les Français de Biélo à leurs causes, que premièrement ils se foutent le doigt dans l'oeil et profond. Si ils ne peuvent pas comprendre cela, ce n'est pas de l'inconscience, mais une forme d'abrutisme. Nous ne sommes pas au Belarus pour nous ingérer dans les affaires qui concernent ce pays dans lequel nous ne pouvons pas voter. Le choix appartient au seul peuple Belarus et nous respectons ce choix. Cela est-il si difficile à comprendre une bonne fois pour toutes.

Cessez de nous raser sur ce sujet, nous ne sommes pas au Belarus pour faire du militantisme politique et encore moins des kamikazes.

Le civisme est de respecter les choix des pays, qu'ils plaisent ou non à certains. Je ne suis pas fan du gouvernement Français actuellement, mais je ne vais pas passer mon temps à vomir sur celui ci, je fais avec et point final.

Pouvez vous respecter les individus, leurs choix, leurs libertés, y compris la notre en tant que Français, peu importe le pays où nous vivons. Personne ne nous a conduit par force à vivre ici.

Un petit mot sur notre petit moment de patriotisme au 14 juillet dans un grand hôtel de Minsk, organisé par l'Ambassade de France et son Ambassadeur, homme au demeurant fort sympathique et très prévenant envers ses invités. A noter la présence de nombreuses personnalités locales, religieuses, Ambassadeurs d'autres pays et même la sublime Miss Belarus de 2009.

Sympathique moment de convivialité, pour déguster des produits Français et grâce aux sponsors ( ben oui la France est pauvre et la réception est sponsorisée par le privé ), la maison Hennesy offrait le cognac à volonté, d'autres sociétés des vins..etc, et des échantillons de parfums Français étaient donnés aux femmes.

Petit plaisir aussi de nous retrouver dans cette grande assemblée entre Français et nouer de nouvelles connaissances.

Je ne sais pas si Nyxam était présent, son pseudo n'est pas écrit sur son front.. rires

Je peux préciser qu'aujourd'hui, il y a 150 résidents au Belarus, en comptant le personnel Français de l' Ambassade, y compris les forces de gendarmerie et police. La communauté semble s'agrandir, avec certains qui repartent en France et d'autres qui arrivent. ( Cette source est officielle ). Pour le moment avec le nouveau gouvernement Français rien n'a changé pour le régime des visas, la tendance sera donnée vers la fin de l'année.

La personne qui s'occupe des mariages dit qu'il y a toujours des unions entre Français et Biélorusses, ( il y a 3 ans c'était inférieur à 30 par an ), que les chiffres sont stables et que le taux de divorces est de l'ordre de 13% dans les 5 ans.

Un bon souvenir pour moi et ma femme avec des nouvelles connaissances de Français bien sympathiques et visiblement heureux dans ce pays. Reste comme c'est souligné par certains, le dur apprentissage du Russe en particulier pour les retraités, mais de charmantes bilingues se proposent de nous donner des cours.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
vendredi 20 juillet 2012 06:05:33
Le Belarus a perdu 42730 travailleurs du bâtiments,dont beaucoup dans le secteur de Grodno

Ces travailleurs sont partis travailler à l'étranger, pays Baltes et Russie pour avoir de meilleurs salaires.

Le gouvernement s'efforce de porter les salaires à 4 000 000 de roubles pour limiter les départs et suite à une grève à Grodno

Comme ce sont des chiffres du gouvernement .. donc bidons, comme toujours .!!.

Allez y défoulez de vos commentaires

Bonne journée
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
vendredi 20 juillet 2012 10:42:18
Pourquoi ça serait faux. Ce n'est pas nouveau que beaucoup de travailleurs de l'ex URSS cherchent à s'employer en Russie où il y a du boulot surtout dans le bâtiment. Il y a quelques années j'ai croisé à Moscou deux ouvriers du bâtiment justement, l'un était ukrainien et l'autre arménien mais la majorité aujourd'hui vienne d'Asie centrale.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
vendredi 20 juillet 2012 11:23:05
> **Kokaz écrivait:**
>
> La goutte d'eau qui fait déborder le
> vase est pour bientôt. Peut-être que le lâchée
> d'eau qui semble avoir eu lieu du côté de Krymsk
> et a fait des dizaines de morts sera cette grosse
> goutte d’eau.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour,

Je n'ai pas compris qu'en tu parles de "laché d'eau du côté de Krymsk".
Cela veut-il dire qu'on a ouvert les vannes d'un barrage ?
J'ai suivi un peu cette affaire à la TV RUSSE et vu le président Poutine faire des allers retours dans cette région et sermonner le président de région qui risque sa place, mais je n'ai pas entendu ce dont tu parles.
Comment doit-on interpréter cela ? Erreur humaine, acte de malveillance ou fausse information ?
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
vendredi 20 juillet 2012 17:03:58
Tout à fait d'accord avec toi le vosgien ,car ici pour faire tout ce qui ce construit en bâtiments ,ils embauchent des boulangers et des bouchers (je plaisante).Non mais je suis d'accord ,je ne connais pas le chiffre exact mais je sais qu'il n'en reste pas beaucoup et je comprends qu'ils aillent ou le salaire est supérieur .Mais avec 4 millions pour une famille de 4 personnes ça fait peu quand même,bien que le biélo se contente de quelques patates et d'un bout de lard quand il faut acheter chaussures et vêtements ils ne rigolent pas ,j'ai l'exemple sous les yeux avec ma fille et 2 voisins dont un tire vraiment le diable par la queue.
Pour les chiffres bidons ,tous gouvernement s'en sert ,n'est ce pas ?
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
samedi 21 juillet 2012 10:08:57
> **mirckizamak écrivait:**

> Bonjour,
>
> Je n'ai pas compris qu'en tu parles de "laché d'eau du côté de Krymsk".
> Cela veut-il dire qu'on a ouvert les vannes d'un barrage ?
> J'ai suivi un peu cette affaire à la TV RUSSE et vu le président Poutine faire des allers retours
> dans cette région et sermonner le président de région qui risque sa place, mais je n'ai pas
> entendu ce dont tu parles.
> Comment doit-on interpréter cela ? Erreur humaine, acte de malveillance ou fausse information ?

Les habitants de Krymsk ont vu un mur d'eau s'abattre sur eux et il se trouve qu'un barrage les surplombe et que ce barrage avait un surplus d'eau (du aux chutes de pluie) de 5 millions de m3 qui a été délesté mais on ne sait apparemment pas si c'est arrivé avant ou après la crue qui a noyé la région.
http://www.russie.net/article6621.html
Comme en Russie le pire est souvent hélas la réalité dans les catastrophes ou autres actes de terrorisme et qu'il n'y a pas de fumée sans feu, je fais bien plus confiance aux habitants de Krymsk qui sont en première ligne qu'à un type qui est derrière son bureau à des centaines de kilomètres de là.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mardi 7 août 2012 05:25:51
J'avoue que j'ai beaucoup de mal à comprendre le fonctionnement de l'économie du Belarus

Inflation constante, non maîtrisée, les aliments qui flirtent à présent avec les prix de la France..!!

Augmentation constante du prix des services.. bus, timbres, chauffage, électricité, des charges courantes, de l'énergie, le diesel est à 0.73 € ( 0.52€ il y a 15 mois )

Les amendes de circulation sont de plus en plus nombreuses, a Minsk c'est devenu infernal pour rouler, tellement il y a de radars, y compris embarqués ou en voitures banalisées. Il y en a en quantité, dans les villages paumés dans la très grande périphérie de Minsk et si je ne passais pas mon temps, les yeux rivés sur le compteur, c'est 120 € que je pourrais bouffer par jour. Il y a 15 mois un excès de vitesse c'était 8/9 € maintenant c'est de 30 à 50 € . Je ne vais pas me plaindre de cela, il était temps que le Belarus lutte contre la vitesse et diminuer les accidents. Pour celui qui a 400 CV sous le capot, il a interêt à avoir une première vitesse longue pour rouler en ville.. hot smiley

Le Belarus n'a pas assez d'argent pour financer les études universitaires et à présent c'est 15 000 000 de roubles environ par an par étudiant..!! 1500 €

Mais les salaires augmentent aussi, moins rapidement que l'inflation,ou avec un grand décalage. Je lis que le gouvernement souhaite un salaire moyen de plus de 500$ mensuel..!! Je ne comprends pas cette spirale infernale entre l'inflation et les hausses de salaires et encore moins comprendre le but visé, si ce n'est se rapprocher des salaires de la Russie .. ?

Le commerce extérieur serait excédentaire de plus de 2 milliards de $ depuis le début de l'année, ce qui serait une bonne chose.

Mais d'un autre coté, je lis certaines infos qui parlent d'une politique qui pourrait amener une nouvelle dévaluation..??

Je me pose beaucoup de questions.
Re: La vie au Belarus aujourd'hui et l'avenir, impressions
mardi 7 août 2012 09:17:19
S'il y a autant de radar et si les amendes sont si élevées c'est peut être parce que les policiers ont besoin de se nourrir alors ils se servent sur l'automobiliste comme en Russie ou ailleurs dans certains pays d' ex URSS.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter