Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Les Biélorusses célèbres

Envoyé par nyxam 
Les Biélorusses célèbres
jeudi 25 octobre 2012 17:39:48
Je vous propose ici de citer des Biélorusses connus ou moins connus du grand public mais qui ont chacun à leur manière contribué à la culture, la politique, le sport etc..
Je vous propose d´élargir cette liste aux personnes ayant des origines biélorusses à divers degrés comme par exemple l´actrice Scarlet Johanson.
Je crois qu´on va tous se rejouir d´aprendre qu´untel ou untel sont d´origine belarusse même si on le savait pas avant comme Michael Douglas et son père Kirksmileys with beer
Re: Les Biélorusses célèbres
vendredi 26 octobre 2012 10:27:48
> **nyxam écrivait:**
>
> Je vous propose ici de citer des Biélorusses
> connus ou moins connus du grand public mais qui
> ont chacun à leur manière contribué à la
> culture, la politique, le sport etc..
> Je vous propose d´élargir cette liste aux
> personnes ayant des origines biélorusses à
> divers degrés comme par exemple l´actrice
> Scarlet Johanson.
> Je crois qu´on va tous se rejouir d´aprendre
> qu´untel ou untel sont d´origine belarusse même
> si on le savait pas avant comme Michael Douglas et
> son père Kirksmileys with beer

________________________

Désolé, mais ma culture est très limtée .. smiling bouncing smiley

je n'en connais qu'un .. Le Bisounours
Re: Les Biélorusses célèbres
vendredi 26 octobre 2012 12:36:19
il n'y en a pas à part le Bisounours comme le dit Levosgiengrinning smiley

surtout que le pays en tant que tel n'a que 20 ans d'existence ...avant les frontières bougeaient tout le temps...Comment on peut dire qu'une personne qui est née fin du 19ème ou début du 20ème dans une ville qui se trouverait actuellement en biélorussie se considérait à l'époque comme biélorusse?peut etre qu'elle se considérait plus comme polonaise,lithuanienne,russe,juive ou etc

comme exemple je prendrais Dzerjinski,le monstre qui a créé la Tchéka(surement une des idoles de nyxamgrinning smiley) qui est né dans une ville de lithuanie mais à l'époque province russe et actuellement en biélorussie
Re: Les Biélorusses célèbres
vendredi 26 octobre 2012 16:32:25
Bien sùr,monsieur,beaucoup,beaucoup de migrations pour la plupart forcées,des frontières qui n'en finissaient pas d'être modifiées.Dur d'avoir une certitude sur la naissance de certains.Sans parler des mythes que les Russes inventent à foison afin de détourner l'histoire de la vérité.... qui les dérange!!
Re: Les Biélorusses célèbres
vendredi 26 octobre 2012 20:03:10
Svetlana Alexievitch qui est née en Ukraine mais à vécu en Biélorussie. Elle est très connu en dehors de son pays. Ses livres ont été plusieurs fois mis en scène au théâtre en France et ailleurs. Bien évidemment ses livres ne sont pas sortis en Biélorussie car ils ne font que décrire la réalité de l'ex URSS et notamment de la catastrophe de Tchernobyl

Le début de son plus célèbre livre donne ça "la supplication" donne ça


PROLOGUE

Une voix solitaire

« Je ne sais pas de quoi parler... De la mort ou de l'amour ? Ou c'est égal... De quoi ?
Nous étions jeunes mariés. Dans la rue, nous nous tenions encore par la main, même si nous allions au magasin... Je lui disais : "Je t'aime." Mais je ne savais pas encore à quel point je l'aimais... Je n'avais pas idée... Nous vivions au foyer de la caserne des sapeurs-pompiers où il travaillait. Au premier étage. Avec trois autres jeunes familles. Nous partagions une cuisine commune. Et les véhicules étaient garés en bas, au rez-de-chaussée. Les véhicules rouges des pompiers. C'était son travail. Je savais toujours où il était, ce qui lui arrivait. Au milieu de la nuit, j'ai entendu un bruit. J'ai regardé par la fenêtre. Il m'a aperçue : "Ferme les lucarnes et recouche-toi. Il y a un incendie à la centrale. Je serai vite de retour."
Je n'ai pas vu l'explosion. Rien que la flamme. Tout semblait luire... Tout le ciel... Une flamme haute. De la suie. Une horrible chaleur. Et il ne revenait toujours pas. La suie provenait du bitume qui brûlait. Le toit de la centrale était recouvert de bitume. Plus tard, il se souviendrait qu'ils marchaient dessus comme sur de la poix. Ils étouffaient la flamme. Ils balançaient en bas, avec leurs pieds, le graphite brûlant... Ils étaient partis comme ils étaient, en chemise, sans leurs tenues en prélart. Personne ne les avait prévenus. On les avait appelés comme pour un incendie ordinaire...

Quatre heures du matin... Cinq... Six... À six heures, nous avions prévu d'aller chez ses parents. Pour planter des pommes de terre. Il y a quarante kilomètres de la ville de Pripiat jusqu'au village de Sperijie où vivait sa famille. Semer, labourer... Ses occupations préférées... Sa mère évoquait souvent comment ni son père ni elle ne voulaient le laisser partir pour la ville. Ils lui ont même bâti une nouvelle maison. Mais il a été incorporé. Il a fait son service à Moscou, dans les sapeurs-pompiers, et quand il est revenu : sapeur-pompier ! Il ne voulait pas entendre parler d'autre chose. (Elle se tait.)
Parfois, c'est comme si j'entendais sa voix... Vivante... Même les photos n'agissent pas sur moi autant que sa voix. Mais il ne m'appelle jamais... Et en rêve... C'est moi qui l'appelle...
Sept heures... À sept heures, on m'a fait savoir qu'il était à l'hôpital. J'ai couru, mais la milice avait déjà isolé le bâtiment et n'y laissait entrer personne. Seules les ambulances traversaient le barrage. Les miliciens criaient : près des voitures, la radiation bloque les compteurs au maximum, ne vous approchez pas. Je n'étais pas seule : toutes les femmes avaient accouru, toutes celles dont les maris se trouvaient dans la centrale, cette nuit-là. Je me suis lancée à la recherche d'une amie, médecin dans cet hôpital. Je l'ai saisie par la blouse blanche lorsqu'elle est descendue de voiture :
— Fais-moi passer !
— Je ne peux pas ! Il va mal. Ils vont tous mal. Mais je ne la lâchai pas :
— Juste jeter un regard. Elle me dit :
— D'accord, allons-y ! Pour un quart d'heure, vingt minutes.
Je l'ai vu... Tout gonflé, boursouflé... Ses yeux se voyaient à peine...
— Il faut du lait. Beaucoup de lait ! m'a dit mon amie. Qu'ils boivent au moins trois litres
— Mais il n'en prend pas.
— Désormais, il en prendra.
Nombre de médecins, d'infirmières et, surtout, d'aides-soignantes de cet hôpital tomberaient malades, plus tard... Mourraient... Mais alors, personne ne le savait...
À dix heures du matin, l'opérateur Chichenok rendit l'âme... Il fut le premier... Le premier jour... Nous avons appris plus tard que le deuxième, Valera Khodemtchouk, était resté sous les décombres. On n'était pas parvenu à le dégager. Son corps a été noyé dans le béton. Mais nous ne savions pas encore qu'ils étaient tous les premiers...
Re: Les Biélorusses célèbres
samedi 27 octobre 2012 09:30:36
J'ai lu ce livre et c'est vrai que c'est un beau livre ,elle écrit très bien et résume à la perfection ce qu'il c'est passé,c'est poignant ,par moment ça prend aux tripes .
Mais dans tout ça n'oubions pas Chagall ,né en russie mais aynat passé sa jeunesse au Belarus .
Re: Les Biélorusses célèbres
samedi 27 octobre 2012 14:07:56
Cette femme;Svetlana alexievitch,ses écrits...est-il nécessaire de nous rabacher tous les 3 mois ces arguments.Avec un encart sur la Tchètchènie,et la dose sera complète...Même un alcolique comme moi peut en avoir ras le bol......Forumeuse,un nouveau métier,les temps sont durs!!!!!Vive.....le soçiétal à la béarnaise..
Re: Les Biélorusses célèbres
dimanche 28 octobre 2012 12:01:51
> **Mifratione écrivait:**
>
> Cette femme;Svetlana alexievitch,ses écrits...est-il nécessaire de nous rabacher tous
> les 3 mois ces arguments.Avec un encart sur la Tchètchènie,et la dose sera complète...Même un
> alcolique comme moi peut en avoir ras le bol......Forumeuse,un nouveau métier,les temps
> sont durs!!!!!Vive.....le soçiétal à la béarnaise..

Svetlana Alexievitch n'a jamais écrit sur la Tchétchénie. Vous confondez peut être avec Politkovskaïa.
Ensuite désolé de vous rabattre les oreilles mais s'il y a bien un endroit et un sujet où je peux en parler c'est ici non?
Car je suis désolée de vous le dire mais oui Madame Alexievitch est relativement célèbre à l'étranger.
Que ça vous gonfle n'enlève rien à son talent.
Re: Les Biélorusses célèbres
lundi 29 octobre 2012 15:21:34
Nous allions oublier la chère Victoria Azarenka ,célèbre car médaillée par son président de "la médaille de la patrie",chose qui était jusqu'à présent réservée aux héros de guerre ,et qui a engranger 1,7 million d'euros en moins de deux semaines, mais....... "chuuuuuut" faut pas le dire ,les impôts ne le savent pas .
Re: Les Biélorusses célèbres
mardi 30 octobre 2012 18:56:03
Le belarus d'autres fois avait des frontieres pas tres claires avec l'Ukraine et c'etait finalement la Russie,

Ce qui importe c'était qu'il y avait des juifs, des russes non-juifs, des poètes , des chanteurs, des musiciens , des mathématiciens.

Je pourrais te dire que Grothendieck, un des plus grand mathématicien qui soit avait son père issu de la communauté juive situee entre le belarus et l'Ukraine. Ukraine? Belarus? Bah! peu importe.

au fond ce qui compte c'est qu'il y avait ce fameux 'yiddishland' mais qui n'etait qu'une des facettes de cette epoque qui finalement etait plus multiculturelle que la notre!

ca nous renvoie a notre horrible et si terrible médiocrité actuelle.
Re: Les Biélorusses célèbres
samedi 30 mars 2013 21:56:30
Saoutchik, le grand carrossier considéré comme Français, mais comme le dit wiki, kiki, kakapedia: "Né près de Minsk en Ukraine"... La très grande banlieue alors! :-D
Re: Les Biélorusses célèbres
lundi 1 avril 2013 18:23:38
Et pas mal de peintres bien sûr, mais citons celui qui a eu une carrière internationale avec les costumes et décors des Ballets Russes: Bakst.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter