Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

le poisson de la Berezina est il sain ?

Envoyé par Minask 
le poisson de la Berezina est il sain ?
mardi 27 novembre 2012 18:57:34
Bonsoir,
le poisson de la Berezina est il consommable ou impropre à la conso.
On entend qu il vaut mieux le pêcher et le relâcher, que le consommer.
Quel pêcheur a des infos là dessus ?
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
mercredi 28 novembre 2012 00:07:15
Salut, aucune idée, ça serait triste pour les 200 ans de la bataille!winking smiley
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
mercredi 28 novembre 2012 07:39:43
Il se dit la même chose pour le poisson du "niéman" ici à Grodno et je n'ai jamais vu autant de pêcheurs que cette année ,pêcheurs qui consomment le poisson et que certains vendent séché sur les marchés et que d'autres achètent sans problème ,moi même je le pêche et le mange .Ou y a t'il aujourd'hui un fleuve ou grande rivière non polluée ? ça doit se compter sur les doigts d'une main .
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
mercredi 28 novembre 2012 11:28:00
Très bonne question mais je ne sais pas. Je pense qu'il doit avoir un gout de défaite plus que de vase (de Soisson). smiling smiley
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
mercredi 28 novembre 2012 13:10:16
"le poisson de la Berezina est il sain ?"

Ça risque de partir comme finaliste pour la question la plus pourrie de l'année, toutes catégories confondues.
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
mercredi 28 novembre 2012 19:00:13
> **Minask écrivait:**
>
> Bonsoir,
> le poisson de la Berezina est il consommable ou
> impropre à la conso.
> On entend qu il vaut mieux le pêcher et le
> relâcher, que le consommer.
> Quel pêcheur a des infos là dessus ?

Je rejoins l'avis de vanvan.Ma femme,native de Bobruisk,a toujours consommé le poisson de la Bérézina.Et pourtant,elle travailla toute sa jeunesse dans une usine de "spirit"comme toute sa famille.Cette usine chimique,comme pratiquement un grand nombre de sites ne bénéficie pas de traitement des éffluents en ammont(avant le déversement) dans le cours d'eau comment en Occident.

En Bielorussie,on consomme les poissons sans sourciller...La carpe frite est un plat national ou presque!!!En France,tous les fleuves sont polués durablement comme les leurs;mais les associations sont plus nombreuses et plus tatillonnes.On défend la consommation du poisson,mais on autorise les pesticides..Où est la vérité???

En Bielorussie,vous pouvez consommer le poisson,comme les champignons.Faites comme eux,ou alors cherchez les filets de hareng pêchés en Baltique....Ils sont exellents et pas chers!!Bon appétit.smileys with beer
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
jeudi 29 novembre 2012 11:47:40
Bien sûr tout est très sain en Biélorussie. Demandez donc à ceux qui morts des suites de la radioactivité tchernobylienne s'ils apprécient les bons produits made in Biélorussie.
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
jeudi 29 novembre 2012 15:43:28
> **Kokaz écrivait:**
>
> Bien sûr tout est très sain en Biélorussie.
> Demandez donc à ceux qui morts des suites de la
> radioactivité tchernobylienne s'ils apprécient
> les bons produits made in Biélorussie.

___________

Kokaz

Malheureusement le ridicule ne tue pas .. sinon notre vie sur le forum Belarus serait bien plus agréable

Tchernobyl n'est pas au Belarus, n'accusez pas le Belarus d'être responsable, parce que le Belarus a fermé toutes les centrales nucléaires du type Tchernobyl
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
jeudi 29 novembre 2012 16:04:27
Par ce que tu crois que toi quand tu manges des bananes (de nos dom-tom) elles sont sans risque,toute la merde venant de chine est elle meilleur que les produits biélos et les fruits et légumes espagnols c'est mieux ,tu me fait marrer avec ton Tchernobyl ,certaines zones du côté de Gomel sont encore interdites et je peut te dire que les produits vendus et venant de cette région sont boudés par la plupart des gens ,j' ai déjà dit sur ce forum que j'avais acquis un compteur"quartex" très fiable ,au centre aéronautique de Toulouse FRANCE et que celui ci reste toujours en dessous du seuil prescrit et largement en dessous ,alors quand tu sais pas ferme là ,n'affabule pas ,à force tu gonfles grave .
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
jeudi 29 novembre 2012 17:36:17
Chère Madame,on connait la chanson maintes fois répétées de votre part sur le forum bièlorusse.Pourtant,vous ne pouvez ignorer l'état sanitaire de nos fleuves et cours d'eau.Concernant les pesticides,nous sommes deuxième consomateur mondial.

Avec toutes les casseroles médicales que nous tribalons ces 20 dernières années;faut arrêter.....Surtout en ce moment!!!!

Pour ma part,je consomme champignons et poissons Bièlorusses depuis des années,et,vous le savez bien.Je connais le pays,vous non!!
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
jeudi 29 novembre 2012 20:21:52
> **mirtadelle écrivait:**
>
> "le poisson de la Berezina est il sain ?"
>
> Ça risque de partir comme finaliste pour la
> question la plus pourrie de l'année, toutes
> catégories confondues.

C'est ta tronche de Hareng qui doit être pourrie...
thumbs upthumbs upRe: le poisson de la Berezina est il sain ?
jeudi 29 novembre 2012 23:04:17
Monsieur Minask,pardonnez moi;mais votre vue traverse-t-elle l'écran de votre ordinateur.......thumbs up
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
vendredi 30 novembre 2012 00:20:37
> **Minask écrivait:**
>
> > **mirtadelle écrivait:**
> >
> > "le poisson de la Berezina est il sain ?"
> >
> > Ça risque de partir comme finaliste pour la
> > question la plus pourrie de l'année, toutes
> > catégories confondues.
>
> C'est ta tronche de Hareng qui doit être
> pourrie

Eh non mois je serais plutôt du genre requin, d'ailleurs j'aime pas les thons et les phoques, je leur bouffe la gueule.
Re: thumbs upthumbs upRe: le poisson de la Berezina est il sain ?
vendredi 30 novembre 2012 07:44:58
> **Mifratione écrivait:**
>
> Monsieur Minask,pardonnez moi;mais votre vue
> traverse-t-elle l'écran de votre
> ordinateur.......thumbs up

Non cher Monsieur, mais il sent tellement fort qu aucun doute n est possible.....
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
vendredi 30 novembre 2012 12:25:10
Kokaz je suis en train d'avoir les mains palmées ,serait ce du aux poissons de la Bérézina ou du Niéman ou moi qui devient fainéant ?,je m'adresse à toi car tu connais bien Tchernobyl et ton avis me sera précieux,merci pour ta réponse dont je ne doute pas le contenu.
Re: thumbs upthumbs upRe: le poisson de la Berezina est il sain ?
vendredi 30 novembre 2012 18:05:55
>grinning smiley<> **Minask écrivait:**
>
> > **Mifratione écrivait:**
> >
> > Monsieur Minask,pardonnez moi;mais votre vue
> > traverse-t-elle l'écran de votre
> > ordinateur.......thumbs up
>
> Non cher Monsieur, mais il sent tellement fort qu
> aucun doute n est possible.....

S'il sent que de la gueule,ça m'étonnerait....ce monsieur est un grand voyageur.....communiste;un ex-gardien de Goulag!!!
Un initiateur des réformes agraires,chez lui les radis poussent à l'envers....>grinning smiley<
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
vendredi 30 novembre 2012 21:01:01
Levosgien enfin je ne vous parle pas d'une culpabilité des biélorusses dans la catastrophe de Tchernobyl où allez vous chercher tout ça?!? mais vous n'êtes pas sans savoir j'espère que 70% des radionucléides provenant de l'explosion du réacteur numéro 4 de Tchernobyl ont été porté par les vents sur le sol biélorusse dont 23% du territoire est aujourd'hui irradié. Les biélorusses ne sont pas coupables ils sont hélas victimes mais Loukashenko comme l'OMS, l'AIEA ou le lobby du nucléaire français sont 100% coupables et criminels du fait de la minimisation volontaire et systématique des problèmes dus aux radiations sur la santé des citoyens biélorusses, ukrainien de la zone de Tchernobyl ou sur celle des liquidateurs.
Ce qui a pour conséquence que Loukashenko cherche à repeupler les zones contaminées agricoles, que ceux qui osent dire la vérité sont jetés en prison comme Iouri Bandajevski, sont bannis du territoire biélorusse comme le fut Svetlana Alexeïevitch et que paradoxalement les fortes têtes qui ne prêtent pas allégeance au président ou "votent mal" sont envoyés dans les territoires contaminés comme punition!
Plusieurs chercheurs d'ex URSS ou de Biélorussie ont montré le lien entre Tchernobyl et l'explosion de certains cancers ou du nombre de maladies cardiovasculaires.

«la contamination dans les terres touchées par la catastrophe de Tchernobyl aurait "pourri" selon les termes de Loukashenko et il serait de nouveau possible de cultiver la terre là où nul ne devrait la cultiver ni se nourrir de ses fruits. Cette politique est implicitement avalisée par de nombreuses instances internationales liées à l'industrie nucléaire, qui, comme l'OMS publient régulièrement des rapports pour rappeler à qui veut l'entendre qu'il est impossible d'établir un lien entre la catastrophe de Tchernobyl et l'augmentation de certaines maladies graves, ou que la cause de ces maladies ne serait pas tant dues à la radiation qu'à un sentiment de stress! »

« Si la journaliste-écrivaine Svetlana Alexeïevitch a vu ses écrits décriés et interdits en Biélorussie, et a subi une campagne de diffamation l’accusant d’être un agent de la CIA, c’est l’affaire Bandajevski qui illustre à l’extrême ce que Tchernobyl veut dire en dictature. L’idée qu’il était possible de prouver la relation entre le développement de certaines pathologies et l’ingestion quotidienne de petites doses de radiation par la nourriture a valu à ce professeur de médecine nucléaire d’être condamné à 8 ans de détention par un tribunal militaire pour avoir « accepté des pots de vin de ses étudiants » (version officielle). L’affaire Bandajevski montre en outre ce qu’il peut advenir des résultats de toute étude épidémiologique dont les résultats n’ont pas été d’abord avalisés par l’industrie nucléaire. Le problème posé par l’alimentation est d’autant plus important que, dans le contexte de déstructuration économique et sociale qui a suivi la catastrophe de Tchernobyl et la chute de l’URSS, la grande majorité de la population de ce pays n’a pas d’autre solution que de se nourrir des produits cultivés dans les datchas familiales. Seule une partie très privilégiée de ses habitants a les moyens d’éviter de se nourrir de la production agricole locale. Dans la plupart des villes, il est même impossible de vérifier la provenance des produits présentés sur les étals des magasins ou des marchés. Dans les villages, la situation est encore aggravée par le troc de nourriture sur lequel repose toute l’économie locale.
La non reconnaissance d’un lien entre Tchernobyl et le développement de nombreuses pathologies a des conséquences graves ne serait-ce que dans le traitement quotidien des préjudices sanitaires occasionnées par la catastrophe. La population se retrouve face à un système de sécurité sociale inadapté. En 2002, le directeur de l’hôpital pour enfants de la ville de Homel à 150 kilomètres de la centrale profitait de la présence d‘une délégation diplomatique française pour réaffirmer que pas un enfant de la région ne pouvait être considéré comme sain, et que la situation du corps médical local face à ce problème était devenu tout bonnement ingérable. Il rappelait par ailleurs que les enfants nés en 1986 avaient l’âge d’enfanter à leur tour, et il posait la question des moyens nécessaires pour gérer les problèmes de santé de leur descendance. On lui offrit trois sapins de Noël, une dizaine de poupées Barbie pour 600 enfants, quelques paquets de vêtements et un carton d’oranges, dont la plupart avaient pourri au cours du voyage entre la France et la Biélorussie »
Biélorussie, mécanique d’une dictature Jean Charles Lallemand, Virgnie Symaniec, 2007
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
samedi 1 décembre 2012 01:06:50
> **Kokaz écrivait:**
>
> Levosgien enfin je ne vous parle pas d'une
> culpabilité des biélorusses dans la catastrophe
> de Tchernobyl où allez vous chercher tout ça?!?
> mais vous n'êtes pas sans savoir j'espère que
> 70% des radionucléides provenant de l'explosion
> du réacteur numéro 4 de Tchernobyl ont été
> porté par les vents sur le sol biélorusse dont
> 23% du territoire est aujourd'hui irradié.

Exact en Ukraine tout le monde sait que c'est la Biélorussie qui s'en est pris plein la gueule, les vents et la proximité avec la ville de Tchernobyl ayant tout envoyé la bas.

D'ailleurs si les vents avaient été contraires a ce moment c'est le territoire Ukrainien qui aurait tout pris.

mais d'un cote les Ukrainiens proposent actuellement d'enfouir des déchets radioactifs sur le site de Tchernobyl ( faut vraiment le faire !) , de l'autre on passe sous silence les taux réels de radioactivité en Biélorussie et l'impact sur la faune et la flore.

En Ukraine ils ont un proverbe/expression pour décrire la nourriture, la pollution des étangs et des lacs qui dit 'vce Yad': tout est du poison...

Ceci dit la nature reprend ses droits et les animaux se sont adaptes sur plusieurs générations même en ayant des taux de radioactivité bien au-dela de la normale.Donc est-ce que c'est dangereux de les manger? Impossible a dire. De toutes les façons, avec les écoulement des eaux les poissons ont certainement une radioactivité au-dessus de la normale. Quant a la contamination radioactive qui aurait 'pourrie' , n'importe quel étudiant en science au lycée apprends que la radioactivité a une décroissance extrêmement lente ( réduction en exponentielle inverse ! ) et qu'il faut des milliers d'années avant même une diminution de moitie.Par contre les organismes biologiques peuvent s'adapter ( ils ont pas le choix ) et tolérer des taux radioactifs bien supérieurs a la moyenne. Tous les organismes ne développeront pas de cancer.
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
samedi 1 décembre 2012 10:22:40
Kokaz ,

cela fait peut être la dixième fois au moins que tu relances le sujet de Tchernobyl en citant toujours les mêmes auteurs sur ce drame humain

Mais si ces scribouilleurs étaient des grands seigneurs et non des grands saigneurs, ils commenceraient leur livre en disant que tous les droits de ce torchon, seront reversés aux victimes de Tchernobyl. Parce que faire du fric sur la misère humaine est ce que j’estime le comble de l’indécence et de la médiocrité. Mais chez toi cela t’émoustille.

Si tu étudiais l’état du Bélarus à l’époque de l’accident de Tchernobyl le 26 avril 1986, ce pays n’était certainement pas armé financièrement, ni préparé techniquement pour faire face à une telle catastrophe. La centrale de Tchernobyl n’avait que 2 années et c'était un fleuron de l’industrie Nucléaire Russe.

Probablement qu’il y a eu des manquements, des improvisations, des erreurs, d’énormes erreurs sur la gestion de ce drame, un manque de moyens évident et surtout une impréparation à un tel drame.

De plus les Russes furent très muets sur l’ampleur de ce drame. Ce fût du facile pour quelques illuminés de noircir le tableau et faire du fric en écrivant les failles d'un tel drame

En 1986 le bisounours n’était pas encore au pouvoir, il n’a été élu que plus de 6 ans après.

Alors tu cesses de taper sur le bisounours qui n’était pas encore président au moment de l’explosion ou alors tu t’informes.

Tu ne cesses de nous raser sur le Belarus, mais comme par hasard, tu ne parles pas de KIEV qui est à une centaine de km. Tu vas te promener à KIEV, mais tu ne viendrais pas au Belarus qui est pollué. Quelle incohérence habituelle dans tes propos. Je voulais te signaler que les poissons de la Bérézina sont péchés la nuit étant radioactifs ils sont fluorescents…smiling bouncing smiley

C’est toujours du grand n’importe quoi chez toi, pour vomir sur le bisounours.

Mais tu ferais mieux de t’occuper de la belle démocratie Française et de ce gouvernement « normal » qui continue la gabegie.

Pour exemple

Le Président de la République, François Hollande, a créé une commission de "rénovation et de déontologie de la vie publique".
Cette commission est chargée de proposer des réformes pour répondre aux préoccupations exprimées par le Président dans une lettre, et de formuler toutes les autres recommandations qu'elle jugera utiles. Elle remettra son rapport au Président de la République avant le 15 novembre 2012.
Voici la liste des membres de la commission :

M. Lionel Jospin, ancien Premier ministre, est nommé président de la commission instituée par le présent décret.

Sont nommés membres de la commission :

M. Olivier Schrameck, président de section au Conseil d'Etat ;
Mme Chantal Arens, présidente du Tribunal de Grande Instance de Paris ;
Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ancienne ministre ;
Mme Julie Benetti, professeure à l'université de Reims ;
M. Jean-Claude Casanova, membre de l'Institut, président de la Fondation nationale des sciences politiques ;
M. Jean-Pierre Duport, préfet de région honoraire ;
M. Jean-Louis Gallet, conseiller à la Cour de Cassation, vice-président du Tribunal des Conflits ;
Mme Marie-Christine Lepetit, chef du service de l'Inspection générale des finances ;
Mme Wanda Mastor, professeure à l'université Toulouse-I ;
M. Ferdinand Melin-Soucramanien, professeur à l'université Bordeaux-IV ;
Mme Agnès Roblot-Troizier, professeure à l'université d'Evry ;
M. Dominique Rousseau, professeur à l'université Paris-I ;
Mme Hélène Ruiz-Fabri, professeure à l'université Paris-I.
Est nommé rapporteur général de la commission : M. Alain Ménéménis, conseiller d'Etat.


CE QU'IL FAUT SAVOIR :

Monsieur Jospin sera rémunéré à hauteur de 122. 000 euros pour ce travail "difficile",
Madame Bachelot 92 000 euros,
Et les autres auront 80 000 euros.

Mais ce n' est pas tout ! Il est écrit dans le décret n° 2012-875 : "La commission peut entendre ou consulter toute personne de son choix. Ces personnes nommées « Consultant » toucheront une indemnité de 35 000 euros pour leurs conseils".
34 ont déjà été nommées

dont :

Mme Sylviane Agacinski, philosophe, épouse de Mr Jospin

Mr Pierre Bachelot, fils de Mme Bachelot

Voilà une commission qui va coûter au contribuable 2. 444. 000 euros... sans compter les frais annexes de ces membres, qui pourraient s’élever à 600 000 euros.

En voila une montagne de fric gaspillée par les grandes démocraties, avec cela tu pourrais acheter des médicaments et des oranges pour les irradiés du drame de Tchernobyl

Alors être scandalisée pour quelques oranges pourries, tu ferais mieux de regarder ce qui est devant ta porte, avant de parler d’un pays où tu n’as jamais mis les pieds.

De très nombreuses organisations mondiales se sont mobilisées à l’époque pour la gestion du drame de Tchernobyl dont l’OMS qui a toujours des représentants au Belarus et l'OMS dispose de fonds pour sa mission ( j’en ai rencontré un à Minsk )

Le monde s’est mobilisé pour payer le nouveau sarcophage du réacteur qui dépasse le milliard d’euros. Alors c’est facile pour les « scribouilleurs » de tes lectures pas très saines d’enfoncer des portes ouvertes et trouvant la faille dans un drame. C’est plus facile de dénoncer que d’âgir.

Quand je lis sur la même page Google, 45 000 chômeurs de plus en octobre en France et 2 lignes en dessous, tu lis, E Vals présente un texte de loi pour régulariser les clandestins.. ?? je crois rêver.

Tout ce cela me rapproche encore plus du bisounours et de sa façon d’administrer la Bielorussie, parce qu’il n’y a pas un tel bordel au Belarus.

Les habitants des zones polluées par Tchernobyl , furent déplacés et même parfois de force, c’est comme cela que la famille de Sharapova la joueuse de tennis s’est retrouvée en Russie. Peut être que Sharapova doit son talent et son charme grâce au Césium 137.

Cela a été plus difficile pour certaines familles proches des zones définies comme contaminées de quitter leurs terres natales et certaines refusent toujours de s’éloigner de ces zones. Alors peut-être qu’il y a encore des familles qui cultivent dans des zones faiblement irradiées, mais c’est leurs choix.

Maintenant si tu ne sais pas quoi faire de tes journées, tu peux toujours chercher à trouver une association caritative, pour aider les victimes de Tchernobyl ou les femmes d’Afrique qui meurent en accouchant ou en allant distribuer du riz aux gosses qui meurent de faim.

Tu demandes au gouvernement l’équivalent de la gabegie de la commission Jospin, tu verras que tu peux faire de grandes choses pour l’humanité.

Au moins à l’heure du bilan final, tu pourras être enfin heureuse d’avoir été utile dans ta vie de névrosée.
Re: le poisson de la Berezina est il sain ?
samedi 1 décembre 2012 13:44:40
Monsieur Levosgien vous faites erreur sur la personne j'ai très peu parlé de Tchernobyl ici mais beaucoup plus de Svetlana Alexeïevitch qui a écrit sur Tchernobyl "La supplication" que je conseille à tout le monde de lire. Ce n'est pas une illuminée et tout ce qui est écrit dans son livre est tiré d'un énorme travail d'interview auprès des personnes qui ont vécu le drame de Tchernobyl. Ce livre est aussi fort et universel que l'ont été certains ouvrages parlant de la Shoa (les livres de Primo Levi notamment) ou ceux de Soljenitsyne sur le goulag.
Zelmak a beaucoup plus et bien parlé des ravages des retombées de Tchernobyl en Biélorussie que moi.

De plus je n'ai pas pu citer les scribouillards comme vous dites, Jean Charles Lallemand (politologue spécialisé dans l'étude de la Russie et la Biélorussie) et Virgnie Symaniec (spécialiste des questions culturelles et linguistiques en Biélorussie) car je ne connais leur existence et leur ouvrage que depuis deux semaines!
Et enfin dans leur livre qui fait 240 pages seules une dizaine de pages sont consacrées au drame de Tchernobyl car le sujet du livre est "Biélorussie, mécanique d'une dictature"! ça m'étonnerait qu'avec un sujet pareil ils aient fait fortune. En effet c'est un peu moins vendeur qu'un énième livre sur les dessous de l'affaire DSK.

Pour le reste c'est étrange comme dirait Zelmak (non ce n'est pas mon maitre à penser) comment quand on parle de Biélorussie sur un forum consacré à la Biélorussie vous nous répondez par 30 lignes sur la politique française.

Je préfère être une névrosée qui regarde certaines réalités en face qu'un homme hyper sain comme vous qui se cache sous les jupes du dictateur pour ne voir du monde que le noir séant du père fouettard.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter