Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Un français, une Russe, un avenir possible?

Envoyé par Fabien88 
Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 4 mars 2010 12:13:45
Bonjour tout le monde,

Je n'aime pas particulièrement raconter ma vie, mais j'ai la sensation que beaucoup de personnes sur ce forum ont des réponses aux questions que je me pose, car je sais que nombreux d'entre vous ont fait le choix de partager leur vie entre la France et la Russie.

Il y a 7 mois pendant un voyage touristique à l'étranger, j'ai aperçu une fille très mignonne et assez timide.
J'ai décidé d'aller à sa rencontre afin de la séduire (faute de n'avoir rien de plus intéressant à faire).
Elle était accompagnée de ces amies, je me suis rapidement aperçu que c'était des Moscovites.
À ce moment-là, je ne connaissais presque rien de la Russie.
Cette fille avait quelques choses de spécial si spécial qu’à l'heure d'aujourd'hui, je ne pense pas pouvoir trouver une femme aussi intéressante à mes yeux.
J'ai passer les 7 derniers mois à lui parler jour après jour par mail, par lettre, en passant le plus clair de mon temps libre sur skype à discuter avec elle.
J'ai même passé dix jours à Moscou en sa compagnie, c'était magnifique.
Je ne sais pas par quel phénomène c'est possible, mais je comprends cette fille bien mieux que mon meilleur ami qui est mon voisin de pallier, nous sommes très similaires, sa façon de penser, ses envies.
C'est incroyable, mais elle a un raisonnement logique..
Vous en connaissais beaucoup vous des femmes logiques?
C'est la première de ma vie que je voie ça, jusque-là je pensais que cela n'exister pas.

Bref vous l'aurait compris, je suis fou de cette fille, seulement elle est Russe.. -_-
Malgré les difficultés que cette situation représente, si un futur ensemble est possible, nous voulons essayer.
Ce qui m'amène sur ce forum.

Nous sommes actuellement étudiants.
Elle fait des études de droit, elle a déjà fait 5 années.
Elle fait également des études en parallèle dans une université linguistique où elle apprend l'Anglais et le Français.
Je doute que des équivalences existent concernant le droit puisque les lois ne sont pas les mêmes entre ces deux pays (J'ai tord?).
Ce qui m'amène à penser que la meilleure solution est que je la rejoigne.
L'année prochaine, je serai titulaire d'un master of science en informatique.
J'aimerai savoir s’il est possible avec un tel diplôme de travailler à Moscou avec un niveau de revenue similaire à la France.
J'aimerai savoir aussi s’il est absolument indispensable de parler Russe pour avoir un boulot d'ingénieur en Russie.
Si c'est indispensable, quel niveau faut t'il avoir?
Peux être, un bon niveau en anglais es suffisant ?

J'aimerai également savoir comment certains d'entre vous ont pu régler le problème de la nationalité?
Mariage? Changement de nationalité? Double nationalité?
Combien de temps est-il possible de rester en Russie avec un visa avant de se marier ?
Des visas de un an existent si on trouve un emploi ?

J'en viens maintenant à ma question la plus importante.
Pour obtenir mon diplôme, je dois effectuer un stage de 6 mois à temps complet.
Je me suis renseigné aux prés de mon école et le pays où je réalise ce stage n'a pas d'importance.
J'aimerai énormément faire ce stage à Moscou afin de pouvoir vivre six mois avec ma copine et être certain de vouloir faire ma vie à ces côtés.
Seulement, réalisé un tel stage à Moscou est réaliste ?
En fait, j'ai peur d'être déçu par vos réponses..
Un visa me permettant de faire cela existe?
Un visa de plus de 6 mois?
Je sais que je peux obtenir de l'aide de son côté pour faire les papiers ainsi que pour trouver une entreprise pouvant m'accueillir, je pense qu'avec de la volonté, il est possible que je trouve.


Je vous remercie d'avance pour les réponses que vous pourrez m'apporter.
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 4 mars 2010 13:55:03
Je suis votre ami,car vous ètes positif,et courageux...très amoureux TB.
Pour la mise en place de la procédure "de proximité" avec cette jeune qui semble élue(!!!!) vaut mieux vous adresser au Vosgien.Il connait.
Et,de grace,n'écoutez pas les connards qui prennent pied sur ce forum.Les causeurs!!!!!
C'est curieux,il encore moins d'un an;ces "prédateurs narquois" n'éxistaient pas.Cela me laisse songeur et perplexe.
N'entrez pas dans leur jeu,vous ètes nouveau.
Dans la mesure où on peut aider.Nous serons là.
Courage et bien à vous.
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 4 mars 2010 16:20:43
Trés bien.thumbs up
cela fait du bien d'avoir de l'air frais qui arrive parfois.
Faites votre stage en Russie cela sera une trés bonne expérience et pourquoi pas trouver un travail ensuite en Russie, et, concrétiser un amour naissant.
Bonne chancesmileys with beer
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 4 mars 2010 17:45:39
bonjour pas beaucoup d expérience concernant ta situation d étudiant et les possibilités,il faut se dire que ce sera difficile pour l administratif mais aussi que l amour est plus fort que tout .bon courage a vous deux
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 4 mars 2010 17:55:13
Il y a trop de choses pour pouvoir répondre efficacement..
Passer des études, à l'amour,( ou inversement) puis au mariage en cherchant du travail là bas..pouffffffffff

Il faut prendre les choses dans l'ordre
Déjà les jeunes femmes Russes tombent rapidement amoureuses d'un occidental ..!! De là à en déduire que c'est la bonne pour son avenir, il faut bien réfléchir et passer un bon moment avec, parce que le caractère n'est pas évident et rien n'est évident dans tout ce que tu évoques, et si tu n'as pas de fric..;!! hummm Elles peuvent se montrer redoutables rapidement.
Pour ma part je m'adresserais au consulat de France à Moscou pour tes études et ton stage, ils vont te conseiller, te donner la marche à suivre et la faisabilité.
Tu peux essayer un Erasmus, si tu es dans les normes pour faire un stage là bas ( sans le Russe je pense que c'est non ??)
Si tu ne parles pas Russe..; je ne sais pas ce que tu peux faire là bas, les multinationales ne sont pas nombreuses à prendre un stagiaire qui ne parlerait pas un mot de Russe..!! (Mon ex boite est implantée là bas et mon ancienne secrétaire bosse à Moscou, mais elle parlait le Russe)
Déjà pour trouver ton chemin avec l'écriture cyrillique.. tu vas souffrir
Je ne sais pas si tu as une idée du coût de la vie à Moscou, mais c'est presque comparable à la vie dans une grande ville Française.
J'ai passé 4 jours à Moscou l'année dernière avec ma femme parce que je voulais voir Moscou, même en logeant chez l'habitant, juste les restos et 2 discos et pas de folies, un RMI ne suffirait pas pour 4 jours, Mais nous étions dans le centre de Moscou, en banlieue aucune idée des prix..
Moscou est une ville horriblement chère et tu te demandes comment ils font pour avoir autant de fric
Maintenant je ne sais pas comment cela se joue pour un étudiant qui veut faire un stage et si tu ne parles que l'Anglais, ce n'est pas évident.
La jeunesse instruite parle Anglais ( et encore pas toujours bien) mais pour 97% de la population c'est rien du tout.
Trouver un job d'ingénieur là bas.. pouffffffffff je n'ai aucune idée, et avant que tu puisses avoir un titre de séjour qui t'autorise à travailler en Russie, tu n'es pas au bout de tes peines. Je crains aussi que cette période te coûte un max d'argent, il ne faut pas se voiler la face.
Mais il faut avoir le moral, rien n'est impossible comme nous disons en France.
Mais franchement si tu ne parles pas un minimum de Russe... je ne suis pas optimiste pour ta démarche, sauf à avoir beaucoup de chance dans une multinationale..!! Mais il y a de la concurrence.
Je ne suis pas négatif, c'est à toi de prendre ton destin en main, il n'y a pas de recettes toutes cuites.
Je ne vois que le consulat qui peut t'orienter, mais si tu ne parles pas du tout le Russe..hummmmmmmmm

Bon courage tu commences par cela, en te disant que ce n'est pas une rencontre de 8 / 15 jours et même avec skype que c'est bingo à vie
Il faut être très prudent envers les femmes Slaves, en pesant bien toutes les composantes de ton projet.

Pas facile pour répondre, et surtout pas d'ironies de ma part, ta démarche est courageuse mais pas sans risques , quand tu n'as pas de revenus.
je répondrai à tes questions, si cela est dans mes moyens
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 4 mars 2010 18:14:05
Tu m'excuseras j'ai envoyé ma réponse rapidement, sans terminer
Tu peux demander à l'Ambassade de France au poste économique, la liste des sociétés Françaises qui sont implantées en Russie dans le domaine informatique..ou autres ( Peut être Cap Gémini ?? ) et contacter ces entreprises directement pour ton stage.
Pour l'équivalence des diplômes je ne sais pas ... mais je crois qu'il n'y a pas d'accord sur les équivalences entre la France et la Russie.
Pour le salaire comme en France ..?, hum
Tu dois te renseigner sur place. je pense que c'est encore nettement inférieur et qu'il faut faire son trou pour trouver mieux

amicalement
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 4 mars 2010 20:29:04
bonsoir,

concernant le travail en Russie, les études je ne peux pas te renseigner, mais sur l'amour, fonce, profites en, si tu as beaucoup de sentiments pour cette jeune femme et réciproquement alors fait tout pour réussir ton projet, les autres conseils précédent sont très importants mais je te dirais personnellement dans quelques mois si mon amour avec ma belle russe aura un avenir possible, et je lis aussi les bons conseils des "anciens" très attentivement mais quand on aime il faut surtout pas se restreindre et trop poser de questions..
Oui etre toujours optimiste et positif face aux problèmes c'est deja la première chose à faire dans votre cas

Cdt
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
vendredi 5 mars 2010 00:05:29
Heu non non je ne suis pas parano mais c'est moi le prédateur narquois? Tout ça parce que j'ose montrer du doigt ce qui ne va pas en Russie. Appelez moi plutôt monstre moqueur ça me ferait plaisir.

Pour ma part j'ai très bien tenu un mois avec un RMI en Sibérie mais je n'allais ni à l'hôtel ni en boite de nuit mais plutôt dans les soirées disco d'une sorte de camps d'été de pionniers. Que de souvenirs mémorables!

D'ailleurs je suggère à Fabien s'il veut découvrir ce pays de ne surtout pas rester à Moscou qui pour moi n'est pas la Russie et d'aller je ne sais pas moi, à Akademgorodok qui est une ville bien plus vivable et douce et de plus pleine de gens intelligents (pour ne pas dire supérieurement intelligents), simples, sympathiques, étudiants, chercheurs ... c'est devenu depuis peu une espèce de silicon valley sibérienne. En plus ils parlent tous anglais voir français.

Par contre ce qui me turlupine c'est cette affirmation que la majorité des femmes sont illogiques. C'est à dire?
On est bête c'est ça? eye rolling smiley

Et bien bonne chance avec ta petite amoureuse et longue route!
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
vendredi 5 mars 2010 01:54:26
Merci pour votre soutien, je suis comptent de voir que vous êtes assez accueillant ce n'est pour toujours le cas sur la toile.

Merci pour ta réponse Levosgien.
Je me rends compte maintenant que si je veux aller en vivre en Russie un jour, je dois apprendre le Russe.
Donc c'est parti, je me donne un an pour parler un russe basique.
Pour ce qui est de l'alphabet cyrillique, je le connais déjà..
Écrire je me doute bien que cela va être plus compliqué.
J'ai commandé les deux livres "Je parle Russe", ça sera déjà un début et ma copine pourra beaucoup m'aider pour apprendre le russe.

En toute honnêteté, ce qu’elle cherche chez moi ce n'est pas une bonne situation ou encore de l'argent.
Elle est issue d'une famille aisée de juriste et lorsqu'elle sera diplômée, il est fortement possible qu'elle gagne plus d'argent en Russie que ce que moi je peux gagner en France.
Je ne suis pas du tout dans le stéréotype de la femme slave qui cherche un Occidental pour améliorer ça situation.
Le fait que je sois Français la fait plus chier qu'autre chose (pardonner mon langage).
De même que j'aurai vraiment préféré qu'elle soit Française.
Seulement, ce n'est pas le cas.
Ce qu'elle veut, c'est uniquement que je l'a rende heureuse, et je suis certain dans être capable!

Quand a si c'est la bonne pour mon avenir..
C'est la raison pour laquelle, je voudrai faire mon stage de six mois là-bas avant de m'engager sérieusement.
De ce que j'en voie, je pense honnêtement qu'elle mérite toute mon attention, mais je suis assez prudent et je préfère être sur à 100% avec ce genre de chose.

Pour ce qui es du coût de la vie, je me doute bien qu'il est assez cher, mais dans tous les cas, si je vais là-bas, je ferai une collocation avec elle ou quelqu'un autre, peu importe, cela dépendra de la situation.

Quant au coût de la vie, je le connais déjà un peu, j'ai déjà passé dix jours à Moscou, bien que je ne connaisse pas tout, bien évidemment, je ne me fais pas d'illusion. Si je ne me trompe pas, c'est la sixième ville la plus chère du monde, ce n'est pas pour rien.
Je vais essayer d'appeler le consulat prochainement pour savoir si faire mon stage là bas est réalisable.

Pour la liste des entreprises françaises avec un peu de recherche, je ne devrai pas avoir de souci à trouver cela.
Il n'y a pas d'accord avec l'équivalence des diplômes, mais un Master of science reste un master of science, c'est un diplôme international. Même si je ne peux peut-être pas être aussi bien payé qu'un ingénieur russe, je suis certain de pouvoir trouver des entreprises qui accepteront ce diplôme.

Quant aux longues démarches, si elle le mérite, je le ferai sans hésitation !

Je vous remercie en tout cas pour vos messages smiling smiley
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
vendredi 5 mars 2010 10:17:29
> Kokaz
Mon but premier comme tu l'auras compris et de rejoindre ma copine, non de visiter la Russie dans ces moindres recoins.
Si j'en es l'occasion, je serai heureux d'aller visiter cette ville mais ce n'est pas du tout dans mes priorités.

Que les femmes soit illogique ne les rende pas bête pour autant, c'est totalement différent.
Il y a plein de femme qui ont des doctorats qui sont très brillante mais elle résonne dans leur vie affective pas du tout logiquement.
C'est uniquement la manière de résonné qui change.
Et pour un homme comprendre une femme qui a un raisonnement logique, crois moi, c'est bien plus facile.
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
vendredi 5 mars 2010 10:28:46
Kokaz

J'ose espérer que tu ne veux pas te comparer à une personne qui prépare un Master Of Sciences en informatique et son amie qui est en 5 eme année de droit et une zonarde vulgaire comme toi, qui n'est qu'une assistée de notre système.
Fabien ne joue pas dans la même cour que toi et la qualité des ses messages prouve qu'il ne vient pas des caniveaux.

Je te souhaite bonne chance Fabien et sincérement tu peux te faire aider par le poste économique de l'Ambassade pour avoir des renseignements sur les sociétés Françaises là bas pour ton stage, il faut parfois insister, ils ne sont pas toujours nerveux.
Ils ont tendance à faire payer leurs informations, mais pour un étudiant ils peuvent te donner les éléments gratuitement.

Pour ce qui est des femmes Slaves, certaines sont des femmes extras, je voue moi même une grande admiration envers ma femme avec qui je suis marié depuis 3 ans, qui est ingénieur en bâtiment, qui va terminer son diplôme d'architecture, tout en élevant ses enfants et qui en plus avait eu un premier prix de conservatoire en musique et cerise sur le gâteau est restée très belle femme.

Pour ce qui est de celle qui veut t'envoyer dans la brousse Sibérienne..?? lol
Mais tu es assez assez intelligent pour apprécier la valeur hautement intellectuelle de la pollueuse de ce forum.
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
vendredi 5 mars 2010 21:12:53
> **Fabien88 ecrivait:**
>
> > Kokaz
> Mon but premier comme tu l'auras compris et de rejoindre ma copine, non de visiter la Russie dans
> ces moindres recoins. Si j'en es l'occasion, je serai heureux d'aller visiter cette ville mais ce n'est pas du tout dans
> mes priorités.

Je n'ai pas cité cette ville par hasard. Il se trouve qu'elle est très côté ( troisième communauté de scientifiques en Russie, après Moscou et Saint-Pétersbourg) qu'on y trouve du boulot dans l'informatique justement. Bon je sais c'est très très loin de l'europe et il y a des gros moustiques.

Avec une croissance de plus de 5 % depuis cinq ans, la fuite des cerveaux est endiguée en Russie. Même en Sibérie, la croissance économique retient les enfants prodiges. Le PIB de la région de Novossibirsk a augmenté de plus de 30 % cette année. De l'agroalimentaire à l'énergie en passant par les transports, les grandes entreprises de Novossibirsk en profitent pour refaire tout leur système d'information. Le chantier est gigantesque. Une bonne raison pour les développeurs de ne plus courir la Californie pour chercher du travail.

Depuis quelques années, près d'une centaine de sociétés High Tech ont grandi au sein même des instituts de Recherche. La plus importante d'entre elles, CFT, emploie un millier de développeurs et travaille exclusivement pour le secteur bancaire. De son côté, Nonolet, une SSII formée d'anciens chercheurs, compte une soixantaine d'entreprises de Sibérie dans son portefeuille. D'après son Directeur Général Viktor Klikounov, " la vente de matériel et le conseil aux entreprises locales sont deux activités stratégiques, et permettent à Nonolet d'enregistrer depuis trois ans une croissance annuelle de 20 % ". La société est aujourd'hui leader en Sibérie et certifiée par les fournisseurs mondiaux de technologie Oracle, Compaq et Hewlett-Packard. Environ 30 % des jeunes de la ville travaillent dans l'informatique. Avec ses 4.000 développeurs, la communauté se pose en rivale directe des centres High Tech de Saint-Pétersbourg et de Moscou.

Parce que les informaticiens choisissent de rester sur place, les géants mondiaux des nouvelles technologies sont aujourd'hui contraints de se déplacer. Cette année, les Américains de Sun Microsystems ont rendu leur troisième visite à Akademgorodok. Les Asiatiques arrivent en force, eux aussi. Le Coréen Samsung, leader mondial de la mémoire vive et de l'écran plat, a installé son premier bureau de représentation à l'Institut de physique nucléaire afin de développer la recherche sur les composants de ses futurs ordinateurs. La société en profite pour signer son premier contrat avec Excelsior, une autre société d'anciens chercheurs en vue. Samsung compte ainsi tester et développer les prochaines applications informatiques pour la télévision numérique et les jeux vidéo (...) Fred Therman, le fondateur de la Silicon Valley de Californie déclarait : " Lorsque l'alternative de créer une communauté de haute technologie dans la vallée de Santa Clara nous a effleuré l'esprit, il y avait peu de choses ici et le reste du monde nous semblait bien immense. Maintenant le reste du monde est ici, à Akademgorodok "
Regard sur l'Est, 2004
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
vendredi 5 mars 2010 21:16:32
> **Levosgien ecrivait:**
>
> Kokaz
> J'ose espérer que tu ne veux pas te comparer à une personne qui prépare un Master Of Sciences en
> informatique et son amie qui est en 5 eme année de droit et une zonarde vulgaire comme toi, qui
> n'est qu'une assistée de notre système. Fabien ne joue pas dans la même cour que toi et
> la qualité des ses messages prouve qu'il ne vient pas des caniveaux.
> Pour ce qui est de celle qui veut t'envoyer dans la brousse Sibérienne..?? lol Mais tu es assez assez intelligent pour apprécier
> la valeur hautement intellectuelle de la pollueuse de ce forum.

Lejurassien je ne vous ai pas insulté. Nous n'avons pas l'honneur de nous connaitre donc inutile de juger de mes défauts ou de mon parcours professionnel. Je signale en passant que j'ai une maitrise, oui je sais ce n'est pas un master mais je connais nombre de gens de coeur dont vous ne faites pas parti qui ont un niveau d'étude de Bac - 3 et un bac +7 pour la générosité de l'âme.

Ensuite Akademgorodok est une des plus belles villes que j'ai visité en Russie et aussi une des plus accueillante. Les sibériens étant naturellement plus accueillant pour moi et aussi "plus libre" que le reste de la population russe.

D'autre part si vous n'appréciez ni mes opinion ni mon humour ça ne fait pas de moi pour autant une tocarde ou une pollueuse. Chacun ses opinions. Il vous semble apparemment très facile de prendre soin de ne pas égratigner les gouvernements mais beaucoup moins de rabaisser les gens.
Chacun a sa manière de visiter un pays et de mener sa barque. Rien n'est simple de nos jours et heureusement qu'il existe des aides sociales, médicales pour rattraper les plus en difficulté par les branches. C'est absolument indispensable. Regardez ce qui se passe aux USA sans système de santé et avec une économie ultra libérale.
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
samedi 6 mars 2010 14:27:35
kokaz il est un peu idiot de dire que les sibériens sont plus accueillants que le reste de la population russe c est un peu restreint comme jugement je suis allé en extrême orient ou mon épouse est née et j y ai aussi trouve des gens intelligents et chaleureux ,
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
samedi 6 mars 2010 15:07:47
Salut Fabien,

J'étais un peu dans la même situation que toi l'année dernière mais en un peu plus compliqué que toi même. On s'aimait. Mais à cause de cette situation compliquée et de malentendus c'est fini.
Je pense que si tu as des sentiments forts pour elle et que c'est réciproque essaie ce que tu peux pour construire cette relation. Retourne à Moscou, demande lui de venir passer du temps en France (pour améliorer son français aussi) et comme tu peux le voir le fait que tu ne parles pas Russe pose un problème alors étudie le russe tous les jours.
Je ne sais pas dans quelle spécialité tu es en informatique mais tu as quand même de la chance car c'est un métier que l'on peu facilement transposer d'un pays à un autre...contrairement au droit. Les salaires à Moscou ne sont pas énormes, j'avais regardé et je perdais 30% à 50% de ce que je gagne en France.
Les histoires de papier avec la Russie c'est super galère mais peut être qu'il y a des organismes qui peuvent te proposer un stage non payé, avec les US il y en a plusieurs.
Dis lui que tu tiens à elle, les femmes ont parfois besoin de l'entendre.

Ciao
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
dimanche 7 mars 2010 00:28:40
> **oliamichel ecrivait:**
>
> kokaz il est un peu idiot de dire que les sibériens sont plus accueillants que le
> reste de la population russe c est un peu restreint comme jugement je suis allé en
> extrême orient ou mon épouse est née et j y ai aussi trouve des gens intelligents
> et chaleureux ,

Tout d'abord c'est mon avis personnel je n'en fait pas une généralité. J'ai aussi rencontré des russes sympas hors de la sibérie. Mais la sibérie (tout ce qui est à l'est de l'oural) couvrant les 3/4 de la Russie je n'exclue pas beaucoup de territoire.
Pour moi l'extrême orient fait partie de la sibérie.
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
dimanche 7 mars 2010 08:21:50
> **Kokaz ecrivait:**
>
> D'ailleurs je suggère à Fabien s'il veut
> découvrir ce pays de ne surtout pas rester à
> Moscou qui pour moi n'est pas la Russie et d'aller
> je ne sais pas moi, à Akademgorodok qui est une
> ville bien plus vivable et douce et de plus pleine
> de gens intelligents (pour ne pas dire
> supérieurement intelligents), simples,
> sympathiques, étudiants, chercheurs ... c'est
> devenu depuis peu une espèce de silicon valley
> sibérienne. En plus ils parlent tous anglais voir
> français.

Privet, qu'une ville soit universitaire avec un pôle de chercheurs ne veut pas dire que dans la vie de tout les jours et à chaque coin de rue on trouvera une personne parlant anglais voir francais. Les russes sont comme les francais dans la majorité monolingues. Poka
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
dimanche 7 mars 2010 10:20:25
>Kokaz

Je ne savais que cette ville était aussi active d'un point de vue IT.
Même si je ne projette pas d'aller spécialement là-bas.
Il reste intéressant de savoir que des opportunités de travail existe peux être dans cette ville.

>Miky

Les femmes n'ont pas parfois besoin de l'entendre, elles ont besoin dans être convaincu surtout dans une situation pareille, je ne suis pas certain que le dire seulement parfois est assez, surtout avec ma copine.
Mais merci pour ton témoignage et tes conseils smiling smiley
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
dimanche 7 mars 2010 11:47:14
orient extrême (khabarovsk et vladivostok) ce n est pas la siberie a ce que je sache . kokaz
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
lundi 8 mars 2010 13:24:10
> **oliamichel ecrivait:**
>
> orient extrême (khabarovsk et vladivostok) ce n est pas la siberie a ce que je sache . kokaz

Je suis allée dans ces villes et pour moi c'est l'extrême orient et la Sibérie. Le transsibérien va jusqu'à Vladivostok et les peuples de Sibérie comprennent tous les peuples au delà des monts Oural des Mansis aux Tchouktches.
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
mardi 9 mars 2010 09:32:47
Ah, décidément, je trouve ce forum super sympa !!

Bon... Fabien88, je te conseille de vivre en France plutot qu'a Moscou !!!

En fait, je ne te le conseille pas, mais je te soumets l'idée. Pourquoi pas demander plutot a ta copine de s'installer en France avec toi.

As tu fais le tour de cette question là? Ca te ferait rentrer dans un schéma plus facile, je crois, (visa, mariage, boulot) que j'ai emprunté moi-meme, comme beaucoup d'autres.

Je n'ai malheureusement aucun conseil pour aller bosser a Moscou. J'ai cru comprendre qu'on y gagne assez bien sa vie, et qu'on s'en sort parfois avec l'anglais.

Mais perso, je n'étais pas pret du tout a vivre en Russie, mais si j'aime beaucoup. Je vis tranquillement avec ma femme Russe a Paris ;-)

Je te souhaite beaucoup de courage et de chance, a tous les niveaux.

Je ne sais pas ce qu'en pense les participants ici, mais ca me semble assez peu discutable que la vie est plus douce en France qu'a Moscou!

PS : je suis anciennement "Leepose" mais j'ai perdu mon mot de passe. ;-)
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
mercredi 10 mars 2010 19:04:35
Salut Fabien, je te laisse un petit mot parce que je suis à peu près dans la même situation que toi : je suis française, étudiante, et j'ai un copain russe, qui habite en Russie, depuis un bon bout de temps maintenant.
Alors déjà t'as de la chance que ta copine fasse partie d'une famille riche, et qu'elle aie elle-même un avenir de juriste assuré, dans son pays. Quelque part, ça veut dire qu'elle pourra t'entretenir si tu la suis et que tu n'y arrives pas toi tout seul smiling smiley . Après franchement, soit quand même prudent mais pour ce qui est de ton stage, de vivre à Moscou et tout, mais je crois aussi que ( attention ça va faire cliché ) dans la vie faut pas avoir peur...faut écouter son coeur (merci le cliché! ) , foncer, être optimiste. Si un projet (réalisable) t'obsède (surtout si il a avoir avec l'amour...) bah faut pas laisser tomber, faut y aller, malgré les difficultés. Sinon t'y repenseras toujours, tu te diras, mince, j'ai qu'une vie, pourquoi j'ai pas tenté ça.....
J'y connais rien à l'informatique en Russie mais je pense très sérieusement que tu pourras trouver quelque chose, si tu parles français et anglais. C'est sûr que c'est mieux d'apprendre le russe mais bon....j'suis sûre que c'est faisable : )
Après ce qui me dérange un peu dans votre relation, c'est que vous paraissez pas enchantés par le fait que vous soyez étrangers.......alors que ça devrait être source d'attirance..de mystère, d'incompréhension, et donc d'attirance. Heu j'dis pas qu'on se comprend pas avec mon copain...mais je sais pas....ça me fait quelque chose qu'il soit russe, c'est comme si j'étais fière, et lui c'est pareil....
Pour ma part, j'aurai aussi normalement l'année prochaine un stage long à effectuer à l'étranger, et si je suis toujours avec mon chéri (normalement oui hein!) j'irai bien en Russie le rejoindre, filer 5 ou 6 mois de bonheur avec lui....tant pis pour la précarité, le froid, les ascenceurs recouverts de carton et les ivrognes ... smiling smiley mais je ne vivrai pas en Russie pour la vie. Mon copain devra me suivre............quelque part en Europe. Mon rêve c'est Malte.
Voilà bisous, vive les russes smiling smiley
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 11 mars 2010 11:28:47
>Martin75

Si je pense d'abord à aller en Russie, c'est uniquement parce que je pense qu'il est plus facile pour un informaticien de changer de pays que pour une juriste.
D'après ces dires je comprends qu'elle est prête à venir en France pour moi.
Mais pour être honnête, je n'ai jamais était le genre d'homme qui cherche la facilité, si c'est mieux d'aller vivre en Russie dans notre situation, je le ferai sans hésitation.
Quelques parts, je vois ça comme une opportunité de découvrir réellement un autre pays, car ce n'est pas en passant 3*10j dans un pays qu'on le connaît vraiment.
J'ai vu que d'autres Français vivaient à Moscou, ils n'ont pas spécialement l'air malheureux.
De plus, les ami(e)s de ma copine sont des gents très intéressants et agréables, cela ne me dérangera pas de les connaître un peu mieux.


>myomyo

Je n'ai aucunement l'intention de me faire entretenir par ma copine!
Si j'ai fait des études, ce n'est pas pour dépendre de quelqu'un d'autre que moi même, peu importe la situation.
Disons que le fait que l'on soit étranger avait un certain charme au début de notre relation, seulement maintenant que notre histoire est devenue très sérieuse, le fait que nous soyons étrangers est devenu plus un fardeau qu'autre chose, car nous pouvons nous voir une fois tous les 4mois sans parler des difficultés qui nous attendent si nous voulons être réunis un jour.
Tu vois souvent ton copain? J'imagine que tu comprends ce que je veux dire..



Au sujet d'un stage de six mois, j'ai appelé l'ambassade, ils m'ont dit qu’au-delà de trois mois, il fallait obtenir un visa de travail afin de rester plus de 3mois consécutifs dans le pays.
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
mercredi 15 septembre 2010 17:25:01
Laisse tomber ta copine russe, n'y pense plus !!
Les Russes sont des femmes horriblement jalouses des Françaises, elles essaient par tous les moyens de leur ressembler, de leur copier dessus. il y a trop de clichés sur la femme russe : ils sont tous faux !! j'ai connu une Russe qui est venue en France, un copain de mon mari s'est entiché d'elle..... Mon dieu ! qu'avait-il fait là ! elle ne savait pas s'habiller, se coiffer, se maquiller... Elle s'habillait en fait comme celle qui arpente quelquefois les rues et tout le monde la prenait d'ailleurs pour une de ses femmes. elle avait toujours des tenues aguichantes, ultra-courte, aucune retenue. elle était maquillée à outrance elle ressemblait à une poupée !!!!! Elle essayait de copier mes tenues, ma façon de me coiffer, de me maquiller. en plus aucun humour il n'y avait pas moyen de plaisanter avec elle. mon mari l'appelait la "ruskoff" et elle le prenait très mal. elle vit toujours en FRance, fait surtout la belle alors qu'elle ne l'ait pas et me fait ch.....je ne la supporte pas et je crois que je suis bien mieux quand je ne la vois pas.
elle ne sait toujours pas s'habiller, se maquiller, se coiffer, elle a voulu copier les Françaises mais n'y arrive pas et n'y arrivera jamais, elle n'aura jamais leur élégance naturelle. et elle se vante, s'invente des diplomes qu'elle n'a pas, escamote le français qu'elle prononce mal.... Bref, elle n'a aucun attrait et ne mérite aucune attention !
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
mercredi 15 septembre 2010 22:36:44
Qu'elle est jalouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuusssssssssssseeeeeeeeeeeeee ma pôvre petite Anne ; ne serait-elle pas vieille fille au hasard?
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 16 septembre 2010 00:45:52
Houlalallaa!!!

Anne1968 va se faire des ennemis...

Pour ma part, ma copine est russe et je monte bientôt la rejoindre pour 3 mois avec mon visa business... Elle est parfaite, et bien au dessus de toutes les Françaises que j'ai pu connaitre! C'est difficile d'avoir ce genre de relation à distance, mais quand l'amour est présent, on peut tout faire!!!

Moi j'ai juste 24 ans, elle 22. Je suis très loin d'être riche et elle s'en tape complètement!! Les filles russes ne sont pas qu'attiré par le fric, il est vrai que pour certaine c'est le cas, mais c'est comme partout ailleurs!
Courage mec, et ne baisse pas les bras et surtout ignore les rageux et jaloux tel Anne1968!
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 16 septembre 2010 09:50:59
Pourquoi serais-je jalouse ????????????? si quelqu'un pouvait m'expliquer le tollé déclenché.... je ne comprends pas vos réactions. pourquoi "new horizon" descend-il les Françaises comme ca ? pour dire qu'elles sont au-dessus des Françaises ? ces comparaisons sont stupides, qu'auraient-elles de plus que les Françaises non pas ?????? Je ne vois pas en elle les beautés dont on parle et je les trouve assez "gauche" et sans réelle élégance. elles en font trop, trop maquillée, ca manque de naturel et après les mecs viennent nous dire qu'ils préfèrent le naturel !!!!!!
non je ne suis pas vieille fille comme l'a prétendu quelqu'un ici, je suis en couple depuis 15 ans, et je n'envie surtout personne, surtout pas la fille dont je parle plus haut !!!! je la plaint d'être comme ca au contraire.
les FRançaises qui lisent les réactions apprécieront "Elle est parfaite, et bien au dessus de toutes les Françaises que j'ai pu connaitre!" ca laisse sans voix !!!!!!!!!!!!!
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 16 septembre 2010 09:54:18
Il y a des filles un peu timbrées dans tous les pays. De là à faire des généralités, il y a un monde... On dirait le discours d'une frustrée qui ne digère pas le fait évident que les femmes russes dans leur majorité sont authentiques. C'est génétique :
Elles adorent leur famille et font tout pour la garder,
Elles n'attachent pas une grande valeur à la beauté physique de leur époux,
Elles sont majoritairement très jolies et savent s'habiller (celle dont tu nous parles est une exception),
Elles s'accrochent à leur homme si il les respectent et qu'il est le maître à la maison,
Elles font tout pour éviter les embrouilles familiales et n'envoient pas leurs parents systématiquement dans des maisons de retraite,
Ce sont de bonnes mères, un peu trop parfois, mais n'oublient jamais leur mari, le baby blues est une connerie inventée pour les françaises paresseuses et égoistes,
Quelque soit leur âge elle savent s'habiller avec un minimum d'argent,
Elles sont de nature très gaie
Et c'est vrai que l'argent n'est pas un problème, elle savent te faire des plats avec un minimum de choses,
Elles se foutent de la France, et, depuis peu, elles savent à quoi s'attendre, car il y a des centaines de chaînes en Russie et Sarkozy nous fait vraiment passer pour des moutons idiots et racistes (le reportage sur l'expulsion des roms est passé en boucle pendant 2 jours),
Elles acceptent d'avantage les petis écarts de leur mari car le divorce est rarement demandé par les femmes en Russie (seulement 15%),
Vieillir à côté d'une femme russe est un privilège, on apprend beaucoup avec elles, et la très grande majorité a un niveau bac+4 et elle font des efforts pour s'adapter mais garde toujours leur âme russe si précieuse.
Elles savent bosser et pas 35 heures par semaine,

Les points négatifs et positifs en même temps :
Elles ont du caractère, proche des italiennes, mais en moins colérique,
Elles n'aiment pas les hommes faibles,
Elles n'aiment pas le mensonge et la bêtise,
Elles n'aiment pas les femmes qui se laissent aller (comme beaucoup de françaises de 35/40 ans),
Beaucoup ont une grande résistance à l'alcool, pas la peine de faire un concours, c'est perdu d'avance,
Ce qu'elles ont en poche elles sont capables de le dépenser en une seule journée, souvent pour faire plaisir,
Elles vivent souvent au jour le jour et les projets à très long terme leur font peur, sauf le mariage...

Etc...etc...etc...

Difficile de faire une généralité de ces joyaux purs... Oui, un avenir est possible, nous c'est depuis 15 ans, avec deux enfants splendides, sympas et très doués, qui parlent 4 langues et auront un très bel avenir et ils sont fiers d'être franco-russes.
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 16 septembre 2010 10:05:58
Anne1968 ca vous plairait d'etre appelee "froggie" ou "sale french" alors que vous debarquez dans un nouveau pays inconnu ou vous etes etrangere? "Ruskoff" c'est tres negatif, c'est insultant en francais, moi ca ne me ferait pas plaisir non plus ...

Dagot, Anne1968 est mariee, faut lire son post correctement.

Je pense qu'Anne1968 est malheureusement mal tombee, il existe aussi un sacre paquet d'hommes francais mal embouches (je veux dire: qui jouent trop la drague, etc ..) , ce n'est pas pour ca que je dirais que tous les hommes francais sont mal embouches :-)
Re: Un français, une Russe, un avenir possible?
jeudi 16 septembre 2010 10:06:46
je ne suis ni jalouse ni autre j'ai juste les pieds sur terre. Ici est un un forum où l'on parle de lla Russie et des Russe, il y a beaucoup de russophiles et c'est très bien ainsi. Mais est-ce que parce qu'on a un avis différent, on est obligés de taxer les autres de "vieilles fille", "jaloux" ou "rageux" ???? la fille dont je parle dans mon message est ainsi et ce n'est pas de sa faute. mais arrêtez de porter aux nues les femmes russes, "les meilleures femmes au monde" d'après beaucoup, alors qu'elles ne sont pas aussi belles et naturelles qu'on voudrait bien le dire. elles ont leur qualité et leur défaut mais côté physique élégance et beauté c'est pas la réalité voilà.
Merci de m'avoir accueillie aussi gentiment, vous m'avez fait des compliments qui m'ont fait chaud au coeur (LOL)/.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter





AGENCES D

Charte d'utilisation du forum

Le forum de France-CEI-Pays-baltes est ouvert à tous. Les sujets de discussion abordés portent sur les pays de la CEI et les Pays baltes. En utilisant ce forum, vous vous engagez à respecter les autres usagers mais aussi la philosophie du site. Sachez par ailleurs que la loi interdit notamment sur les forums, sous peine de sanctions pénales :

* l'atteinte à la vie privée d'autrui (les adresses postales, e-mail et Internet (URL) ne sont pas autorisées ;
* la diffamation et l'injure ;
* l'incitation aux crimes et délits, la provocation au suicide, à la discrimination, à la haine raciale, ou à la violence ;
* la publicité ou les messages à vocation commerciale, etc.

Pour éviter tout abus, le forum est modéré. Le modérateur est susceptible de supprimer préalablement à sa diffusion, toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordée ou la ligne éditoriale du site. Les opinions exprimées n'engagent que leurs auteurs. Vous avez respecté la présente charte, mais le modérateur a malgré tout refusé de publier votre message. Votre contribution n'a certainement pas pour but une simple 'discussion', vous pouvez alors utiliser le service des Petites Annonces !


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email
Contacter Russie.net, le Web franco-russe

Sites partenaires : Art-russe.com, Asie-centrale.com, France-Belarus.com, France-CEI.com, France-Ukraine.com,
Pays-baltes.com, Russie.net, Russomania.com, Slavika.com, SOS orphelins russes.