Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Miserable vie de chercheurs de femmes

Envoyé par Babush 
AnnoncesDernier message
AvisUBU tsar! (un peu de culture, ça changera)15/04/14 18:38
AvisLe gaz russe: une arme à double tranchant ou la gépopolitique du gaz17/04/14 11:37
AvisLa Crimee sur les cartes14/04/14 22:42
Miserable vie de chercheurs de femmes
mercredi 11 mai 2005 16:35:27
Alors voila,
Toujours parler de la meme chose.
A quand les hommes vont finir de croire qu'il se font manipuler par les jolies Ukrainiennes.Avouez tous que vous savez pertinament que vous recherchez la facilite en deballant votre argent et vos airs d'occidentaux.Restez en France et draguez, comme les autres. Vous salissez l'image des gens respectueux.
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
mercredi 11 mai 2005 19:17:08
Oui, je suis un peu d'accord, j'aimerai aussi voir ici plus de femmes revendiquer le droit de chercher un homme Ukrainien...

Manipulation? Je ne crois pas forcément. Il peut arriver simplement de ne pas plaire à une femme. Pourquoi invoquer la manipulation plutot que de dire que l'on n'a pas su plaire malgré les avantages que l'on peu se supposer? Le coeur d'une femme demeure celui d'une femme et toute femme n'est pas a supposer vénale.
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
mercredi 11 mai 2005 19:27:35
Je cite : "Restez en France et draguez, comme les autres"

C'est justement ca le probleme : draguer c'est possible en France, sans difficulte, mais ca ne mene a rien.


Par contre, trouver une femme mignone avec des valeurs traditionnelles pour fonder un foyer, c'est quasiment mission impossible. Alors c'est normal que certains occidentaux aillent chercher une femme en pays slave...
Pourquoi leur jeter la pierre ?


Quand a ceux qui y vont pour deballer leur argent et profiter de la fille, c'est un autre probleme... ca s'appelle de la prostitution, et s'ils se font couillonner en plus, ils n'ont qu'a s'en prendre qu'a eux-meme. Ce genre d'histoires existent aussi en Occident, pas besoin d'aller en Ukraine pour ca.
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
jeudi 12 mai 2005 08:56:52
Je suis completement d'accord avec vous.
Je leur jette la pierre parce que je cite "trouver une fille mignone avec des valeurs traditionnelles pour fonder un foyer" est possible partout. C'est un peu l'excuse de ces gens la qui se rendent compte que c'est plus difficile en occident. Sur ca ils savent tres bien que leur situation d'occidentaux reste l'appat premier pour ces femmes. Ils jouent de ca proclamant amour, fille, valeur culturelles etc... SVP par d'oeilliere! ca existe depuis la nuit des temps. Les femmes salves, africaines ou asiatiques ne sont pas dupes et comprennent tout ca aussi. Alors il y a cette relation de non dit qui fait dire a l'homme: "tu es belle est desoeuvree, viens avec moi dans mon pays riche et developpe", et a la femme de repondre:"tu es gentil, vieux et meme pas beau; je saute sur l'occasion"
Je ne dis pas qu'il n'y a pas de vraies relations amoureuses, souvent; je dis que tout commence toujours avec ces arrieres pensees.
Je trouve simplement que c'est une honte de prendre des raccoucis en choisissant le simplicite.(rencontres internet etc..)
Que penseriez-vous si demain la France etait envahi de personnes venant uniquement pour marier "nos femmes". Ressentiriez-vous du respect envers vous, hommes francais? Une honte.
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
jeudi 12 mai 2005 09:05:20
Des mecs occidentaux, on entend beaucoup en parler en Ukraine.
Je peux vous dire qu'il y des personnes qui méritent bien la manipulation...
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
vendredi 13 mai 2005 13:40:31
Babush a écrit:
-------------------------------------------------------
> Je leur jette la pierre parce que je cite "trouver
> une fille mignone avec des valeurs traditionnelles
> pour fonder un foyer" est possible partout. C'est
> un peu l'excuse de ces gens la qui se rendent
> compte que c'est plus difficile en occident.

> Je trouve simplement que c'est une honte de
> prendre des raccoucis en choisissant le
> simplicite.(rencontres internet etc..)

Vous avez vu juste!
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
vendredi 13 mai 2005 15:16:33
Je trouve lamentable votre façon de présenter les choses, ne serait-ce que par le titre : misérable vie de chercheurs de femme = dénigrement d'une démarche qui en vaut une autre :
1 - Tout le monde dans la vie cherche quelque chose, et pour 90% des gens, enfin de ceux qui ont la santé et un travail, cette recherche c'est celle du bonheur dans une vie de couple avec une personne du sexe opposé (quoique ...!)
2 - Des dragueurs professionnels, et des vieux dégueulasses, il y en a toujours eu, et je dirais mêmes que ces gars là ne s'embêtent pas à chercher des étrangères, cela demande trop d'efforts, ou alors ils vont dans des pays francophones, par ex des ex-colonies françaises.
3 - Je peux vous dire que pour se farcir des semaines et des semaines d'échanges par internet, puis par téléphone, puis pour aller en Ukraine rencontrer sa belle il faut de la motivation, de la patience et de la constance, et c'est sûrement plus difficile que d'aller chasser le "coup d'un soir" en boîte.
4 - Cela veut dire que les hommes qui font cela ne sont sûrement pas tous des misérables ou des salauds, mais plus sûrement des timides ou des idéalistes.

Certes on peut prétendre que certains savent qu'avec un salaire ordinaire en France ils peuvent paraître riches là-bas, mais ils savent aussi qu'une fois que leur femme sera en France elle s'en rendra compte et qu'elle pourra les plaquer pour un autre homme plus riche. Donc, il y a quand même une sacrée prise de risque et à mon avis l'enjeu est beaucoup plus que de coucher pendant un mois ou deux avec une très belle femme qu'on aurait pas pu avoir en France. Je crois que dans beaucoup de cas l'enjeu est réellement de rencontrer une femme fidèle, qui respecte la vie de famille et qui a des valeurs morales, et je ne vois pas en quoi cela mérite d'être traité de misérable.

Le jour où les Françaises se seront "calmées" à vouloir tout avoir, l'égalité, le pouvoir, le fric et la galanterie en plus, les Français reviendront vers elles et n'iront plus chercher à l'Est les "vraies femmes" qu'ils ne trouvent plus en Occident.
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
vendredi 13 mai 2005 16:28:05
Sans etre completement d'accord avec vous, je trouve que vous avez de tres bon arguments pour me contredire.

"Timides et/ou idealistes me gene dans le sens ou le seul fait, pour un occidental, d'etre marie avec une femmes de l'est,afrique,Asie du sud-est, resonne comme avoir une etiquette dans le dos disant"gros deguelasse, lache" aux yeux des autres.
Pour quel ideologie une personne rechercherai cela?

Aussi je vous accorde que ceux qui traitent ces gens de degueulasse et de lache le font surement aussi par jalousie (femmes souvent exceptionnellement belles).
De plus si ces insultes cachees traduisent de la jalousie, cela pourrait vouloir dire que les hommes se sentiraient un peu tous laches et degueulasses d'en venir a ces types de rencontres.

Je suis d'accord qu'il faut du temps et de la patience avant d'arriver a un premier contact; je lisait cette apres midi sur le "Kiev Post" l'histoire d'un homme qui en reponse au meme type d'article denoncant ces pratiques disait"Sur 40 femmes que j'ai rencontre, en voyage organise de sexe, je n'ai couche qu'avec 2/3 d'entre elles" Tous ca pour prouver que les Ukrainiennes ne se jettent pas au lit comme ca.
Mais ma question a ces gens est:"Pourquoi venir ici; ou d'autres expatries vivent une vie normale;attiser le feu de la honte occidentale ou les habitants de ces pays s'efforcent de fermer tnat bien que mal les yeux, pour garder un peu de dignite et d'amour propre.
Je suis desole, mais ca s'apparente a aller au zoo ou a la SPA.La charite voilee par des sentiments faux.

Je vous cite;" Le jour ou les francaises se seront calmees, a vouloir tout, l'egalite, le pouvoir...les francais reviendront vers elles"
Si je comprend bien,les hommes veulent des femmes qui se taisent, qui se rabaissent et qui couche sans rien dire... c'est du machisme pousse! Alors oui, les filles de l'est, en plus de ne pas parler d'autres langues, sont parfaites pour jouer les femmes devouees.

Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
vendredi 13 mai 2005 17:39:44
Tout à fait d'accord avec pfo !!!!

Le problème principal : les femmes françaises !!
Trop compliquées, elles veulent tout !!
A 35 ans il y en a encore qui cherchent leur prince charmant :
beau gosse, pas d'enfants, une super situation, un très bon charactère, etc ....
Le délire !!!
J'ai 3 enfants !! 37 ans et ma futur femme est russe (on se marie cet été).
Avec 3 enfants une femme française te catalogue comme étant un beau saleau sans chercher à comprendre.
Je ne vais pas rentrer dans les détails de mon ancienne relation, mais je suis
aujourd'hui dégouté des femmes françaises .
Parce que si les femmes russes ou ukrainiennes veulent rencontrer un homme occidental, il y a d'autres raisons que le fric !!!!!!!!!!!!
Si leur ex maris n'avaient pas été des brutes, fénéants (préférant la vodka et regarder la télé plutôt que de chercher un travail), leur femme seraient toujours mariées avec eux .
Alors oui, malgré mes 3 enfants, une femme russe est tombée amoureuse de moi et moi d'elle ,parce que je lui ai apporté ce qu'aucun homme russe ne lui avait jamais donné .La tendresse et l'amour .
Voilà ce que cherchent toutes ces femmes sur internet .
L'amour et non le fric (pour la plupart) .
Pour preuve, j'ai voulu lui montrer quelles étaient mes ressources elle n'a jamais voulu savoir : elle préfère une vie difficile mais avec amour plutôt qu'une vie aisée mais sans amour .(vie qu'elle a aujourd'hui en russie)




Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
samedi 14 mai 2005 06:23:58
et surtout messieurs, lâchez les ''femmes francaises veulent le fric, la liberté, l'égalité, la carrière etc''.

Toutes femmes méritent d'être aimée, traitée comme égale, encouragée à se dépassée et se réalisée. Vos trucs de femmes traditionnelles, valeurs familliales etc. Cela fait un peu pas mal '' je suis pas capable de vivre avec des femmes qui s'affirment donc je vais tenter d'aller vers une relation de dépendant-dépendance.''

Ou ''les je suis timide ou idéaliste'' hummm je pense que vous cachez un petit problème là.

Bon moi je vais y aller ma femme qui est francaise m'attend :-)

Un youki bien heureux avec sa francaise lol
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
mardi 17 mai 2005 13:01:00
Hummm...

Si j'ai été amené a fréquenter quelques femmes étrangères et particulièrement Ukrainiènes, c'est parce que je les trouvais plutot mignones justement.

J'ai bien connu de jolies filles en France, mais cela n'a pas marché pour plusieurs raisons que je pourrai facilement imaginer avec des femmes étrangères également.

Je suis divorcé, pas trop vieux, plutot aisé, pas trop mal non plus, pas d'enfants.

Je ne suis pas du tout sur de la soi-disant fidelité des filles de l'est ou de l'attachement à des valeurs morales au dessus de la moyenne. Cela ressemble à un stéréothype idéal qui ne me semble pas fondé. Nous avons eu ici des témoignages qui montrent le contraire avec des relations multiples pour trouver chaussure à son pied (et l'histoire ne dit pas d'ailleur ce que faisaient les petits français de leur coté pendant ce temps là...)

Moi, la relation de dépendance me gêne justement car j'ai besoin de savoir pourquoi l'on s'attache à moi. J'ai plus besoin d'une femme active qui aille de l'avant et se réalise elle-même dans sa vie que d'une potiche pour décorer mon intérieur ou servir de faire valoir. Donc ma recherche ne procède pas de la seule envie d'avoir une jolie femme qu'elle soit française, ukrainienne ou autre.

De plus, la difficulté de la relation à distance, les démarches administratives alambiquées, la volonté de bien connaitre la personne avant de m'engager dans une hypothétique vie à deux basée sur bien autre chose que le plaisir des yeux sont autant de choses qui me font me poser pas mal de questions sur la recherche de l'autre en Ukraine. Internet est un raccourci pour le premier contact, mais la distance, la différence de culture, la différence de langues sont autant de choses à bien prendre en compte avant de s'engager.

Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
mercredi 18 mai 2005 12:39:02
Bravo Babush, etcomment et les autres !

Pfo, je pense que pour la "femme qui respecte la vie de famille", vous n'avez pas bien dû observer les Ukrainiennes... Vous ne trouvez pas bizarre d'ailleurs que la majorité des Français-amoureux-d'une-déesse-ukrainienne sur ce site aient à faire à des Ukrainiennes divorcées qui vivent seules avec un enfant ? C'est ça que vous appelez "femmes qui respectent la vie de famille" ???

Ah mais je suis bête : lolodilolo nous a déjà donné la solution à toutes nos questions : si les femmes ukrainiennes divorcent et se remarient à des Français, c'est uniquement parce que les hommes ukrainiens sont tous des salauds. Et les Français en question, eux aussi divorcent des Françaises et se remarient à des Ukrainiennes parce que les Françaises sont toutes des salopes.

Bon Dieu mais c'est si simple ! Pourquoi n'y avait-on pas pensé avant ?

Heureusement que la majorité des hommes français a encore la tête sur les épaules... Je suis d'accord avec Babush, j'ai honte pour ces chasseurs de femmes...
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
jeudi 19 mai 2005 16:07:40
Cher svernoux,

je vous trouve bien haineux, bien aigri et bien malheureux pour vous occuper ainsi des affaires des autres, avoir honte à leur place et leur donner des conseils aussi péremptoires !
De tous temps des hommes et des femmes ont divorcé, puis, l'être humain n'étant pas fait pour vivre seul, se sont remariés et ont refait leur vie.
Il faut vraiment être tordu pour aller prétendre par des raisonnements aussi stupides que véhéments que des vieux cochons français divorcent exprès, alors qu'ils sont heureux en couple et en famille, pour aller se remarier avec des jeunes et belles ukrainiennes qui elles aussi ont laissé tomber à l'avance leur gentil mais pauvre mari pour aller se goberger en "occident".
Je crois que vous avez un petit porte-monnaie à la place du cerveau et que vous ne connaissez rien à l'amour, ni même à la vie.
Allez faire modestement votre expérience et vous verrez que le monde ne se partage pas en prostituées et en clients, ou alors nous ne vivons pas dans le même monde et nous ne connaissons pas les mêmes ukrainiennes.

Bon courage, et que vivent les belles et sincères histoires d'amour franco-ukrainiennes !

PFO




svernoux a écrit:
-------------------------------------------------------
> Bravo Babush, etcomment et les autres !
>
> Pfo, je pense que pour la "femme qui respecte la
> vie de famille", vous n'avez pas bien dû observer
> les Ukrainiennes... Vous ne trouvez pas bizarre
> d'ailleurs que la majorité des
> Français-amoureux-d'une-déesse-ukrainienne sur ce
> site aient à faire à des Ukrainiennes divorcées
> qui vivent seules avec un enfant ? C'est ça que
> vous appelez "femmes qui respectent la vie de
> famille" ???
>
> Ah mais je suis bête : lolodilolo nous a déjà
> donné la solution à toutes nos questions : si les
> femmes ukrainiennes divorcent et se remarient à
> des Français, c'est uniquement parce que les
> hommes ukrainiens sont tous des salauds. Et les
> Français en question, eux aussi divorcent des
> Françaises et se remarient à des Ukrainiennes
> parce que les Françaises sont toutes des salopes.
>
> Bon Dieu mais c'est si simple ! Pourquoi n'y
> avait-on pas pensé avant ?
>
> Heureusement que la majorité des hommes français a
> encore la tête sur les épaules... Je suis d'accord
> avec Babush, j'ai honte pour ces chasseurs de
> femmes...


Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
vendredi 20 mai 2005 12:38:37
Cher pfo,

Pourquoi m'accuser de m'occuper des affaires des autres ? La réputation de mon peuple à l'étranger, ça ne me concerne pas peut-être ? Il me semble que j'ai bien le droit d'avoir honte de l'attitude certains de mes compatriotes et de l'exprimer, sans que cela ne dénote aucune aigreur ou aucune haine de ma part. Faut-il absolument être haineux et aigri pour dénoncer des comportements honteux ? Pas à ma connaissance !
Alors si je me mêle des affaires des autres, je voudrais bien savoir qui sont ces autres : vous peut-être ? En quoi avez-vous plus le droit d'exprimer votre avis à ce sujet que moi ?


Sinon, en ce qui me concerne, je n'ai absolument rien contre le divorce et les divorcés, seulement je trouve ça un peu gros d'aller chercher des femes divorcées en Ukraine en prétendant que ce qui nous attire chez elles, c'est leur sens de la famille !
Ah oui, en outre, j'ai oublié un paramètre dans mon dernier post : je ne vois pas où est les sens des valeurs et de la famille chez tous ces hommes qui nous demandent sur ce forum comment procéder pour faire venir en France leur femme/future femme avec son enfant. Suis-je la seule à appeler ça "emmener" un enfant à des milliers de kilomètres de son père" ??? Je ne vois pas où est là-dedans le respect de la famille que vous prônez tant, pfo, ou alors on n'a pas les mêmes valeurs vous et moi.

Pour ce qui est du porte-monnaie, de la connaissance de l'amour et de la vie, je vous laisse mariner dans vos insultes irréfléchies et sans intérêt aucun, tout en me permettant au passage de vous préciser que mon couple franco-ukrainien, quoique désargenté, se porte très bien depuis plus de quatre ans...

Je vous en souhaite autant !
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
vendredi 20 mai 2005 17:44:12
Chère Sophie ( svernoux),

Je me dois de répondre .
Ma fiancée est russe comme je l'ai dit et non ukrainienne .
Elle est effectivement divorcée, car son mari ne travaillait pas,
ne faisait rien mis à part peut-être l'humilier ou l'utiliser comme punching ball.
Divorcé, il ne s'est jamais interressé à sa fille !!
De sorte qu'il devrait perdre ses droit devant la justice russe .
(il n'a jamais donné aucune pension pour sa fille et son ex femme);
Il va faire un tour dans la rue tous les 4 mois avec sa fille .
Je suis pour ma part séparé, je vois mes enfants 2 jours par semaine et leur donne une pension alimentaire .
Je ne fais pas de mon cas une généralité !!!!
J'apporte juste mon expérience personnelle .
Ton couple fonctionne bien depuis 4 ans, tant mieux pour toi, le mien
a fonctionné pendant 15 ans avant d'exploser.
je n'ai aucune solution à apporter, je souhaite à chacun de trouver son bonheur.
que se soit en france ou ailleurs .
Et je le répète, tout n'est pas une question d'argent .
Pas tout le temps, mon cas en est la preuve .


chercheur de partage
dimanche 5 juin 2005 22:24:08
Babush a écrit:
-------------------------------------------------------
> Alors voila,
> Toujours parler de la meme chose.
> A quand les hommes vont finir de croire qu'il se
> font manipuler par les jolies Ukrainiennes.Avouez
> tous que vous savez pertinament que vous
> recherchez la facilite en deballant votre argent
> et vos airs d'occidentaux.Restez en France et
> draguez, comme les autres. Vous salissez l'image
> des gens respectueux.


bonjour à tous
je débarque sur ce forum
pourquoi ?
homme qui passe juste la cinquantaine
je viens d'être informé par ma compagne de son désir de continuer la route sans moi
elle : moitié allemande, moitié tchèque, moitié slave, etc et un peu française mais surtout de l'est, brillante, intellectuelle etc etc
mais de tout cela vous n'avez rien à faire - ici ce n'est pas la chambre des doléances-
moi : ce caractère là vous seules slaves, de "l'est" vous l'avez et moi c'est ce qui me séduit
je vis à bordeaux où je travaille comme consultant, je n'ai pas envie de bouger, mon réseau relationnel est la.
ce que je "cherche" c'est quelqu'un avec qui partager,échanger et puis on verra.
que ce soit la musique, la littérature, l'approche, la vision de la vie, le sens de la vie, de soi, des autres, de l'autre ... vous êtes ma réponse, pas par idéal mais parce que je m'y retrouve
alors à vous lire et à connaitre votre point de vue
Re: chercheur de partage
jeudi 16 juin 2005 16:38:43
Je viens de découvrir cet index. Oui, toujours la même chose. Ces hommes qui n'ont pas réussi à garder une femme en France, pour x raisons, croient la trouver à l'Est car elles auraient des "valeurs familiales" autres. Je rêve ! Pauvres hommes qui avec 3 enfants ne trouvent pas de femmes alors que toutes les statistiques en France le démontrent : un homme divorcé avec enfant a beaucoup plus de chance de se remarier qu'une compatriote avec enfant. Moi j'arriverai à croire au prétendu intérêt pour les valeurs morales et familiales de ces chers coeur à prendre s'ils n'avaient pas attendu d'être divorcés pour s'intéresser à cela et à la culture des pays de l'est. Combien se donnent la peine d'apprendre la langue, de découvrir la culture, de partir en voyage touristique avant de dire que là-bas c'est beaucoup mieux. Les clichés ne tiennent-ils pas plus lieu de connaissance sur la culture de ces pays? Croyez-vous que si ces filles pouvaient vivre une vie agréable chez elles elles quitteraient leur pays? Croyez-vous que si aviez le smic, elles tomberaient folles amoureuses? Des femmes francaises qui continuent à soutenir leur mari au chômage, il y en a plein, autant que dans n'importe quel pays, autant que des filles vénales. Il y a pas plus de femmes vénales en Europe de l'Est qu'ailleurs, simplement il y a une proportion plus importante d'en dénicher parmi celles qui veulent quitter leur pays pour vivre bien en Occident car leur objectif premier c'est de changer de vie, pas de trouver l'amour. Sinon, pourquoi l'occident où paraît-il nous n'avons pas les mêmes valeurs morales, pourquoi pas d'autres pays, à commencer par le leur ?

Ce que je vois c'est que ces filles, via internet ou les agences, ont pour objectif principal : quitter leur pays pour vivre mieux. Et plutot que d'imigrer pour bosser elles se marient car c'est plus facile et plus rapide. Elles ne quittent pas leur pays pour vous, messieurs. Elles avaient pris leur décision avant sinon elles ne chercheraient pas sur internet ou via des agences, et vous n'etes que le moyen financier et sécurisant de leur départ. Les relations hommes-femmes sont tellement dures chez elles que finalement il suffit que le type occidental soit gentil pour faire l'affaire. BIen sur dans le nombre, il y a sûrement de vraies histoires d'amour mais cela vient comme par hasard, la cerise sur le gâteau. Pour le gros bataillon, c'est l'alliance de la peur de la solitude pour le type et de l'envie d'une vie comfortable pour la nana.

Et ce n'est pas les témoignages lus ici et ceux d'amis russes qui me feront dire le contraire. Quand la vie à l'est sera plus facile, messieurs vous trouverez moins facilement à vous marier car vous aurez perdu l'essentiel de votre attrait.

Bon courage quand même.
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
samedi 18 juin 2005 09:22:32

" croyez vous que si ces filles pouvaient vivre une vie agréable chez elle ,elles quitteraient leur pays ? "

- Non , bien sûr !! Mais qu'est ce qu'une vie agréable ???
Une vie sans amour est-elle une vie agréable pour toi ????


" croyez vous que si vous aviez le smic elles tomberaient folle amoureuse ?"

Ma fiancée a le même pouvoir d'achat que moi à quelque choses prêt en russie,
mon salaire ne l'a jamais interressé .Mais si on quitte tout pour aller vivre dans un univers quasi inconnu, c'est pour que sa vie change de façon positive .
non ??financièrement et sentimentalement .

Penses tu que si nous avions trouvé le bonheur en France, on irait le chercher ailleurs ??
Avec toutes les contraintes que celà implique .
attendre 3 mois avant de rencontrer une personne, c'est la loterie .
Tu espères que tout se passera bien .Ensuite, après une première rencontre, il faut prendre des décisons par forcément facile à prendre .Elle de son côté peut décider de couper toute communication parce que tu ne lui conviens pas et qu'elle n'a pas eu le courage de te le dire en face ( ma première rencontre avec une ukrainienne).
alors, il faut tout recommencer à zéro .
Et ensuite peut-être votre destinée .....


J'aimerai rajouter que j'ai dialogué avec un nombre important c'est vrai de femmes venales par le biais d'internet.(Après quelques lettres une ma proposé de la rencontrer aux émirats si je payais tout ).Mais je pense qu'il existe des femmes interressées principalement par l'amour,et je pense en avoir rencontré une .
c'est pourquoi je me permet de répondre .

Quand aux relations hommes- femmes : dures ; ce n'est pas prêt de changer .







Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
dimanche 19 juin 2005 12:56:40
je n'ai jamais dit que les vraies histoires d'amour avec des filles de l'est n'existaient pas. Je dis simplement, et pour le moment rien ne peut me l'infirmer, que ces vraies histoires dépendent de tout un tas d'autres choses que la nationalité et que les chances de trouver un amour là bas sont aussi nombreuses ou peu nombreuses qu'ailleurs, car le veritable amour vous tombe dessus brutalement, pas toujours au moment où on le recherche le plus et pas toujours avec la personne qu'idéalement on croyait faite pour vous. Une de mes meilleures amies est mariée avec un fan de foot et elle prend goût au foot. Pourtant il y a quelques années, elle avait horreur de ça et si elle avait dû choisir via internet ou une agence un type, elle aurait écarté d'un coup radical un joueur de foot. Or elle l'aime et le foot n'a jamais en fait été un problème. Via une agance elle ne l'aurait jamais rencontré car elle se serait arrêtée à des critères et non à une personne.

Quant au pouvoir d'achat, peut-être votre amie était-elle très riche pour les ukrainiens ou vous très pauvre mais dire que le pouvoir d'achat est le même entre les deux pays, c'est un peu se foutre de la gueule du monde.

Quant à l'argent, je voudrais savoir pourquoi, quand un pays de l'est se développe, le marché de la femme se tarit et inversement quuand la situation s'aggrave ? Les hommes de là-bas changent brutalement ou bien ne peuvent-ils pas alors offrir un confort de vie qu'ils ne pouvaient pas avant. A lire les messages, tous les hommes sont fainéants, violents, buveurs. Pourtant il doit bien y a voir de vraies histoires entre ukrainiens ou russes non, toutes les femmes de l''st nechezrhcent pas à partir à l'ouest. De même à lire les messages les femmes en France sont quasi toutes fainéantes, coincées, moches et revanchardes. Excusez moi mais je n'ai pas l'impression que cela corresponde à la réalité.

Il est facile de dire que si on a pas trouvé chez soi c'est que toutes les femmes françaises ne vous valaient pas. Peut-être auriez vous dû vous remettre un peu plus en question avant d'accuser les autres. Moi, quand je discute avec mes amies célibataires, je ne les trouve pas si exigeantes que cela. Même si certaines sont chiantes, elles ne le sont pas plus que mes amis célibataires masculins. On met parfois du temps à trouver le bon ou la bonne mais je ne vois pas en quoi la nationalité a à voir là dedans.

Quand je lis que ce que les hommes apprécient avec les Ukrinainennes ce sont les valeurs familiales, la féminité, je me marre que ce sont les mêmes critères mis en avant par ceux se tournant vers le marché de la femmme asiatique. Pourtout ce sont des cultures différentes et je pense qu'il y a des différences culturelles entre une russe, une ukrainienne ou une bielorusse. Autant qu'entre une française, italienne ou espagnole. Pourtant ce sont toujours les mêmes choses mises en avant. Alors excusez moi mais j'attend qu'on me montre de vraies différences, de vraies qualités liées à une différence de culture et non à un fantasme de mec. J'ai fait lire les messages à mon mari (pas le votre en particulier, mais les messages en général, ce qui sous-tend les discussions). Il s'est marré et m'a dit : " les pauvres n'ont pas évolué d'un pouce, ils recherchent toujours des servantes bien bandantes". Pourquoi a t-il dit ça, parce que certains d'entre vous mettaient en avant le fait que ces belles ukrainniennes ne rechignaient pas aux tâches ménagères. Et vous, messieurs n'y rechigniez-vous pas avec vos francaises, elles en ont peut-être eu marre. Si vos belles ukrainiennes ont prêtes à tout pour quitter leur pays, même à accpeter que leur rôle se réduise à cela, cela les regarde. Mais ne venez pas dire que les femmes françaises sont de pauvres fainéantes et que si vous n'avez pas trouvé c'est que les françaises ont tous ces défauts.

Moi je ne pense pas qu'il y ait tant di différences entre les femmes. On recherche un peu les mêmes choses dans l'ensemble et je pense que les défauts sont universellement partagé. Mais peut-être que les femmes françaises ne cherchent que l'amour et non principalement un confort de vie qu'elles ont déjà. La différence est là et elle est énorme.
Re: Miserable vie de chercheurs de femmes
lundi 20 juin 2005 14:47:09

Apparament c'est une discussion qui te tient à coeur !!
Mais j'aimerais préciser que ma fiancée est russe et non ukrainienne, çà
doit faire la 3 ème fois que je le précise ...
En russie tout n'est pas que misère !!
il existe des personnes gagnant très bien leur vie et vivant très bien !!
ma fiancée en est une .
Elle est venue me voir en France sans me demander aucune aide quelconque .
C'était sa façon à elle de me montrer qu'elle n'était interressée que par une rencontre sentimentale .

j'ai pour ma part été en ukraine auparavant , il est effectivement exclu de rencontrer une personne ayant le même pouvoir d'achat qu'en france .

J'ai rencontré une ukrainienne et une russe, il existe bel et bien des différences indéniables entre les femmes françaises et elles !!!!

Je ne parle pas des taches ménagères, même si c'est une réalité .Une femme en france va te prendre la tête avec l'égalité des sexes, le partage des taches ménagères .Une femme de l'est qui a connu une vie radicalement différente va
prendre à sa charge toutes les taches ménagères .
Je peux en parler sereinement car je n'aime pas me faire servir .
Je préfère que ces taches soient partagées .

C'est un forum modéré, donc je ne peux pas parler d'une différente fondamentale à mes yeux ,qui a fait qu'après un échec avec une première rencontre j'ai voulu rencontrer une autre personne de l'est .

Quand au mythe de la femme de l'est ressemblant à un mannequin il faut arrêter !!
elles savent mieux se mettre en valeur, simplement !!!!!!!!!!!

La beauté est un vaste sujet, pour ma part je pense avoir vu les plus belles femmes à mexico city ; les plus moches et les plus grosses aux usa .
Je tiens à préciser qu'on se raproche de plus en plus du modèle américain !!
Les femmes , la trentaine ayant eu des enfants et ayant une taille manequin ne sont pas légion chez nous !!!!!
Tu ne peux pas me dire le contraire quand même !!!!!!!!!!!!!














Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter





AGENCES D

Charte d'utilisation du forum

Le forum de France-CEI-Pays-baltes est ouvert à tous. Les sujets de discussion abordés portent sur les pays de la CEI et les Pays baltes. En utilisant ce forum, vous vous engagez à respecter les autres usagers mais aussi la philosophie du site. Sachez par ailleurs que la loi interdit notamment sur les forums, sous peine de sanctions pénales :

* l'atteinte à la vie privée d'autrui (les adresses postales, e-mail et Internet (URL) ne sont pas autorisées ;
* la diffamation et l'injure ;
* l'incitation aux crimes et délits, la provocation au suicide, à la discrimination, à la haine raciale, ou à la violence ;
* la publicité ou les messages à vocation commerciale, etc.

Pour éviter tout abus, le forum est modéré. Le modérateur est susceptible de supprimer préalablement à sa diffusion, toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordée ou la ligne éditoriale du site. Les opinions exprimées n'engagent que leurs auteurs. Vous avez respecté la présente charte, mais le modérateur a malgré tout refusé de publier votre message. Votre contribution n'a certainement pas pour but une simple 'discussion', vous pouvez alors utiliser le service des Petites Annonces !


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email
Contacter Russie.net, le Web franco-russe

Sites partenaires : Art-russe.com, Asie-centrale.com, France-Belarus.com, France-CEI.com, France-Ukraine.com,
Pays-baltes.com, Russie.net, Russomania.com, Slavika.com, SOS orphelins russes.