Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

A. POUCHKINE JE VOUS AIMAIS

Envoyé par Dagmar 
A. POUCHKINE JE VOUS AIMAIS
samedi 6 octobre 2012 15:16:59
А. С. ПУШКИН
Я ВАС ЛЮБИЛ …
Я вас любил, любовь еще, быть может,
В душе моей угасла не совсем;
Но пусть она вас больше не тревожит;
Я не хочу печалить вас ничем.
Я вас любил безмолвно, безнадежно,
То робостью, то ревностью томим;
Я вас любил так искренно, так нежно,
Как дай вам бог любимой быть другим.
1829 г.

ALEXANDRE POUCHKINE
JE VOUS AIMAIS
Je vous aimais, et mon amour peut-être
N'est pas éteint dans l’âme passionnée;
Mais ne craignez pas, il reste sans paraître,
Je ne voudrais jamais vous chagriner.
Je vous aimais sans espoir, d’amour étrange,
Timide, sincère, jaloux et tourmenté,
Je vous aimais si tendrement … Mon ange,
Que Dieu vous donne un bien-aimé pareil.
Перевод сделан в 2012 г.
Re: A. POUCHKINE JE VOUS AIMAIS
mercredi 6 février 2013 16:54:45
Merci pour ce bel essai de traduction, que je découvre avec quelques mois de retard. Je ne suis pas vraiment qualifié pour faire un commentaire, d'abord parce que mon russe n'est que moyen, et ensuite parce que je ne connais pas l'histoire des traductions précédentes (ce superbe poème a déjà dû être souvent traduit).
Je trouve les quatre premiers vers très bien rendus: ils sont fidèles pour le sens, une rime a été trouvée, et le rythme français en vers de 10 syllabes est un bon équivalent du rythme russe. Seul le vers 3 pourrait être "régularisé", en écrivant par exemple "Mais n'ayez crainte".
Les quatre derniers vers rompent un peu le rythme (11/12/10/10), et l'accumulation des 4 adjectifs est de lecture moins aisée que l'original. Si j'osais essayer, je proposerais 4 alexandrins assonancés:

Je vous aimais sans espoir, en silence,
D'amour tantôt timide, et par moments jaloux,
Je vous aimais d'amour si sincère et si tendre
- O fasse Dieu qu'un autre ait pour vous tel amour!

Je n'ai pas réussi à caser "tomim". On pourrait écrire "Fou de timidité, ou violemment jaloux", mais alors on perd "to..to.." Quant à la syntaxe qui relie entre eux les deux derniers vers, le russe a ici une souplesse que le français n'a pas: il faudrait en français trois "que", l'un comparatif ("aussi sincèrement et tendrement que..."), l'autre optatif ("que Dieu fasse..."), et le dernier complétif ("Dieu fasse que vous soyez aimée..."). Mais il est évident qu'une phrase comme "Je vous aimais aussi sincèrement et tendrement que je souhaite que Dieu fasse que vous soyez aimée par un autre" ne se signale pas par sa légèreté poétique... Inclinons-nous simplement devant les ressources du russe - et le génie de Pouchkine pour les utiliser.
Re: A. POUCHKINE JE VOUS AIMAIS
vendredi 8 février 2013 09:30:03
Dans mon message précédent, lire évidemment : TROIS alexandrins
Re: A. POUCHKINE JE VOUS AIMAIS
jeudi 14 février 2013 07:26:00
Cher jean.garagnon!
Je vous remercie sincerement pour votre message avec vos remarques, j'en avais besoin ...
Je vais reflechir sur vos propositions.
Quant a "Mais ne craignez pas", c'etait d'abord "Mais soyez tranquille", puis "Mais ne craignez point" ...
Quant a "tomim", c'est le verbe томиться - languir, souffrir (pas trop).
Je serais heureuse de vous revoir et relire ici ...
P. S. J'etais prof de maths, je ne suis pas traductrice professionnelle, c'est mon hobby ...
Re: A. POUCHKINE JE VOUS AIMAIS
vendredi 17 mai 2013 19:19:36
Je propose une traduction qui tente de respecter aussi le rythme altérné des vers : chez Pouchkine 11 pieds puis 10,
dans ma traduction 10 pieds puis 8. Voici :

Я вас любил : любовь еще, быть может,
В душе моей угасла не совсем;
Но пусть она вас больше не тревожит;
Я не хочу печалить вас ничем.
Я вас любил безмолвно, безнадежно,
То робостью, то ревностью томим;
Я вас любил так искренно, так нежно,
Как дай вам бог любимой быть другим.

Je vous aimais : l’amour encore, peut-être,
En moi n’est toujours pas éteint ;
Mais que jamais vous n’ayez plus de crainte ;
Je ne veux pas votre chagrin.
Je vous aimais sans bruit, sans nul espoir,
Caché, jaloux dans le tourment ;
Je vous aimais si tendre et si sincère,
Dieu fasse qu’un autre vous aime autant.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter