Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Une journaliste russe part pour Vienne après avoir reçu des menaces

Envoyé par Comite Tchetchenie 
AnnoncesDernier message
AvisMariage Franco-Russe au Danemark20/05/19 08:47
Comite Tchetchenie
Une journaliste russe part pour Vienne après avoir reçu des menaces
jeudi 18 octobre 2001 08:17:53
Une journaliste russe part pour Vienne après avoir reçu des menaces
MOSCOU (AP) -- Une journaliste russe connue pour ses reportages sur les violations des droits de l'homme commises par les soldats de Moscou en Tchétchénie est partie pour Vienne après avoir reçu des menaces, rapporte lundi le Comité pour la protection des journalistes, basé à New York.
Selon ce groupe de défense des libertés de la presse, les menaces contre Anna Politkovskaïa ont suivi un article du 10 septembre dans lequel elle désignait un officier russe responsable d'atrocités contre des civils tchétchènes.

Le Comité cite des responsables du quotidien ''Novaïa Gazeta'', employeur de la journaliste, selon lesquels la jeune femme a notamment reçu des courriers électroniques disant que cet officier allait venir à Moscou se venger. Le journal a d'abord fourni des gardes du corps à sa journaliste, avant de décider de l'envoyer provisoirement à Vienne.

''Pour la première fois depuis le début de la guerre en Tchétchénie, les autorités ont fait en sorte que je ne puisse plus travailler'', a déclaré Anna Politkovskaïa dans un entretien téléphonique avec le Comité.

La jeune femme, qui a été arrêtée par l'armée fédérale en Tchétchénie, a reçu un prix international en avril pour son travail. Cet été, elle a écrit des articles sur le massacre présumé d'au moins 15 civils par les troupes de Moscou.

Le Comité a demandé au gouvernement russe de ''prendre des mesures pour enquêter sur ces menaces et poursuivre les responsables''. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès des responsables de ''Novaïa Gazeta'' dans l'immédiat.
Viktor
Peu crédible...
mercredi 21 novembre 2001 20:25:37
Elle est peu crédible, votre histoire. Politkovskaia accuse "les autorités russes" - mais qui a signé ces mails ménacants - les autorités russes? N'est-ce pas juste un truc publicitaire très courant en Russie - on a vu récemment le très médiatisé "assassinat de la seule télévision indépendante russe NTV" dont l'équipe s'est trouvé peu après un "réfuge" bien mieux payé chez TV6. En Russie actuelle les journalistes se vendent bien et ne se font pas descendre pour un but romantique, détrompez-vous. Donc - bonnes vacances de Noël en Autriche (payés par le journal Novaia gazeta, j'ai bien compris?), Madame Politkovskaia!
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter