Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre

Envoyé par SpetzNatz 
AnnoncesDernier message
AvisMariage Franco-Russe au Danemark20/05/19 08:47

La médiatisation du conflit tchétchène n'aurrait elle pas tendance à donner une image fausse du conflit ? c'est à dire de placer l'armée russe dans le rôle d'agresseur et de force du mal et le peuple tchétchène dans le rôle du pauvre peuple humilié.

Les médias parlent ils des islamistes radicaux qui enrolent de jeunes par des discours de propagandes, de haine, et de mensonges seulement compréhenssibles par des gens cultivés ?

Les médias parlent ils de la période de la première trêve entre les deux guerres pendant laquelle le gouvernement formé par les rebelles était inconpétent et perpétrait des actes aussi inhumain que l'armée russe ?

Les médias mettent ils en avant le fait que tous les tchètchènes ne sont pas pour la création d'un futur état indépendant controlé par des islamistes radicaux ?

Les médias transmettent ils les sentiments d'imcompréhenssion et de dégout de la plupart des soldats russes, qui, parfois, ne comprennent pas pourquoi ils sont là ?

Les médias informent ils correctement leur audimat que la population russe est en grande partie contre ce conflit ?

A toutes ces questions la réponse est non, pourquoi, parceque peut être les médias ne sont pas aussi neutres qu'ils l'affirment, peut être qu'ils tirent profit de la situation en ne divulguant qu'une partie de la vérité, et peut être tout simplement que l'Etat français qui offisieusement contrôle les médias cherche à donner certains préjugés et idées conçues à des téléspectateurs faibles d'esprit...

Peut être tout simplement que pour comprendre la guerre en tchétchènie il ne faut pas se fier qu'a ce que l'on voit et à ce que l'on entend, peut être aussi faut il avoir un jugement critique....
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
vendredi 19 décembre 2003 10:07:23
de toute façon la tendance est clair: les français se soumettent volontiers au prosélytisme musulman, celà fait si longtemps qu'il ne leur est arrivé rien de grave qu'ils se croient à l'abri des problèmes des autres. Que l'Allah leur vienne en aide!
eRe: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
vendredi 3 décembre 2004 18:10:06
Je rejoins le débat sur la Tchétchénie, et sur sa médiatisation comme l'affirme si bien SpetzNatz, en fait nous assistons là ,a une islamisation de la Tchétchénie et à moyen terme de la Russie ; si le pouvoir central ni prend pas garde , comprendre cette guerre est très difficile, trop de sang coule de part et d'autres les cicatrices ne se refermeront jamais ; en Tchétchénie il y a trop d'ayatollah qui sont à la tête des tchétchènes ; c'est pour cela que les tueries de s'arrêteront jamais de part et d'autres ; ce conflit s'éternisant davantage affaibli la Russie ; tant pour ses forces vives, que pour toute la Russie ; de l'extérieur l'image de ce conflit est faussé par la presse médiatique ; au contraire ce conflit alimente les papiers chiffon de la presse ; qui augmente leur tirage de presse ; sur tous les morts de Tchétchénie ; qu'il soit soldats russes ou tchétchènes ; voilà des sujets à spectacles pour le monde entier.
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
mercredi 8 décembre 2004 19:18:13
Camarade,

Effectivement ce SpetzNatz est très percpicace...naturellement...puisque c'est moi (ancien surnom, avec ancienne adresse email)... quelle modestie...

Plus sérieusement....

Malheureusement comme tu dit netchaiev, il y aura toujours des cicatrices, trop d'attrocités des 2 côtés ne pourront être oubliées...et ça serrait totalement hypocrite de les oublier...comme ça serrait totalement inutile de les rabacher sans cesse (en locurrence ce que font certains sur le forum)...mais tout le monde n'a pas les yeux ouverts et pas mal de gens mange ce qu'on leur donne, on leur donne de la "merde" ils magent de la merde...petit exemple il n'y a pas si longtemps de celà je suis allé manger dans un restaurant russe à paris "le kniaz igor" à côté de la tour effel...à sa sortie j'ai entendut deux passants sur le côté dire entre eux je cite " tiens des mafieux..."ça montre déjà l'état d'esprit...alors un baratinage continut avec des médias sous l'emprise de politiciens véreux et accessoirement racistes ça donne ça... des préjugés...ça peut parraître dérisoire mais il n'y a qu'a voir le panel des émissions télévisuelles françaises pour voir dans quel degré d'ignorance on maintient la populace...ou comment contrôler les esprits de mollusques dégénérés en extase devant la multitude d'informations qu'on leur donne en pature...
je m'éloigne un peu du sujet...les russes vont devoir améliorer leur image aux yeux du monde sous peine de voir tout les extrémistes religieux débarqués dans le caucase pour faire du tire au pigeon...et tout ça grâce à des martyrs fanatiques financés par des organisations occultes qu'on ne cite plus parcequ'elles sont connues de tous et un alcoolique chronique incompétent du nom d'elsine qui a crut que la guerre était un jeu anodin...sauf que dans cette partie il n'y aura pas de game over ou de replay...

Salutations
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
vendredi 10 décembre 2004 00:07:32
bonjour tout le monde,
je lis vos messages et me dit que vous vous adressz surtout aux gens qui ne connaissent rien de la Russie. ce que vous dites là, cela ne m'étonne pas, j'ai déjà tellement écouté des discours pareils.
certes les média en occident comme d'ailleurs partout sont le reflet de leur Etat respectif. Que vous dites que les russes ont l'image pas trop sympatique en occident, c'est aussi vrai.
mais arrêtons svp. de juger les autres. je connais très bien la russie. et quand on regarde les news russes, on ne montre pas beaucoup ce que les habitants de Tchétchénie vivent au quotidien, ni les exactions commises par certains soldats russes contre la population thchétchène.
par contre, s'il y a un crime commis par un thétchène dite "islamiste" (on n'a d'ailleurs pas toujours la certitude que ce sont des tchétchènes qui commettent ces crimes), on tourne les images toute la journée et même plusieurs jours à la télé. C'est aussi du "brain-washing", je m'excuse.
concernant l'islamisation de la Tchétchènie et de la Russie à moyen terme (je vous cite): certains et malheureusement de plus en plus de russes font des réflexions sur l'islam en se basant purement sur les atrocités commises par certains bandits fanatiques mais ils oublient qu'ils se dessinent bel et bien des "préjugés" sur l'islam (mais vous rapprochez aux français d'avoir des préjugés sur les russes). Vous parlez de la Russie comme s'il existait seulement Moscou et la Tchétchénie... Et le Tatarstan alors, Bahkirie et autres? vous parlez de l'extrémisme religieux musulman. et bien j'ai connus des religieux orthodoxes russes qui m'ont choqué par leur propos envers les autres religions et sans parler des peuples caucasiens. Rien de peaceful je dois vous dire. c'est ça la religion de paix? donc, ne cherchons pas des coupables seulement ds l'islam, le judaisme ou l'autre. n'importe. Les extremistes religieux russes, ca ne manque pas non plus.
Et c'est dommage parce que la Russie est un pays exceptionnel avec une diversité culturelle qui n'existe nul part ailleurs.
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
dimanche 12 décembre 2004 22:56:21
Netchaiev vous semblez tout mélanger allègrement et sans complexe. Islam, islamisme et médiatisation, l’Iran et la Tchétchénie... Qu’est ce que vous entendez par l’islamisation de la Russie? Que la minorité musulmane russe risque de devenir la majorité? Je ne vois pas trop comment mais vous auriez plutôt dû parler du problème de décroissance démographique russe plutôt que de mettre encore une fois tout sur le dos des “affreux musulmans”. Comment pouvez vous dire que “trop d’Ayatollahs sont à la tête des Tchétchénes”? C’est vraiment n’importe quoi. Vous devriez lire un peu des choses sur la Tchétchénie avant de dire des trucs pareils. Les Ayatollahs étant des chefs religieux chiites que l’on trouve essentiellement en Iran et en Irak il n’y a guère de chances d’en trouver en Tchétchénie de tradition religieuse soufiste. On trouve par contre, malheureusement des personnes se réclamant du wahhabisme (mouvement religieux intégriste né en Arabie Saoudite au 18ème siècle) et un chef de guerre saoudien wahhabite Khattab qui a été tué en 2002.
Vous me faites beaucoup rire avec la Tchétchénie qui fait vendre la presse. C’est exactement le contraire. La Tchétchénie ne fait absolument pas vendre. Tout le monde s’en fout. Et la presse est suffisamment mal en point pour n’attirer les clients qu’avec des sujets super intéressants. Johnny et sa fille adoptée ou des jolies marronniers, les meilleurs vins de France, l’immobilier à Paris, les Français et la sexualité... En 2 ans il a dû y avoir 1 ou 2 Une du Courrier International sur la Tchétchénie, une de télérama et c’est tout.
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
mardi 8 mars 2005 18:56:45
Chere SpetzNatz
A mon avis, vous connaissez la reponse a la question que vous posez.

Non, la mediatisation du conflit n'est pas neutre : il y a les salauds de russes d'un cote, et puis les gentils tchetchenes de l'autre. Ca, ca plait bien aux medias occidentaux : surtout ne pas sortir de cette grille de lecture. Il faut donner la pire image possible de la Russie sur tous les sujets.

Pourquoi ?
Parce que le nationalisme russe et plus generalement pan-slave, est le dernier rempart de la tradition europeenne.

Nos journalistes et dirigeants occidentaux le savent, ils le ressentent :
ils cherchent donc a le detruire, car au fond d'eux-memes ils detestent les peuples europeens, leur culture, leur descendance et leur tradition : ils ont la haine d'eux-meme et de leur propre identite.

Alors pour eux, un peuple europeen qui resiste, il faut l'abattre.
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
jeudi 10 mars 2005 18:45:49
Reveillez vous CEI vous êtes complètement à l’ouest. Le peuple européen qui resiste et qu’il faut abattre je suppose que c’est le peuple tchétchéne...
J’en vois pas d’autre. Quand aux Russes ou du moins le président Poutine c’est quand même incroyable que vous n’ayez pas encore remarqué que c’était le très très grand ami des présidents européens à quelques exceptions près.
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
vendredi 11 mars 2005 04:20:09
Bonjour à tous!

Vos différentes interventions sur le confit tchétchène ne m'inspirent que de la tristesse. Même nous qui bénéficions d'un certain recul ne pouvons nous entendre sur les causes, les faits et les acteurs de ce conflit. Comment voulez-vous alors que les protagonistes puissent entreprendre un dialogue? Je ne prétends pas avoir de solution miracle à cette triste tragédie. Cela dit, j'aimerais faire quelques remarques.

Premièrement, un conflit ne peut s'appréhender à partir d'une vision manichéenne. D'une part, parce qu'il n'y a pas les bons d'un côté et les mauvais de l'autre. D'autre part, parce que cette vision suppose que deux camps homogènes s'opposent. Or, dans le cas du conflit tchétchène, il est question d'un écheveau d'acteurs aux objectifs différents. Et je ne parle pas de ceux qui partagent les mêmes objectifs, mais qui s'entre-déchirent sur les moyens. Comment comparer feu le président Maskhadov à Shamil Basaïev sans parler du jeune Tchétchène qui décide de prendre les armes pour venger la mort de son frère? La même hétérogénéité peut s'observer côté russe entre les troupes du jeune Kadyrov, les agents du FSB et les kontraktniki des forces armées.

Deuxièmement, je suis d'accord avec ceux et celles qui critiquent la "couverture" médiatique du conflit. Malheureusement, en France, elle laisse beaucoup à désirer. Soit on se contente de reprendre la propagande du Kremlin (en reprenant les dépêches d'Itar-Tass ou Interfax) ou alors, on verse dans le romantisme pro-tchétchène (voir les articles du Monde). A ma connaissance, toute limitée qu'elle soit, la source la moins biaisée est russe : il s'agit des articles d'Anna Politkovskaïa, journaliste travaillant pour le journal Novaïa gazeta. J'aimerais bien lire vos impressions sur elle ou sur d'autres sources.

Enfin, on pourrait discuter longtemps des causes du conflit et des moyens de le régler. Ce qui est sûr, c'est que, et Maskhadov et Poutine portent une lourde responsabilité. Maskhadov parce qu'il a laissé trop de latitude aux Islamistes jusqu'à en perdre le contrôle. De par leurs actes terroristes, ils ont totalement discrédité la résistance tchétchène qu'elle soit islamiste ou nationaliste. Poutine, quant à lui, par son refus obstiné de négocier, entraîne le peuple tchétchène vers le génocide.

Malheureusement, l'horizon demeure bien gris. La mort de Maskhadov cristallise la division de la résistance tchétchène dont la branche islamiste est prête à tout. Quant à Poutine, il semble bien installer au Kremlin. Qu'en pensez-vous?
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
lundi 14 mars 2005 20:28:53
Camarade,

Entièrement d'accord avec vous sauf que dans votre 4ème paragraphe, le mot génocide...

Pourquoi ? la réponse se trouve dans le forum russie rubrique Conflit russo-tchétchène...

Salutations
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
mardi 15 mars 2005 04:24:13
Que vous ayez buté sur le mot génocide ne m'étonne guère puisqu'il est désormais utilisé à toutes les sauces. N'étant pas un expert en droit international, je conçois que l'usage de ce terme dans le contexte tchétchène est hasardeux. Seule la Cour internationale de justice pourrait mettre tout le monde d'accord (et encore...). Ceci étant dit, je me suis permis de brandir le spectre du génocide à propos de la Tchétchénie après en avoir considéré la définition donnée dans la Convention de 1948.

[...] le génocide s’entend de l’un quelconque des actes ci-après, commis dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national,
ethnique, racial ou religieux, comme tel:
a) meurtre de membres du groupe;
b) atteinte grave à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe;
c) soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence devant
entraîner sa destruction physique totale ou partielle;
d) mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe;
e) transfert forcé d’enfants du groupe à un autre groupe.

J'attire votre attention sur "l'intention de détruire" et sur "en tout ou en partie". Une mise au point avant de poursuivre : il n'est pas question de qualifier la situation actuelle de génocidaire, mais de voir dans la dynamique actuelle du conflit une dérive génocidaire. Je m'explique : les méthodes employées par les forces russes et tchétchènes pro-russes pour lutter contre les indépendantistes incluent notamment les tristement célèbres zatchistki. Or, d'après les récits de témoins de ces opérations, le seul fait d'être un Tchétchène en âge de combattre suffit pour obtenir un aller-simple à Khankala. Combien de familles tchétchènes déplorent la disparition de membres masculins après une rafle, que l'individu soit lié ou non aux indépendantistes? Et je ne parle pas de torture... Il me semble que la persistence de l'Etat russe à recourir à cette méthode peut mener à l'extermination d'une partie de la population tchétchène, en l'occurrence les individus en âge de combattre.
A ce stade, la question qui se pose est la suivante : l'obstination de l'Etat russe à employer cette methode traduit-elle une intention de détruire? Bien que n'ayant aucune preuve claire et convaincante, on peut se demander si ce n'est pas la seule tactique que l'armée russe puisse appliquer dans un contexte de guérilla compte tenu de son piètre état.
C'est une analyse tout à fait discutable et qui a besoin d'être affinée, j'en conviens. Quoiqu'il en soit, la Tchétchénie est en proie à une sale guerre où deux peuples s'étripent sauvagement, manipulés qu'ils sont par des dirigeants politiques sans scrupules.
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
mercredi 16 mars 2005 13:20:28
Reveillez-vous Terrible, coupez votre television et allez dans le 93 par exemple : les europeens sont en train de disparaitre physiquement sans qu'un seul coup de feu ne soit tire. Leur situation est bien plus desesperee que celle du peuple tchetchene.

Quand je parle du nationalisme russe, je ne parle pas des dirigeants, mais du sentiment national qui anime 99% des hommes russes au plus profond d'eux-memes.

Je vous confirme que ce nationalisme est le dernier rempart a proteger une partie des europeens de la decadence occidentale.
Un vrai Tchétchène
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
samedi 2 décembre 2006 13:58:08
SpetzNatz a écrit:
-------------------------------------------------------
> > La médiatisation du conflit tchétchène
> n'aurrait elle pas tendance à donner une image
> fausse du conflit ? c'est à dire de placer
> l'armée russe dans le rôle d'agresseur et de
> force du mal et le peuple tchétchène dans le
> rôle du pauvre peuple humilié.
>

Premièrement,nous ne sommes pas un peuple humilié,pas du tout,nous avons juste perdu la deuxième guerre,après avoir perdu des milliers de braves hommes pendant la première guerre.Deuxièmement,nous sommes un tel peuple que l'on a peur de voir autonome,indépendant,fort...Donc qui est détruit tous les 50 ans,de l'époque des Tsars jusqu'aux présidents,et je vous le dit franchement,il faut nous anéantir,il faut nous affaiblir,car quand nous nous relèverons,le monde aura peur de nous.
Troisièmement,à ton avis SpetzNatz,est-ce nous les agresseurs?est-ce ton frère qui est mort sur votre terre natale?est-ce ton père et ta mère qui sont déchirés en mille morceaux?est-ce ta soeur qui a reçu une balle quand elle était chez elle?est-ce toi qui as vu tous tes proches,tes camarades de classe,tes voisins,ton peuple crever?-Non,parce que ce n'est pas les Tchétchènes qui ont mis le pied qur votre terre.
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
lundi 11 décembre 2006 14:34:49
Ami Spetznaz, tu omets de rappeler un détail important sur la couverture de la situation actuelle en Tchétchénie par les médias occidentaux: ce sont bien les autorités russes qui leur en interdisent l'accès à eux comme aux ONG étrangères.

Si la situation y est si brillante et si pacifiée que le Kremlin veut nous le faire croire, pourquoi en est-il ainsi?

Oui, la vision occidentale de ce conflit est sûrement biaisée. Mais qu'ont fait les autorités russes pour y remédier? Strictement rien, à part de nous bassiner qu'il n'y a rien à voir dans le coin... C'est un peu léger et un bon journaliste ne peut pas se contenter de ce genre de réponse.

A supposer que l'Etat russe n'ait rien à se reprocher en Tchétchénie, sa posture n'en est, à mon avis, que d'autant plus incompréhensible.
Re: La médiatisation du conflit tchètchène est elle aussi neutre
lundi 23 février 2009 15:06:59
]D'accord avec vous mais le conflit entre Russes et Tchètchènes ne date pas d'hier et il n'y avait pas de media
Peut etre que les tchètchènes auront droit au meme sort que les tcherkesses , ..
L'extermination , diaspora , en minoritée sur leurs propre terres .....
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter