AnnoncesDernier message
AvisService Militaire en Russie21/03/19 11:18
Commentaires occidentaux sur la prise d'otage
vendredi 3 septembre 2004 21:28:47
Bonjour àtous

je trouve scandaleux les commentaires occidentaux sur a prise d'otage en RUSSIE

Les Russes se retrouvent au banc des accusés alors qu'ils ont voulu négocier jusqu'au bout.

Le journalstes occidentaux ont une telle antipathie pour les Russes qu'ils n'exament pas les faits

QU'AURAIENT FAIT LES FORCES DE SECURITE FRANCAISES SI DES TERRORISTES FAISAIENT SAUTER LE TOIT D UN GYMNASE DANS LEQUEL SONT DES ENFANTS ET SE METTAIENT A TIRER SUR LES ENFANTS EN TRAIN DE S'ENFUIR?

Fallait-il rester immobile et regarder les enfants se faire tirer dessus en courant, comme des lapins? Perdu pour perdu les Russes ont bien fait d'attaquer.

Imaginez si des Russes d'UKRAINE ou de Lithuanie prenaient des enfants en otage pour réclamer plus de droits? Pourraient-ils bénéficier de la même sympathie de la part des media occidentaux?
Re: Commentaires occidentaux sur la prise d'otage
samedi 4 septembre 2004 12:23:45
Camarade,

Dès que l'on entend parler de la russie à travers les médias occidentaux, c'est très souvent pour parler d'événements dramatiques (jamais on évoque une croissance évolutive ou une amélioration des conditions de vie, et c'est pareil en france). L'actualité russe est souvent mal interprêté car les médias ne comprennent pas la Russie ils essayent de la comparer avec les pays occidentaux... je ne suis pas d'accord quand tu dit que les journalistes occidentaux n'examinent pas les faits, ils le font mais la fierté occidentale face au récent effondrement de l'URSS reprend le dessus dans pas mal de cas et il n'est pas rare qu'une décision du gouvernement russe soit dans nombre de cas critiquée, dénigrée, juste parcequ'elle est russe et que l'on'essaye pas de la comprendre en se placant de l'autre côté de la barrière purement idéologique...

Salutation
Re: Commentaires occidentaux sur la prise d'otage
lundi 6 septembre 2004 11:53:46
Salut les amis,

Je respecte votre pays et votre culture, mais avant de crier au scandale il faudrait examiner le contexte pour meiux cerner les faits:

1/ De la même façon que nous aimons nos amis américains mais pas forcément Bush, les médias français n'ont aucune antipathie pour les russes, pas plus que les français eux-mêmes - mais ont une franche antipathie pour Vladimir Poutine, tortionnaire devant l'éternel et dont les pratiques inspirent un "Stalinisme à l'envers" - on ne pouvait s'attendre à moins venant de l'ancien chef du douteux et redoutable KGB - car il ne faut pas dire que la main-mise sur 80 % des médias, la pression de l'armée en Tchétchénie lors d'élections bisons, les génocides... Ne sont pas dignes des pratiques qui ont contribué à endommager toute une civilisation par le passé!

2/ Poutine ne s'est vraiment manifesté devant son peuple qu'après le bain de sang dont il veut étouffer les chiffres, et pour être désolé en invitant les familles à prier (ben voyons...) est-ce une marque d'estime pour son peuple??

De nombreuses familles à Beslan sont écoeurées, désemparées et amers envers le pouvoir à en juger par les interviews de ces pauvres gens qui je suppose facilement, ne sont diffusées que partiellement par la TV Russe qui n'en a cure et soutient son maître tout puissant.

Je suis vraiment triste pour ce drame, par sensibilité pour le peuple Russe mais certes pas pour son gouvernement. Il n'y a pas de fumée sans feu et, aussi vrai qu'on condamne le terrorisme en France on n'encourage pas pour autant ceux qui prétendent lutter contre et le nourissent en pratiquant la loi du Talion, de l'autruche et de la sourde oreille. La Tchétchénie, ce n'est pas un pays de terroristes: souvenez-vous que le terrorisme c'est toujours l'action de groupes voire groupuscules, mais pas d'un peuple entier! Ces groupuscules ne se seraient jamais formés et aucun de tous ces drames - incluant les précédents attentats - n'aurait jamais eu lieu si Poutine et ses alliés fonctionnaient dans une logique de paix et non de force, les pays où les attentats n'éclatent pas ou plus en sont la preuve. Le problème, c'est la fierté et l'orgueil de se refuser à rendre légitime l'indépendance de la Tchétchénie et continuer à massacrer puis mener à la baguette tout un peuple qui ne mérite pas plus que le peuple Russe de payer pour les uns et les autres. Alors aux prochaines élections présidentielles en Russie il faudrait peut-être davantage se déplacer pour voter cette fois, on n'est plus à l'époque où on vous faisait croire que voter ne servait à rien - prenez donc les évènements comme une preuve qu'au contraire ça aurait évité des dégâts, pour que la mort de tous ces malheureux, de tous ces enfants, puisse au moins permettre au peuple Russe de prendre conscience d'un certain nombre de choses et de réfléchir, de se battre pour la paix: ne serait-ce pas le plus bel hommage à faire à toutes ces victimes, au lieu de simplement pleurer et prier comme si un dieu allait tout arranger d'un coup de baguette? La révolte de certaines familles envers Poutine commencent à s'élever, un espoir que ça s'agrandisse n'est pas à négliger et c'est la meilleure chose qu'on puisse vous souhaiter. En attendant la blessure est là et c'est humainement compréhensible, c'est pourquoi je présente aux Russes qui liront ce message mes sincères condoléances pour leur peuple et ses enfants - mais de grâce repérez les vrais responsables! Bien amicalement

Stef
ARCHI FAUX
mardi 7 septembre 2004 22:08:14
Stef

avant que les tchetchenes ne demandent leur independance la tchetchenie etaitune republique tres autonome, et les tchetchenes avaient la liberte de culte, de pratiquer leur langue, de vivre leur identite. Meme en France les peuples minoritaires ne beneficient pas d'une telle autonomie. Ce sont les islamistes independantistes tchetchenes qui, les premiers, ont mis fin a cette periode, en proclamant l'independance et en instaurant la charia les quelques mois où lis ont pu controler le territoire, puis ont apporte la guerre a leur peuple qui jusque la vivait aussi bien que les autres republiques autonomes, etc. Donc peut etre que le peuple tchetchene lui-meme devrait aussi voir les vrais responsables.

concernant beslan, je ne suis pas sur qu'un autre pays puisse gerer la crise beaucoup mieux (souviens toi de la facon dont les usa ont gere la crise des davidiens, le fbi a attaqué il y a eu une 100 aine de morts).

je ne sais pas si tu as entendu les commentaires de marek halter sur europe 1. A savoir qu'il est scandaleux que les journalistes insinuent des choses alors qu'ils n'ont aucun élément de nature a prouver que les russes auraient risque une attaque folle, alors que tous les temoignages des otages eux memes concordent pour dire qu'une bombe placee par les terroristes au plafond a explosé puis qu'ils se sont mis a tirer sur les enfants qui s'echappaient et que ce n'est qu'a ce moment que les forces russes ET ossetes ont attaqué.

je te renvoie ensuite au numero de RAIDS du mois de septembre où un article sur la tchetchenie montrait comment les russes et les loyalistes tchetchenes reprenaient le controle en tchetchenie.

Des prises d otage massives il y en a eu avant POUTINE. Les rebelles tchetchenes ne sont pas les seuls rebelles de l'histoire du monde. En turquie il y avait les kurdes. Au soudan les chrétiens du soudan. En europe les résistants aux nazis pendant la 2e guerre mondiale. Et pourtant aucun de ces mouvements n'a utilise des methodes aussi abjectes que cette prise d'otage massive d'enfants d'école maternelle et primaire. Un hopital, puis il y a 2 ans un theatre, et aujourd'hui une ecole. Les responsables ce sont bien les preneurs d otage

Quant a poutine depuis son arrivee la guerre en tchetchenie est plutot mieux organisee qu'avant son arrivee et poutine n'est pas plus sanginaire que ses predecesseurs. L occident a besoin de fantasmer et il a trouve Poutine.
Re: Commentaires occidentaux sur la prise d'otage
dimanche 12 décembre 2004 12:28:42
Bonjour,
Concernant la prise d'otages de Beslan, dans la République russe d'Ossétie du Nord ("Severnaïa Ossetiya"), qui sait, en effet, comment les forces de l'ordre françaises ou suisses auraient (ré)agi face à un acte d'une telle ampleur ? Dire que les forces russes ont "cafouillé" relève de l'argument "e silentio", étayé par le fait que rien de tel n'a frappé une ville d'Occident jusque-là, et que l'on ignore ce qui se passerait à l'Ouest en cas de prise d'otages d'une ampleur analogue (rien à voir avec la maternelle de Neuilly). Pour ma part, j'ai abordé le drame de Beslan avec un angle d'approche plus vaste, concluant par un appel à une empathie intelligente ou voulue comme telle. C'est dans "Le Courrier" (Suisse, Genève) du 8 septembre 2004: "Et si on se jumelait à la ville de Beslan ?" Je peux faire parvenir l'article par internet à qui est intéressé. Je suis journaliste au "Courrier".
Re: Commentaires occidentaux sur la prise d'otage
lundi 27 août 2007 18:24:01
legrec a écrit:
------------------------------------------------------
> je trouve scandaleux les commentaires occidentaux sur a prise d'otage en RUSSIE

> Les Russes se retrouvent au banc des accusés alors qu'ils ont voulu négocier jusqu'au bout.

> Le journalstes occidentaux ont une telle antipathie pour les Russes qu'ils n'exament pas les faits.

> QU'AURAIENT FAIT LES FORCES DE SECURITE FRANCAISES SI DES TERRORISTES FAISAIENT SAUTER LE TOIT D UN GYMNASE DANS LEQUEL SONT DES ENFANTS ET SE METTAIENT A TIRER SUR LES ENFANTS EN TRAIN DE S'ENFUIR?

> Fallait-il rester immobile et regarder les enfants se faire tirer dessus en courant, comme des lapins? Perdu pour perdu les Russes ont bien fait d'attaquer.

> Imaginez si des Russes d'UKRAINE ou de Lithuanie prenaient des enfants en otage pour réclamer plus de droits? Pourraient-ils bénéficier de la même sympathie de la part des media occidentaux?

Priviet,

Le centre Levada a publié la semaine dernière un sondage sur les informations délivrées par les autorités sur la prise d'otages de Beslan. Sur 1600 RUSSES interrogées:

- 81% estiment que le pouvoir russe n'a pas dit la vérité sur la tragédie.

- 51% pensent qu'on leur a dit une partie de la vérité.

- 24% que l'État a caché sciemment la vérité.

- 6 % que le pouvoir a induit consciemment en erreur l'opinion publique.

- Seulement 8% croient que toute la lumière a été faite sur cette affaire.

- 11% ne se prononcent pas.

L'énorme majorité se prononce pour des négociations avec les terroristes, ou, au moins, pour sauver le maximum de vies humaines.

Officiellement, l'affaire a été classée, afin qu'une plainte ne puisse pas être déposée par les familles des victimes contre l'état russe.

Pour rappel: deux journalistes ont tenté de se rendre à Beslan ce jour-là. Le premier, Andrei Babitski, n'a pas pu prendre l'avion et a été emprisonné pendant 5 jours. Le deuxième (Anna Politkovskaïa) a été victime d'un "malaise" après avoir bu une tasse de thé dans l'avion et a été hospitalisée dans un état grave à Rostov. Les autorités russes n'ont pas publié les images prises pendant cet événement (classées "top secret".)

Aujourd'hui, une bande vidéo remet en question le rôle des forces russes dans le dénouement de cette tragédie. Mais le pouvoir les a déjà blanchi et ne veut pas rouvrir le dossier. On ne sait pas encore avec précision qui étaient les preneurs d'ôtages.

Poka.
Re: Commentaires occidentaux sur la prise d'otage
lundi 22 décembre 2008 17:04:35
300 ans que nous sommes pris en otages, vous pouvez parler, dsicuter, debattre , faites vos democrates mais independants nous le serons.
Re: Commentaires occidentaux sur la prise d'otage
samedi 26 septembre 2009 02:03:36
ça c'est clair, net et précis harhudu.... Je vous le souhaite oui.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter