Olga Roh, créatrice russe à Paris - commentaires