Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > La Russie administrative > Républiques autonomes (21) > CEI : le manque de formation des pilotes à l’origine de catastophes (...)

CEI : le manque de formation des pilotes à l’origine de catastophes (rapport)

L’année 2006 a été marquée par trois grandes catastrophes aériennes en CEI. En mai un Airbus arménien s’est abîmé en mer Noire au large de Sotchi (sud de Russie) faisant 113 morts. En juillet, un Airbus A310 de la compagnie Sibir à Irkoutsk (Sibérie) a fait 124 morts. En août, un Tupolev Tu-154 de la compagnie russe Poulkovo s’est écrasé en Ukraine, causant la mort des 170 personnes.

Un manque de qualification des pilotes est à l’origine d’un certain nombre d’accidents aériens dans la Communauté des Etats Indépendants (CEI) qui ont causé la mort de 466 personnes en 2006, constate un rapport de la Commission interétatique d’aviation publié sur son site.

"Le résultat des enquêtes sur les catastrophes (...) témoigne de défauts majeurs dans la formation professionnelle des équipages et de leur incapacité à apprécier la gravité de la situation et d’y réagir d’une manière adéquate", selon le rapport annuel de la Commission qui supervise la sécurité aérienne sur le territoire de la CEI (URSS, moins les pays Baltes).

Le nombre de personnes qui ont péri dans des catastrophes aériennes en CEI a été multiplié par 4,6 en 2006 par rapport à 2005, alors que le nombre d’accidents augmentait d’un tiers, passant de 25 en 2005 à 33 l’an dernier.

Plus de deux accidents sur trois (70%) survenus depuis cinq ans sont dus "au facteur humain", selon le rapport.
Le remplacement d’avions russes vétustes par de nouveaux appareils étrangers, non suivi d’une formation adéquate des pilotes, est l’une des principales causes du nombre croissant d’accidents, y est-il souligné.
"Certains Etats (de la CEI) n’ont pas de règlements rigoureux pour l’exploitation des appareils étrangers et n’imposent pas de formation professionnelle continue des cadres", selon le texte.

L’année 2006 a été marquée par trois grandes catastrophes aériennes en CEI. En mai un Airbus arménien s’est abîmé en mer Noire au large de Sotchi (sud de Russie) faisant 113 morts. En juillet, l’atterrissage manqué d’un Airbus A310 de la compagnie Sibir à Irkoutsk (Sibérie) a fait 124 morts. En août, un Tupolev Tu-154 de la compagnie russe Poulkovo s’est écrasé dans l’est de l’Ukraine, causant la mort des 170 personnes à bord.

Parmi les autres causes d’accidents aériens, la Commission énumère appareils vétustes, pièces détachées de contrefaçon, pistes usées, manque de contrôle météorologique et démembrement des compagnies aériennes en petites compagnies privées.

En Russie, depuis la fin du monopole de la compagnie Aeroflot dans les années 90, le secteur aérien est éclaté en 190 compagnies. Aeroflot est la seule compagnie aérienne russe à ce jour à avoir obtenu un certificat de l’Association internationale du transport aérien (Iata).

 

 

© mercredi 21 mars 2007, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dernières brèves

  • Le métro de Moscou a doublé son prix

    Son programme de construction dépasse 2 milliards de roubles
    La construction du métro de 2011 à 2024 pourrait coûter plus de 2 milliards de roubles au budget de Moscou, selon le programme d’investissement d’adresse (AIP, publié sur le site Web du bureau du maire). Le document décrit les dépenses (...)
    ----------------------
  • La Russie est montée de 3 points dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale

    La Russie est montée de 3 points dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale, occupant désormais la 28ème place.
    La Russie occupe la 28e place du classement actualisé Doing Business, gagnant trois places par rapport à l’année dernière. Ceci est indiqué dans le rapport de la Banque (...)
    ----------------------
  • Le continent africain est arrivé à Sotchi

    Vladimir Poutine appelé à doubler ses échanges commerciaux avec l’Afrique.
    En cinq ans, le commerce russo-africain a plus que doublé et dépassé les 20 milliards de dollars, mais cela ne suffit pas. Au cours des cinq prochaines années, il devrait au moins être doublé à nouveau. C’est ce qu’a déclaré le (...)
    ----------------------