Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > Voyage en Russie > Moscou et les environs > Cathédrale de Basile-le-Bienheureux

Cathédrale de Basile-le-Bienheureux

Собор Василия Блаженного

Composée de 9 chapelles, la basilique fut construite sur l’ordre d’Ivan le Terrible entre 1555 et 1561 pour commémorer ses victoires sur la Horde d’Or (les Tatars).

Le tsar prit la ville de Kazan après un long siège, le 1er octobre 1552, jour de la fête religieuse orthodoxe de l’Intercession de la Vierge. De là vient la première appellation de ce monument : cathédrale de l’Intercession-de-la-Vierge (Pokrovski sobor na rvou).

La carte de visite de Moscou

Ivan le Terrible mettait ainsi fin à près de 300 ans d’occupation. Une légende dit que le tsar surveillait les travaux du haut de sa tour dans le kremlin et fit crever les yeux des architectes Barma et Postnik pour les empêcher de construire ailleurs le même chef d’œuvre... Une autre
raconte que Barma et Postnik était un seul et même homme. Toujours est-il que cet ensemble architectural plein de fantaisie et unique au monde est aujourd’hui la carte de visite de Moscou, comme la tour Eiffel est celle de Paris.

La cathédrale prit le nom de Basile-le-Bienheureux après la construction d’une dixième chapelle sur la tombe de Vassili (Basilius), un simple d’esprit, qui aurait prédit la victoire d’Ivan le Terrible.

C’est en fait l’apothéose du style "en tente", inspiré de l’architecture en bois. L’élément central de la cathédrale, haut
de 57m, est surmonté d’un toit en tente, tandis que les autres sont coiffés d’un dôme en forme d’oignon, dominé par de grandes croix dorées. Chacune d’eux présente une ornementation différentes : taillé en bossage, en diamants, décoré de stuc, de peintures brillantes ou de céramiques. Un plan rigoureux structure l’ensemble : il a la forme d’une croix grecque constituée d’une église centrale et de quatre chapelles orientées aux quatre points cardinaux, entre lesquels s’insèrent quatre autres chapelles plus petites.

- Khram Vassilia Blagennovo
- Métro Plochtchad Revolioutsi, Teatralnaia, Okhotny riad.
- Tél. : (095).298.33.04
- Visite tous les jours de 11h à 15h30, fermé le mardi et le dernier lundi du mois. Filiale du musée de l’histoire
http://www.saintbasil.ru

 

 

© 2000, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dernières brèves

  • La Traversée des Alpes du général Souvorov il y a 220 ans (Divonne-les-Bains)

    La Traversée des Alpes du général Souvorov il y a 220 ans du vendredi 25 au dimanche 27 octobre 2019
    Vendredi 25 octobre à 18h : La traversée des Alpes de Souvorov film documentaire de Tatiana Denisova en russe, sous-titres en français. Durée 50′. Entrée libre.
    Dimanche 27 octobre à 15h : 220 ans de la (...)
    ----------------------
  • Бесплатное кафе для пенсионеров открылось в Москве

    Кафе петербургского благотворительного фонда «Добродомик», где пенсионеры могут бесплатно обедать, заработало 7 октября в Москве на Тушинской улице, 12.
    В ближайшее время, по словам организаторов, будет торжественное открытие, сейчас заведение работает в тестовом режиме. Обедать бесплатно пенсионеры могут с 12.00 до 16.00 по (...)
    ----------------------
  • “Retour à Kotelnitch” et rencontre avec le réalisateur - Jeudi 17 octobre à 20h

    Kotelnitch est une petite ville à 800 kilomètres à l’est de Moscou. L’auteur y est d’abord allé sur les traces d’un prisonnier de guerre hongrois qui avait passé 55 ans, oublié de tous, dans un hôpital psychiatrique.
    Il y est retourné une première fois faire ce qu’il croyait alors être un film (...)
    ----------------------