Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > Voyage en Russie > Formalités et visas > E-visa Russie : attention au refus d’entrée sur le territoire

E-visa Russie : attention au refus d’entrée sur le territoire

Le Quai d’Orsay a noté plusieurs cas de refus d’entrée sur le territoire russe suite à des visas électroniques dont le formulaire a été mal rempli.

Le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères informe que plusieurs personnes se sont vues refuser l’entrée sur le territoire russe, notamment à l’aéroport de Saint-Pétersbourg, suite à des erreurs de remplissage des formulaires pour le visa électronique.

 Visa électronique

Les ressortissants Français ont désormais la possibilité de se rendre à Saint-Pétersbourg et dans la région de Leningrad, ainsi que dans la région de Kaliningrad munis d’un visa électronique.

Le visa électronique est gratuit et peut être délivré pour des visites touristiques, voyages d’affaires ou projets humanitaires.

Pour obtenir un visa électronique, il suffit de remplir le formulaire disponible sur le site https://electronic-visa.kdmid.ru. (en russe ou en anglais).
Le visa électronique est délivré dans un délai de 4 jours calendaires, permettant d’entrer en Russie dans les 30 jours qui suivent.

ATTENTION :

- Le visa électronique n’est valable que pour les villes et les régions précitées
- La durée du séjour en Russie ne doit pas dépasser 8 jours ;
- Les indications portées sur le e-visa doivent impérativement et exactement correspondre à celles indiquées sur le passeport. La moindre erreur ou la simple différence entraînera systématiquement le refoulement du voyageur par les gardes-frontières russes et le retour vers sa destination de départ. Le consulat général ou l’ambassade n’ont aucune possibilité d’assister les voyageurs qui ne seraient pas en règle au regard des autorités russes. Il est donc vivement conseillé de remplir avec la plus grande rigueur la demande de visa en ligne et de bien vérifier avant le départ la conformité du document reçu.

 Passeport

Un passeport en cours de validité est nécessaire pour se rendre en Russie.
En cas de vol (ou de perte) de passeport et de documents d’identité, il convient de faire une déclaration au poste de police le plus proche. La déclaration de vol est nécessaire à la délivrance par les autorités consulaires françaises d’un laissez-passer sur présentation d’une photo d’identité, d’une photocopie d’une pièce d’identité et de l’équivalent de 55€ en roubles.

 Entrée en Russie

Tous les étrangers qui arrivent en Russie doivent obligatoirement remplir une carte de migration. Ce document, visé par les gardes-frontières, certifie le passage légal de la frontière russe. En cas de détérioration ou de perte de la carte, il est nécessaire d’en faire la déclaration sous trois jours auprès d’une représentation locale du ministère de l’Intérieur (MVD) pour en obtenir gratuitement un duplicata. La carte migratoire est rendue aux gardes-frontières à la sortie du territoire russe.

 Entrée en Russie en provenance de Biélorussie

Il est interdit aux voyageurs de nationalité non-russe et non-biélorusse de franchir la frontière terrestre entre la République de Biélorussie et la Fédération de Russie, que ce soit par la route ou en train. Les contrevenants s’exposent à des poursuites. Le franchissement de la frontière est possible en avion.

Les autorités russes ne délivrent pas de carte migratoire aux voyageurs arrivant de Biélorussie par voie aérienne. Les passagers en transit doivent impérativement la solliciter auprès des gardes-frontières en arrivant sur le sol Biélorusse, où ce document n’est plus délivré systématiquement. La carte migratoire est un document obligatoire en Russie, le voyageur ne pouvant pas la présenter se verra refuser l’accès des hôtels et risque une amende et une interdiction de territoire.

 Conditions de séjour

A son arrivée sur le lieu de séjour, le ressortissant étranger présente à son établissement d’accueil (hôtel, propriétaire de logement, …) son passeport et sa carte de migration en vue de procéder à l’enregistrement de migration. Lorsque le voyageur est hébergé dans un hôtel, c’est l’administration de l’hôtel qui notifie son arrivée aux autorités russes. L’établissement d’accueil remet au ressortissant étranger la partie détachable de la notification. La possession par un ressortissant étranger de la partie détachable de la notification visée par les autorités russes atteste de son enregistrement des migrations.

 Conditions de sortie

Pour quitter la Fédération de Russie, il faut être muni d’un visa en cours de validité. En cas de dépassement du temps de séjour autorisé ou d’absence d’enregistrement auprès des autorités russes, le voyageur n’est pas autorisé à quitter le territoire tant que sa situation n’est pas régularisée (prolongation de visa - paiement d’une amende). Cette formalité peut prendre plusieurs heures. Si les motifs invoqués ne sont pas considérés comme légitimes, une mesure d’expulsion peut être prise, accompagnée d’une interdiction du territoire d’une durée maximum de 5 ans.
Le voyageur est invité à respecter rigoureusement la durée du séjour qui lui a été accordé par les services consulaires russes.

 Conditions de transit

Les voyageurs français se rendant dans les différentes Républiques de la Communauté des États Indépendants (pays du Caucase et Asie centrale) et transitant par la Fédération de Russie doivent obligatoirement être détenteurs d’un visa de transit russe. Le visa du pays de destination n’est pas valable pour transiter par la Russie. En cas de retour en France via la Russie, un visa deux entrées ou à entrées multiples est nécessaire.

 Contrôles

La police est autorisée à vérifier à tout moment l’identité d’une personne. Le voyageur doit toujours être en possession d’une copie de son passeport et de son visa en cours de validité. A défaut, le voyageur peut être placé en garde à vue pour une durée maximum de 3 heures afin d’établir son identité. En cas de contrôle, le policier doit alors décliner son identité, son rang et le motif de l’interpellation. Toute résistance peut se traduire par un allongement de la garde à vue. En tant que ressortissant étranger, le voyageur dispose du droit de demander un interprète, un avocat, ainsi qu’un appel à un proche. Il peut demander à ce que son consulat soit informé.
Il peut également refuser de signer un document s’il ne le comprend pas.

 

 

© vendredi 25 octobre 2019, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dernières brèves

  • Le métro de Moscou a doublé son prix

    Son programme de construction dépasse 2 milliards de roubles
    La construction du métro de 2011 à 2024 pourrait coûter plus de 2 milliards de roubles au budget de Moscou, selon le programme d’investissement d’adresse (AIP, publié sur le site Web du bureau du maire). Le document décrit les dépenses (...)
    ----------------------
  • La Russie est montée de 3 points dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale

    La Russie est montée de 3 points dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale, occupant désormais la 28ème place.
    La Russie occupe la 28e place du classement actualisé Doing Business, gagnant trois places par rapport à l’année dernière. Ceci est indiqué dans le rapport de la Banque (...)
    ----------------------
  • Le continent africain est arrivé à Sotchi

    Vladimir Poutine appelé à doubler ses échanges commerciaux avec l’Afrique.
    En cinq ans, le commerce russo-africain a plus que doublé et dépassé les 20 milliards de dollars, mais cela ne suffit pas. Au cours des cinq prochaines années, il devrait au moins être doublé à nouveau. C’est ce qu’a déclaré le (...)
    ----------------------