Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > Agenda culturel > Conférences, Rencontres > L’histoire franco-russe de l’immeuble Fort Chabrol au Havre

L’histoire franco-russe de l’immeuble Fort Chabrol au Havre

Mardi 5 février à 18 h à la Maison du Patrimoine au Havre

Les Havrais connaissent assez peu son histoire et l’étrange surnom de cet immeuble. C’est pour mieux faire connaître ce monument de l’architecture havraise que Gérard Régnier, docteur en histoire contemporaine, tient une conférence mardi à la Maison du Patrimoine sur Fort Chabrol.

Pourquoi Fort Chabrol intrigue-t-il ?

« On se demande souvent ce que fait cet immeuble impressionnant au décor sculpté au beau milieu du boulevard de Strasbourg et surtout pourquoi sur sa façade sont mêlées les armoiries du Havre et celles de Saint-Pétersbourg. À la demande de la Maison du Patrimoine, j’ai orienté ma conférence sous l’angle de l’alliance franco-russe et aussi sous l’angle de son commanditaire Alexandre Boucher. »

Justement, qui est celui qui a passé cette commande à Cargill ?

« C’est un homme qui a une histoire étonnante. Alexandre Boucher est arrivé de Nantes en 1882 pour travailler au Havre comme employé administratif. Puis il est recruté comme sous-directeur par la Société des industries franco-russes de Saint-Pétersbourg et enfin comme directeur en 1896. À l’époque, on vit une véritable « russo-mania » en France et Félix Faure, alors président, se rend en Russie pour remettre la légion d’honneur à Alexandre Boucher. D’où les liens entre Félix Faure, havrais, et Boucher. »

Pourquoi avoir voulu construire cet imposant édifice ?

« Cet immeuble, c’est ce qu’on appelle de l’« opulent haussmannien ». Alexandre Boucher a voulu faire un immeuble comme on en trouvait à Paris. C’était important pour lui de construire un superbe édifice qui se voit et se remarque dans la ville où il n’était qu’un petit employé. C’était aussi pour lui une façon de refléter l’amitié franco-russe. »

Quel a été le destin de cet immeuble ?

« Alexandre Boucher n’avait pas l’intention de l’habiter puisqu’il vivait à Saint-Pétersbourg mais il y a installé Cargill et sa famille. Aujourd’hui, il y a toujours des appartements dans cet immeuble. »

Pourquoi était-ce important pour vous de faire une conférence sur cet immeuble précisément ?

« Les Havrais sont très attachés à cet édifice et il y a beaucoup de touristes qui viennent au Havre pour Perret mais qui finalement mitraillent plus Fort Chabrol. Le Havre, ce n’est pas seulement l’architecture Perret. C’est aussi celle du boulevard de Strasbourg. C’est pourquoi j’ai eu envie d’expliquer l’histoire passionnante de cet immeuble. »

Conférence des Mardis du Patrimoine sur Fort Chabrol par Gérard Régnier mardi 5 février à 18 h à la Maison du Patrimoine au Havre. Gratuit sur réservation (attention, le nombre de places est limité) : 02.35.22.31.22 (14 h-18 h)

 

 

© samedi 2 février 2019, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document