Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > La Russie administrative > Oblats de la Fédération de Russie (46) > Pskov > Les Églises de l’école d’architecture de Pskov

Les Églises de l’école d’architecture de Pskov

Nouveau site culturel inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Cet ensemble de monuments est situé dans la ville historique de Pskov, sur les rives de la Velikaya, au nord-ouest du pays. Volumes cubiques, dômes, porches et beffrois font partie des caractéristiques de ces édifices produits par l’école d’architecture de Pskov, dont les éléments les plus anciens remontent au XIIe siècle.

Les églises et les cathédrales s’intègrent dans leur environnement naturel au moyen de jardins, de murs d’enceinte et de clôtures. Sous l’influence des traditions byzantines et de Novgorod, l’école d’architecture de Pskov, qui atteignit son apogée aux XVe et XVIe siècles, fut l’une des plus influentes dans le pays. Elle marqua l’évolution de styles architecturaux en Russie pendant cinq siècles.

 Valeur universelle exceptionnelle

Les églises de l’école d’architecture de Pskov sont situées dans la ville historique de Pskov et le long des rives de la Velikaya, dans le nord-ouest de la Russie. Le bien comprend dix monuments de l’architecture religieuse, églises et cathédrales, ainsi qu’une partie de structures monastiques autour de celles‑ci, ces monuments représentant le style architectural et les éléments décoratifs produits par l’école d’architecture de Pskov entre le XIIe siècle et le début du XVIIe siècle. L’école d’architecture de Pskov est une des écoles d’architecture de la Russie les plus influentes, qui favorisa l’échange continu d’idées et caractérisa l’évolution de styles architecturaux en Russie pendant cinq siècles, conduisant à des références spécifiques en termes d’architecture et de décoration, connues sous le nom d’école de Pskov.

Ces caractéristiques physiques représentant la production de l’école de Pskov comprennent, entre autres : des éléments architecturaux influencés par des traditions byzantines, transmises au travers de l’école de Novgorod plus ancienne ; l’utilisation distinctive de matériaux de construction locaux ; des bâtiments en pierre pragmatistes, répondant pour leur décoration à des approches puristes et minimalistes, caractérisées par la modération dans les formes et la décoration. L’école a utilisé un éventail limité de techniques ornementales et d’éléments architecturaux illustrant une synthèse de styles vernaculaires apportés dans des cadres urbains et monumentaux, des volumes cubiques, des dômes, des tholobates, des églises latérales, des porches, des narthex et des beffrois, ainsi que d’autres caractéristiques décoratives. Les dix églises et cathédrales qui composent le bien en série sont reconnaissables à leurs structures architecturales historiques et leur environnement immédiat dans le bien, sous la forme de routes d’accès, de jardins, de murs d’enceinte et de clôtures, ainsi que d’éléments de végétation, tous contribuant à l’ambiance traditionnelle de ces demeures spirituelles, qui évoquent les tentatives de l’école pour intégrer ses chefs-d’œuvre architecturaux dans leurs milieux naturels.

Critère (ii) : L’école d’architecture de Pskov est apparue sous l’influence des traditions byzantines et de Novgorod et atteignit son apogée aux XVe et XVIe siècles, lorsqu’elle exerça une influence considérable dans de vastes régions de l’État russe et que ses caractéristiques stylistiques et décoratives servirent de référence dans une grande mesure. Alors que des architectes de Pskov ont travaillé sur des monuments dans l’ensemble de la Russie, y compris à Moscou, Kazan et Sviyazhsk, les dix églises de Pskov sélectionnées illustrent une représentation locale du développement primitif, des bases expérimentales et des références en matière de maîtrise de l’école de Pskov.

 Intégrité

Les églises de l’école d’architecture de Pskov sont en grande partie préservées de graves menaces immédiates. Les dix éléments ont tous conservé leur emplacement initial dans la structure de l’aménagement urbain. En tant qu’ensemble, elles manifestent une intégrité, en incluant des exemples de toutes les étapes historiques de l’évolution de la production de l’école de Pskov, depuis les premières phases de formation au XIIe siècle jusqu’à l’épanouissement de l’école aux XVe et XVIe siècles. Un certain nombre d’éléments de la série ont été affectés pendant les guerres, en particulier la Seconde Guerre mondiale, mais ils ont été restaurés à un niveau qui fait d’eux une référence crédible pour l’époque de production de l’école de Pskov.

Parfois, l’environnement de ces monuments religieux est devenu vulnérable vis‑à‑vis d’aménagements d’infrastructures et autres. Compte tenu de l’importance que l’école de Pskov a donnée à l’intégration de monuments dans leurs milieux naturels, il est essentiel de préserver ces environnements immédiats, ce qui est réalisé au moyen de la zone tampon classée et doit être étayé par des stratégies de suivi des visiteurs et du trafic, appropriées.

 Authenticité

L’ensemble d’églises a conservé un degré d’authenticité acceptable en termes de style, caractéristiques, conception, confection, atmosphère, avec l’unique exception de l’usage et fonction. En ce qui concerne l’aspect physique, les églises ont subi, d’une manière ou d’une autre, des dommages causés par diverses guerres au fil du temps, mais cet ensemble de bâtiments religieux a survécu suite à des restaurations qui sont restées fidèles aux principales caractéristiques architecturales et décoratives de l’école d’architecture de Pskov. Les travaux de réparation et de conservation nécessaires ont été entrepris en recourant à des matériaux authentiques, des technologies traditionnelles et dans le but explicite de préserver les valeurs historiques et culturelles du bien.

L’utilisation traditionnelle des églises et cathédrales en tant que lieux de culte et, pour certaines, comme des parties de structures monastiques, renforce explicitement l’authenticité, et la communauté des utilisateurs doit être impliquée de manière évidente et étroite dans le processus de gestion, afin d’assurer la transmission future de l’authenticité, en ce qui concerne l’usage et la fonction.

 Éléments requis en matière de protection et de gestion

Les églises de l’école de Pskov sont protégées en tant que monuments architecturaux ayant une importance nationale en vertu de la résolution du Conseil des ministres de la République socialiste fédérative soviétique de Russie du 30/08/1960, n° 1327. Les délimitations spécifiques de chaque élément ont été approuvées par le comité d’État de la région de Pskov, entre 2010 et 2015, mais doivent être révisées, au besoin, pour s’aligner sur les délimitations de la propriété du bien ou les limites physiques concernées de l’environnement des églises. Par ordre du gouvernement de la Fédération de Russie du 17/09/2016 n° 1975-r, tous les éléments du bien ont été inscrits dans le code des biens patrimoniaux les plus précieux des peuples de la Fédération de Russie. La protection traditionnelle est assurée par les communautés russes orthodoxes qui s’occupent de l’entretien conformément aux exigences religieuses en matière d’entretien.

La gestion est coordonnée par le comité d’État de la région de Pskov pour la protection du patrimoine culturel, et effectuée en étroite coopération avec l’éparchie de Pskov de l’Église orthodoxe russe. Un plan de gestion avait été élaboré parallèlement à la préparation de la proposition d’inscription et avait été officiellement approuvé par le gouverneur de la région de Pskov et le ministère de la Culture de la Fédération de Russie. Le plan de gestion fournit un plan d’action intégré pour quatre ans (2017-2020) et comprend son propre programme d’évaluation de la qualité qui, à la fin de la période initiale, va commencer à examiner les réussites et à reformuler des actions nécessaires. Des révisions futures du plan de gestion porteront plus d’attention aux aspects de la gestion des risques, en particulier en ce qui concerne la gestion des visiteurs et du trafic, ainsi que la protection de l’environnement et l’utilisation traditionnelle des structures religieuses.

07/07/2019

 

 

© dimanche 7 juillet 2019, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dernières brèves

  • Le métro de Moscou a doublé son prix

    Son programme de construction dépasse 2 milliards de roubles
    La construction du métro de 2011 à 2024 pourrait coûter plus de 2 milliards de roubles au budget de Moscou, selon le programme d’investissement d’adresse (AIP, publié sur le site Web du bureau du maire). Le document décrit les dépenses (...)
    ----------------------
  • La Russie est montée de 3 points dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale

    La Russie est montée de 3 points dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale, occupant désormais la 28ème place.
    La Russie occupe la 28e place du classement actualisé Doing Business, gagnant trois places par rapport à l’année dernière. Ceci est indiqué dans le rapport de la Banque (...)
    ----------------------
  • Le continent africain est arrivé à Sotchi

    Vladimir Poutine appelé à doubler ses échanges commerciaux avec l’Afrique.
    En cinq ans, le commerce russo-africain a plus que doublé et dépassé les 20 milliards de dollars, mais cela ne suffit pas. Au cours des cinq prochaines années, il devrait au moins être doublé à nouveau. C’est ce qu’a déclaré le (...)
    ----------------------