Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > Culture > Musique et danse > Instruments de musique russes > Les Kouguikly

Les Kouguikly

Kouguikly, koubitchki, kouvitchki, kouvikly autant d’onomatopées pour nommer la flûte de Pan russe, dénommée quelquefois tsévnitsa.

Elles sont surtout jouées par les femmes capables d’émettre les sons aigus manquants à la mélodie obtenue en soufflant sur le biseau de deux à cinq tuyaux de même diamètre, reliés ou non, longs de 100 à 160 mm, obturés à un bout mais aux tailles dissemblables. Ils sont en saule ou en roseau (kouga).

Les sons s’échelonnent sur une gamme diatonique guère plus étendue que la quinte.

Les femmes criaient les sons avec des "gaf", "fif", "fsa" (spooukat’ ikhanièm). Elles en jouaient souvent en ensemble, frappant des pieds.

Ce sont les femmes habitant les régions de Koursk ou de Briansk qui en jouaient. Mais la flûte de Pan est commune à maints peuples depuis la nuit des temps.

La légende rapporte qu’ "un jour Pan vit Siringa (Syrinx) et voulut s’approcher d’elle. La nymphe jeta un coup d’œil sur Pan et s’enfuit horrifiée. Mais une rivière lui barra la route.

Où s’enfuir ? Siringa étendit ses mains vers la rivière et supplia le dieu de la rivière de la sauver. Le dieu l’entendit et la transforma en roseau.

Pan qui venait d’arriver voulait déjà serrer Siringa dans ses bras mais il ne saisit qu’un roseau qui bruissait doucement.

Pan soupira tristement et il lui sembla entendre dans le doux bruissement l’adieu de la belle Siringa. Pan coupa quelques brins du roseau et en fit une flûte aux sons mélodieux reliant les brins inégaux avec de la cire".

Comme pour le naï moldave, les kouguikly étaient accordées en introduisant dans les tubes de petits cailloux, des pois ou des graines de maïs et en modifiant l’inclinaison du biseau des ouvertures.


Les instruments de musique traditionnelle russe (par Micha Makarenko)

IDIOPHONES


1. Kopytsa
2. Korobotchka
3. Lojki
4. Palotchki
5. Roubél
6. Tréchtchotka
7. Barabanka
8. Bilo


MEMBRAPHONES


1. Barabane
2. Boubèn
3. Nakry
4. Kokochnik
5. Nabat
6. Touloumbas

CORDOPHONES


1. Gousli
2. Goudok
3. Lira
4. Domra
5. Balalaïka
6. Bandourka
7. Guitara


METALLOPHONES


1. Boubèntsy
2. Kolokola
3. Kolokoltchiki
4. Tariélka
5. Tréougolnik
6. Briatsalo

AEROPHONES


1. Rog
2. Rojok
3. Doudka
4. Kouguikly
5. Tarélotchki
6. Sopél
7. Sviriél
8. Svistiélki
9. Briolka
10. Jaléïka
11. Sournà
12. Volynka

HEMI-IDIOPHONES


1. Garmonika
2. Akkordéone
3. Baïane


LAMELLOPHONE


1. Vargane

 

 

© dimanche 19 septembre 2010, par Micha MAKARENKO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dernières brèves

  • Le métro de Moscou a doublé son prix

    Son programme de construction dépasse 2 milliards de roubles
    La construction du métro de 2011 à 2024 pourrait coûter plus de 2 milliards de roubles au budget de Moscou, selon le programme d’investissement d’adresse (AIP, publié sur le site Web du bureau du maire). Le document décrit les dépenses (...)
    ----------------------
  • La Russie est montée de 3 points dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale

    La Russie est montée de 3 points dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale, occupant désormais la 28ème place.
    La Russie occupe la 28e place du classement actualisé Doing Business, gagnant trois places par rapport à l’année dernière. Ceci est indiqué dans le rapport de la Banque (...)
    ----------------------
  • Le continent africain est arrivé à Sotchi

    Vladimir Poutine appelé à doubler ses échanges commerciaux avec l’Afrique.
    En cinq ans, le commerce russo-africain a plus que doublé et dépassé les 20 milliards de dollars, mais cela ne suffit pas. Au cours des cinq prochaines années, il devrait au moins être doublé à nouveau. C’est ce qu’a déclaré le (...)
    ----------------------